Prix d'un haubert aux XIème-XIIème-XIIIème

Tout sur la maille, les anneaux, le montage, l'historique...

Modérateur : L'équipe des gentils modos

aymeri
Messages : 87
Enregistré le : dim. juin 06, 2010 10:08 pm

ven. févr. 11, 2011 7:20 pm

P....n, elles valent de l'or ces 2 photos là !!!!! :clap:

C'est vrai qu'il est mimi en blond... Il ne reste plus qu'à faire les mêmes cet été avec un maillot de bain rouge, en compagnie du Grouik en train de faire du surf avec son écu sur la Dordogne.... :lol:
Quelle importance par rapport à l'Eternité ?
Avatar du membre
enguerrand de calonges
Messages : 67
Enregistré le : lun. sept. 04, 2006 11:00 pm
Localisation : Burdegala
Contact :

sam. févr. 12, 2011 3:00 pm

Merci Per Braz pour les comptes gênois; c'est pas si fréquent pour notre période d'avoir des données chiffrées assez précises!

Je rêve de trouver ça pour le Bordelais (aller, je vais pas être chauvin... pour la France! [img]images/icones/icon15.gif[/img] )

Bon, si effectivement c'est difficilement exploitable pour nous; ça donne un petit ordre d'idée.

Par contre, je trouve étonnant que l'auteur ne donne des estimations de revenus que pour les plus pauvres et les classes moyennes qui, en l'occurance, ne sont a priori pas très concernés par les achats de haubert!!! Et puis généralement, on trouve plus facilement des données chiffrées pour les classes supérieures.
Là, on voit que le prix d'un haubert équivaut à une petite moitié du revenu annuel moyen de la "classe moyenne" mais à quoi correspond la classe moyenne dont il parle et comment se situe-t-elle par rapport à l'aristocratie? L'auteur n'en parle pas dans son livre?


Je trouve assez impressionnant le prix d'une épée par rapport à celui d'un haubert! Sait-on s'il y avait une production de "type industriel" en Lombardie à cette époque (de "l'épée jetable" en quelque sorte)???




Aller, maintenant, le petit instant flood!!! Plutôt réussies tes photos de "Samantha en haubert"!!! Tu m'autorises à la mettre sur notre site dans la (future) rubrique bêtiser??? :gla: :gla:
Avatar du membre
golem
Messages : 1253
Enregistré le : ven. sept. 02, 2005 11:00 pm
Localisation : BORDEAUX

sam. févr. 12, 2011 6:46 pm

Même pas mal, na.
Le guerrier avait fêté la fin de la bataille avec sa dignité habituelle : en plongeant directement la tête dans une barrique d'ale mousseuse, omettant au passage d’enlever le couvercle qui avait émis un craquement indigné au moment de l’impact
Avatar du membre
enguerrand de calonges
Messages : 67
Enregistré le : lun. sept. 04, 2006 11:00 pm
Localisation : Burdegala
Contact :

lun. févr. 14, 2011 9:55 pm

golem a écrit :Même pas mal, na.

Quoi? T'assumes pas ta part de féminité??? [img]images/icones/icon15.gif[/img] [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Avatar du membre
guaraco
Messages : 722
Enregistré le : sam. juin 03, 2006 11:00 pm
Localisation : Auch
Contact :

mar. févr. 15, 2011 12:03 am

Pour le XIe, P.Bonnassie donne quelques éléments qui laissent penser que le haubert reste quelque chose d'assez coûteux : un miles nommé Ardmann (ou Hartmann, j'ai un doute) lègue le sien à ses deux fils en partage (devaient le porter à tour de rôle...je vois mal un demi-haubert chacun [img]images/icones/icon15.gif[/img] ), un autre miles vend le sien pour financer ses futures funérailles, et beaucoup d'alleutiers, même avec un patrimoine terrien plutôt riche, n'en possèdent pas, leur matos militaire se "limitant" à un cheval, un bouclier, une lance, une épée ou un casque (ce qui est cohérent avec ce qu'on voit sur la Bible de Roda).
Avatar du membre
Per Braz
Messages : 956
Enregistré le : mar. mars 29, 2005 11:00 pm
Localisation : Apchon (Cantal)
Contact :

mar. févr. 15, 2011 8:05 am

enguerrand de calonges a écrit : Par contre, je trouve étonnant que l'auteur ne donne des estimations de revenus que pour les plus pauvres et les classes moyennes qui, en l'occurance, ne sont a priori pas très concernés par les achats de haubert!!! Et puis généralement, on trouve plus facilement des données chiffrées pour les classes supérieures.
Là, on voit que le prix d'un haubert équivaut à une petite moitié du revenu annuel moyen de la "classe moyenne" mais à quoi correspond la classe moyenne dont il parle et comment se situe-t-elle par rapport à l'aristocratie? L'auteur n'en parle pas dans son livre?
Il y a un peu plus d'informations dans le livre, ce sont des données qui se basent sur les valeurs des cargaisons. Je n'ai extrait que quelques données qui me semblaient utiles pour se faire une idée.
enguerrand de calonges a écrit :Je trouve assez impressionnant le prix d'une épée par rapport à celui d'un haubert! Sait-on s'il y avait une production de "type industriel" en Lombardie à cette époque (de "l'épée jetable" en quelque sorte)???
Je ne crois pas. Mais ce n'est pas la première fois que j'entends parler de faible valeur pour une épée. Quand on pense qu'une belle pièce de soie ou de tissu flamand pouvait coûter de 10£ à 17£ [img]images/icones/icon9.gif[/img] . Et même des pièces d'étoffe moins luxueuse (genre fustanei de lin), vendues par balles de 40 pièces atteignaient des prix similaire (soit tout de même de 5s à 8s6d la pièce de tissu). Au final, il semble plus facile de s'équiper d'une épée que d'un beau vêtement, ce qui peut sembler surprenant pour les modernes que nous sommes, habitués aux vêtements à bas coût. Il ressort également qu'un homme portant gambison aura certainement les moyens de se payer une épée...
enguerrand de calonges a écrit :Aller, maintenant, le petit instant flood!!! Plutôt réussies tes photos de "Samantha en haubert"!!! Tu m'autorises à la mettre sur notre site dans la (future) rubrique bêtiser??? :gla: :gla:
Sans souci, c'est Hugues de Saint-Martin le photographe (de Fief) :top:
Collectif de reconstitution autour de la Méditerranée à la fin du XIIe : 1186-583 : http://www.1186-583.org
Auteur du cycle autour de Ernaut de Jérusalem : http://www.ernautdejerusalem.com
Avatar du membre
enguerrand de calonges
Messages : 67
Enregistré le : lun. sept. 04, 2006 11:00 pm
Localisation : Burdegala
Contact :

jeu. févr. 17, 2011 7:55 pm

Merci pour ces précisions ;)

:top: :top:
Répondre

Retourner vers « Le coin du haubergier »