Résistance des mailles authentiques : épisode IV : l'arbalèt

Tout sur la maille, les anneaux, le montage, l'historique...

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
bellabre
Messages : 1059
Enregistré le : jeu. avr. 30, 2009 11:00 pm

ven. juin 01, 2012 3:22 pm

pierre al a écrit :Un fusil c'est super dangereux, si on l'utilise correctement, à titre individuel. Et dans le cas d'un engagement avec plusieurs protagonistes, c'est la formation, les consignes d'engagement et la tactique d'emploi qui vont faire la différence.
C'est cela même :)
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

ven. juin 01, 2012 4:26 pm

Merci d'avoir testé la chose et d'en publier les résultats...

Ca incitera ceux qui gueulent qu'un longbow ou une arbaléte ça ne peut pas atteindre un chevalier armuré -malgré les impacts sur des piéces conservées à Milan par exemple (des plastrons par exemple), malgré Azincourt, ben non, les Anglais sont des couillons c'est bien connu qu'on a gagné (en 115ans, un bel exemple guerre-éclair...) grâce à la toute-puissance de nos chevaliers-, à un peu moins d'assurance en la matiére... Moi je ferme ma gueule mais j'en pense pas moins...

J'ai même vu un plastron XV-XVI conservé à Rhodes et prêté au British museum, je crois, où on avait riveté des piéces de métal sur des impacts de fléches qui fracturaient le métal durci du plastron (comme du verre ! J'en suis le premier surpris ! ) et c'était pas une arbaléte d'aprés le diamétre parait-il... J'ajouterai simplement que comme on blunte les fléches en recons', la tradition veut aussi qu'on n'utilise pas d'arc puissant (J'ai un longbow de 30lbs par exemple, j'ai pas le droit de l'utiliser en recons (et pourtant, c'est faiblard ! ) mais c'est tellement peu puissant que ça ferait rire dans une troupe d'endenture au MA ou c'est même trop peu pour chasser. Faut pas oublier que dans un charnier Gallois, on reconnait les archers à l'épaississement de leur clavicule (Epaississement nul aujourd'hui chez les archers ! )... Donc par rapport à nos fléches imaginez aussi des projectiles ressemblant plus à des barreaux de chaises... à l'époque !

Mais j'ai un pote qui chasse "petit bras" le sanglier au longbow de 100lbs. et c'est dur déjà, mais il passe ce qui s'appelle "l'armure" du sanglier grâce à des zwickeys aiguisées "rasoir". Ca passe redoutablement bien cette "cuirasse" du sanglier (la peau du dos, devinez pourquoi ça s'appelle comme ça... avec des Zwickeys, aiguisées "rasoir" comme fléches, certes !) donc.

Alors bon, il reste à débattre du pouvoir de pénétration d'une Bodkin histo par exemple et si on la trempait ou pas, si la pointe éclate sur l'armure ou la pénétre, etc... Tout ce que je sais, c'est qu'elles ne sont pas livrées trempées mais que les Gallois passaient ensuite beaucoup de temps autour du feu... J'imagine donc faute de preuve matérielle qu'il tirent les munitions des stocks et/ou construisent... Mais avant l'arquebuse, les Anglais pénétrent l'armure en retrempant les pointes juste avant une bataille parfois. Certaines cassaient sur les armures, d'autres traversaient... C'est décrit dans un texte au moins, et des chevaliers (pas fous) s'engagent entre eux à ce que leurs hommes ne traitent pas leurs fléches ainsi... mais ça c'est vu et on a encore le texte à Londres ! Ce qui n'empêche pas un seigneur Ardéchois du XIIIéme de mourir aprés s'en être pris une dans un petit siége féodal dans le midi... Preuve que ça ne tue pas que les pecnos...

Bref, non mais je dis des conneries, l'arc c'est inoffensif, on se demande même pourquoi les Anglais, qui nous ont pilés nos chevaliers non pas une, mais au moins trois fois en bataille rangée, en avaient ?... Les fléches sont sans doute dévoyées par la magnificence d'un fier cavalier chrétien armuré et avançant poitrine en avant sans crainte sur un champs de bataille (qui ne doit pas être Azincourt... pour le coups !)...


A+

PS : Mais bien sûr, je suis au courant, le vilain ne peut espérer tuer le fier chevalier avec son petit truc et ses fléches minables. Non, c'est sûr, c'est complétement impossible ! ;) C'est pour ça qu'on le note quand ça arrive ! )
Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

ven. juin 01, 2012 4:56 pm

Moi je ferme ma gueule mais j'en pense pas moins...
la vache, c'est dingue quand même. Tu veux qu'on te dise juste "oui, les chevaliers sont tous morts suite aux tirs d'archers anglais" ? D'après les gens qui t’ont répondu, c'est loin d'être le cas. Donc la discussion avance non ? Pourquoi ramener au point de départ "nous avons perdu la bataille donc l'arc transperce forcément les armures sur place" ?

Maintenant, un test d'archerie pourrait compléter l'argumentation, mais je crois que ca ne vaut pas la peine de faire le gamin fâché.

Moi, la question que je vois là dedans, c'est que visiblement, les flèches anglaises sont toutes tirées au début de la bataille. Or, cette dernière dure, longtemps. Donc, le tir de flèche n'a pas été l'élément décisif qui a brisé et dispersé les forces françaises. Donc on a deux cas de figures:

Les flèches ont tué tous les chevaliers au début et la bataille fut entretenue par des hommes a pied et des troupes "vulgaires"
Les flèches ont (un peu) entamées les forces francaises et c'est leur utilisation combinée à plusieurs autres facteurs qui ont permis la victoire anglaise.
Avatar du membre
bellabre
Messages : 1059
Enregistré le : jeu. avr. 30, 2009 11:00 pm

ven. juin 01, 2012 5:46 pm

pierre al a écrit :
Moi je ferme ma gueule mais j'en pense pas moins...
la vache, c'est dingue quand même. Tu veux qu'on te dise juste "oui, les chevaliers sont tous morts suite aux tirs d'archers anglais" ? D'après les gens qui t’ont répondu, c'est loin d'être le cas. Donc la discussion avance non ? Pourquoi ramener au point de départ "nous avons perdu la bataille donc l'arc transperce forcément les armures sur place" ?

Maintenant, un test d'archerie pourrait compléter l'argumentation, mais je crois que ca ne vaut pas la peine de faire le gamin fâché.

Moi, la question que je vois là dedans, c'est que visiblement, les flèches anglaises sont toutes tirées au début de la bataille. Or, cette dernière dure, longtemps. Donc, le tir de flèche n'a pas été l'élément décisif qui a brisé et dispersé les forces françaises. Donc on a deux cas de figures:

Les flèches ont tué tous les chevaliers au début et la bataille fut entretenue par des hommes a pied et des troupes "vulgaires"
Les flèches ont (un peu) entamées les forces francaises et c'est leur utilisation combinée à plusieurs autres facteurs qui ont permis la victoire anglaise.

Je rajouterai même plus, lis Anne Curry: http://books.google.fr/books/about/The_ ... edir_esc=y

Ca sert à rien de te braquer comme ça le furet!
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

sam. juin 02, 2012 6:01 am

Furet, je t''aime bien, mais franchement, tu deviens vraiment lourd, là.
pierre al a écrit :Maintenant, un test d'archerie pourrait compléter l'argumentation, mais je crois que ca ne vaut pas la peine de faire le gamin fâché.
J'ai dit la même chose plus haut. Pierre Al vient de résumer ma pensée.

Alors ici on discute d'un test entre UNE ARBALETE DE GUERRE DU XIIIe SIECLE CONTRE UN HAUBERT DU XIIIe SIECLE.

C'est la deuxième fois que tu viens balancer de l'huile sur le feu (avec des arguments qui ne sont pas des sources, qui plus est, mais des déductions des manuels d'histoire de 5e obsolètes) en parlant DE LONG BOWS DU XVe SIECLE CONTRE DES ARMURES DE PLATES DU XVe SIECLE.
Ca n'a rien à faire ici, c'est hors sujet, c'est du flood, appelle ça comme tu veux, mais franchement, ça commence à me gonfler ! Vas dans le sujet adéquat, ouvre ton propre sujet, mais cesse de polluer un sujet qui m'a coûté déjà assez cher comme ça en temps, argent, efforts avec quelque chose qui n'a RIEN A VOIR !

Merci.
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

sam. juin 02, 2012 7:07 am

Allez hop, pour prouver que je suis de bonne foi, je viens de répondre point par point à ton HS dans un sujet spécialement crée sur ce qui te tient tellement à coeur ici :
viewtopic.php?f=22&t=10610

Je te prierais désormais de continuer cette discussion dans le sujet adéquat et ne ne plus venir faire de HS ici, et au passage si un gentil modo passe par là, s'il y avait moyen de nettoyer ce sujet des interventions HS ? Merci d'avance.
Garin Le Lorrain
Messages : 466
Enregistré le : sam. janv. 23, 2010 12:00 am
Localisation : METZ

sam. juin 02, 2012 9:47 am

[img]images/icones/icon7.gif[/img] :clap: :hello:
DUM SPIRO,SPERO...
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

sam. juin 02, 2012 11:47 am

Pour les batailles remportées par les Mongols contre leurs adversaires occidentaux: Kalka, Mohi, Pest et Leignica en particulier, contrairement à Azincourt, c'est moins hors sujet, puisque les occidentaux devaient être équipés de hauberts, mais là encore, ce n'est certainement pas l'arc seul qui a permis la victoire, mais la combinaison arc+cheval et l'absence de besoin de logistique des armées mongoles, le tout couplé par des tectiques militaires optimisées pour cette combinaison d'avantages (retraite feinte, nerge, goulot d'etranglement, etc...)
Répondre

Retourner vers « Le coin du haubergier »