Maille plate, depuis quand ?

Tout sur la maille, les anneaux, le montage, l'historique...

Modérateur: L'équipe des gentils modos

Avatar de l’utilisateur
philippe le rouge
 
Localisation: Senlis
Messages: 4059

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar philippe le rouge » Mer Nov 23, 2011 11:53 am

euh, c'est sur ... on voit rien ... la photo n'est pas passée :lol:

Avatar de l’utilisateur
medieviste
 
Localisation: colmar
Messages: 4744

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar medieviste » Mer Nov 23, 2011 12:03 pm

Hein ??
Ben chez moi on voit les deux photos... Quelqu'un d'autre les voit ou ne les voit pas ?

ernan
 
Localisation: ille et vilaine
Messages: 18

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar ernan » Mer Nov 23, 2011 12:07 pm

on voit très bien les 2 photos. c'est magnifique

Avatar de l’utilisateur
ingelrannus
 
Localisation: Coucy(02)
Messages: 915

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar ingelrannus » Mer Nov 23, 2011 12:49 pm

Oui médiéviste,
visuellement en effet les deux se valent : histo et abouté. ( à 30 cm de l'écran )
Par contre faire le raccourcie : acheter de l'abouter car visuellement c'est meilleur que l'abouté indus.
Je ne suis pas d'accord,
car il y a d'autres facteurs : le poid par exemple.
Abouté 17 kg ou riveté à 9 kg ... perso, vu que ma maille est pas à poser sur un mannequin, je prend la 9 Kg.
De plus, il y a un facteur solidité.

J'avais de l'abouté avant, à chaque combat, il fallait rajouté des anneaux.
Avec la riveté indus : rien à réparé.
Donc c'est quand même plus solide.


Et réchignac parlait des armure gothique indus ou artisanale.
J'ai dejà vu la différence de mes yeux entre ces deux types d'armures.
Je ne pense pas que la différence entre ces deux procédés sois aussi flagrante dans le cas de la maille.


Maintenant, tes histoires et tes recherches sur le sujet, je les trouve très instructives et passionnantes. Et je te remercie de nous le faire partager !
Mais encore une fois, je préfére porter du riveté indus que de l'abouté !

Avatar de l’utilisateur
Réchignac
 
Localisation: Montpellier
Messages: 3696

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar Réchignac » Mer Nov 23, 2011 1:06 pm

Ben moi je vois la différence riveté pas riveté mais j'ai l'oeil exercé aussi. Mais y a encore quand même un petit écrasement sur la zone de rivetage. Vachement plus léger certes mais il y ait quand même.
Ca avance, c'est bien. Moi aussi j'avance dans mes tests. Mais je dis rien pour le moment. Mon but étant de ne rien voir en décrochement sur la zone de rivetage.
Comme tu le sais Médiéviste, je me base principalement sur mon échantillon d'anneau histo que j'ai en ma possession.
Et surtout sortir un anneau fin en section et pas un truc en 1,6mm qui va peser encore une fois une tonne.
JME Reproductions Antiques et Médiévales
Armures, cottes de mailles rivetées et bouclerie

Avatar de l’utilisateur
bellabre
 
Messages: 1059

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar bellabre » Mer Nov 23, 2011 1:34 pm

Je suis un petit peu le sujet car je trouve que c'est là que la RH à un sens pour l'historien que je suis mais aussi sur la démarche de reconstitution entre le concept et le visuel... Sauf qu'il y a un truc qu'un pas doué comme moi ne comprend pas: qu'est ce qui cloche dans le processus de frabrication d'une maille ronde type histo? Pourquoi n'arrivez vous pas à rendre le rivetage? Sur les exemples donnés par Mediéviste il me semble qu'en fait c'est comme si l'anneau avait été biseauté et qu'il doit y avoir juste un petit clips pour qu'il se rivète? Bref si vous pouviez m'expliquer je me sentirai moins perdu ^^

thibaut de brabant
 
Localisation: Lyon
Messages: 1271

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar thibaut de brabant » Mer Nov 23, 2011 2:32 pm

bellabre a écrit: Pourquoi n'arrivez vous pas à rendre le rivetage? Sur les exemples donnés par Mediéviste il me semble qu'en fait c'est comme si l'anneau avait été biseauté et qu'il doit y avoir juste un petit clips pour qu'il se rivète? Bref si vous pouviez m'expliquer je me sentirai moins perdu ^^


Il y a un bon nombre de personne capable théoriquement de faire de la maille histo.... en y passant 15mn par anneau.....
A 20 000 anneaux pour le haubert, tu peux deja imaginer la facture.

Donc personne ne porte de maille histo car personne n'en fabrique dans un but commercial, ce n'est pas rentable. :(

Au final, je me demande si le meilleur compromis ne serait pas de l'abouté brasé.
C'est pas Golem qui avait brasé tout son haubert?

Avatar de l’utilisateur
bellabre
 
Messages: 1059

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar bellabre » Mer Nov 23, 2011 2:48 pm

D'accord. Il n'y a aucune machine qui puisse faire le rendu donc :) Merci

Avatar de l’utilisateur
deny de cornault
 
Messages: 3572

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar deny de cornault » Mer Nov 23, 2011 3:27 pm

et à titre de comparaison, medieviste, tu pourrais prendre une photo avec ce nouvel échantillon "copie d'histo" accompagné d'une maille ronde rivetée indienne? et aussi plate rivetée indienne stp?

alattos
 
Localisation: Strasbourg
Messages: 437

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar alattos » Mer Nov 23, 2011 6:18 pm

ah ouais ok. M**de ca rend super ! moi aussi j'en veeeeeeeeeuuuuux :ouin:

Avatar de l’utilisateur
Réchignac
 
Localisation: Montpellier
Messages: 3696

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar Réchignac » Mer Nov 23, 2011 6:37 pm

alors commence à mettre des sous de coté :D
JME Reproductions Antiques et Médiévales
Armures, cottes de mailles rivetées et bouclerie

Avatar de l’utilisateur
golem
 
Localisation: BORDEAUX
Messages: 1253

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar golem » Mer Nov 23, 2011 6:50 pm

thibaut de brabant a écrit: C'est pas Golem qui avait brasé tout son haubert?

Si.
La perle engendrée ressemble beaucoup à une zone de rivetage histo, de pas trop près. Mais avec un fil de 1.5, il fait 17 kg, avec des manches 3/4 et un 3/4 cuisses.
J'ai donc craqué et pris un complet de 13 kg chez Réchichi, dont je suis pleinement satisfait. Manches complètes et genou... Pffff, je vieillis...
Le guerrier avait fêté la fin de la bataille avec sa dignité habituelle : en plongeant directement la tête dans une barrique d'ale mousseuse, omettant au passage d’enlever le couvercle qui avait émis un craquement indigné au moment de l’impact

Avatar de l’utilisateur
medieviste
 
Localisation: colmar
Messages: 4744

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar medieviste » Mer Nov 23, 2011 6:55 pm

Eh ben, je m’attendais pas à ce que ce débat passionne autant les foules déchaînées du forum !

Réponses dans l’ordre :

ingelrannus a écrit:Par contre faire le raccourcie : acheter de l'abouter car visuellement c'est meilleur que l'abouté indus.
Je ne suis pas d'accord,


Je n’ai jamais dit qu’il fallait abandonner le riveté pour l’abouté ! J’ai dit que sur le visuel, et uniquement le visuel (par opposition au pédagogique-instruction-des-foules-ignorantes) l’abouté est finalement ce qui est le plus proche des mailles rondes historiques. Ni plus, ni moins.
Je suis parfaitement conscient qu’il y a un problème de poids et de solidité … encoooore queeeee… j’ai toujours un vieux haubert en mailles anglaises en acier ressort trempé qui est léger (9 kg) et pratiquement aussi solide que les rivetées actuelles du fait qu’il s’agit d’un acier ressort de bonne qualité ayant subi une trempe comme il faut : c’est increvable en usage moderne de pestacle ! Ceci dit, le coût est d’environ 300 € pour la matière première et 150 heures de boulot.
Les ceusses qui sont intéressés, la boîte s’appelle « Mortimer Springs » en Angleterre, ils sont sympas et rapides !
Ou alors j’ai mon vieux haubert dont je peux me séparer mais… il est assez fin…

Réchignac a écrit:Ben moi je vois la différence riveté pas riveté mais j'ai l'oeil exercé aussi. Mais y a encore quand même un petit écrasement sur la zone de rivetage. Vachement plus léger certes mais il y ait quand même.


Moi aussi je vois la différence, mais moi aussi j’ai l’œil exercé ! J’en suis même au stade où j’arrive à repérer un haubert d’époque porté par un reconstimutant (ça m’est déjà arrivé deux fois ! Si ! Si ! Y en a qui portent des pièces d’époque !)
Quant au petit écrasement, il est le même que sur les pièces d’époque, j’ai déjà pu étudier une bonne douzaine de hauberts XIIe et XIIIe, et là je retrouve exactement ce que j’ai vu sur les pièces archéo !
D’où la grosse larme d’émotion qui coule le long de ma joue gauche lorsque je contemple cette moufle !

thibaut de brabant a écrit:Il y a un bon nombre de personne capable théoriquement de faire de la maille histo.... en y passant 15mn par anneau.....


La je suis pas d’accord : après des années passées à éplucher les sites internet, les forums, les discussions, à rencontrer des artisans ou passionnés de mailles, j’ai encore jamais rencontré quelqu’un capable de reproduire exactement la bonne zone de rivetage : ni Kokosch, ni Ars Fabra, ni Joris de Sutter n’y sont parvenus. Ils font tous des mailles sympa (plates au demeurant, jamais rondes !) mais leur zone de rivetage est très loin de ce qu’on trouve à l’époque.
Toute la difficulté réside dans cette partie là, et faire de la maille rivetée ne signifie pas le faire correctement.
Après pour le temps passé, je ne suis pas d’accord non plus : celui qui me fait ce haubert ne passe pas 15 mn par mailles, mais il a trouvé exactement les bons outils : une matrice comme il faut (quelle forme exacte ? C’est la le nœud de l’histoire !!!) et de quoi percer les mailles comme il faut (quel outil exact ? Même problème !) ; il détient la clé, mais pour le moment il préfère garder ça pour lui (ce que je peux comprendre, ça lui arrondit les fins de mois, puisqu’il me vend le haubert) ; il m’a toutefois confié qu’à la fin du haubert, il m’apprendra à faire les mailles correctement moi-même ! Reste un an à poireauter (si tout va bien !)

thibaut de brabant a écrit:Au final, je me demande si le meilleur compromis ne serait pas de l'abouté brasé.
C'est pas Golem qui avait brasé tout son haubert?


Si, si c’est lui ! Un boulot de malade, mais niveau solidité, c’est increvable !
Et oui, je me dis que ça serait un excellent compromis, mais bonjour le boulot !
Et pour le poids, avec du fil plus fin, ça serait plus léger, tout en restant solide, puisque c’est brasé !
Mais tout le monde n’a pas la patience de Golem !

deny de cornault a écrit:et à titre de comparaison, medieviste, tu pourrais prendre une photo avec ce nouvel échantillon "copie d'histo" accompagné d'une maille ronde rivetée indienne? et aussi plate rivetée indienne stp?


Image
Image
Image

Ca se passe de commentaires…

Réchignac a écrit:alors commence à mettre des sous de coté :D


Même pas en rêve ! Celui qui me fait ce haubert n’en fait pas commerce, il a accepté ma commande car mon projet l’intéressait beaucoup, mais vu le mal qu’il a à faire ce haubert (et sa femme qui râle dès qu’il prend ses matrices et ses pinces), je soupçonne que ça soit la dernière commande qu’il accepte !

Avatar de l’utilisateur
Réchignac
 
Localisation: Montpellier
Messages: 3696

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar Réchignac » Mer Nov 23, 2011 7:07 pm

Evidemment que ça passionne du monde . La maille c'est quand même la base de toute tenue militaire médiévale.
Perso j'en suis toujours au stade des tests . Tous infructueux car j'essaye de faire ça sur de la lenticulaire.
Mais comme je te l'ai dit médiéviste, j'y arriverai. En revanche si je trouve je me fais un haubert pour moi mais pareil que ton collègue, faudra pas compter sur moi pour en faire commerce.
Mais promis , dès que j'ai réussi je poste ça pour vous montrer.
JME Reproductions Antiques et Médiévales
Armures, cottes de mailles rivetées et bouclerie

Avatar de l’utilisateur
ingelrannus
 
Localisation: Coucy(02)
Messages: 915

Re: Maille plate, depuis quand ?

Messagepar ingelrannus » Mer Nov 23, 2011 7:22 pm

en effet les photos, ça se passe de commentaires.

Je suis curieux surtout, c'est pas pour obtenir de la lenticulaire ( quoi que ) maus surtout comment reussir à perçer cet section

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron