chevalerie, vitesse de charge ?

Exercices, expériences, gestion du cheval, questions variées.

Modérateur : L'équipe des gentils modos

lancelot
Messages : 1
Enregistré le : dim. oct. 10, 2010 10:28 pm

dim. oct. 10, 2010 10:31 pm

Bonjour,

en ce qui concerne la chevalerie, à quelle vitesse pouvaient charger les chevaux. J'ai lu plusieurs appréciations sur le net, 25 / 30 km/h pour un chevalier seul. Et cela tombe à 17 km h si c'était une cavalerie rangée ? Jusqu'au 15 ème. Que pensez-vous de ces chiffres (qui prennent en compte le poids de l'armure du cheval et celle du cavalier, la difficulté de mener un galop d'une seule main) ?
Une autre question, le destrier était-il aussi mince que nos chevaux de tiercé ou de saut d'obstacles ou étaient-ce plutôt des percherons ou des frisons ? En fait : quelle était la race des destriers ? °°° Que pensez vous de la reconstitution à la piala de Sienne par exemple ?
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 15521
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

lun. oct. 11, 2010 5:16 am

lancelot a écrit :Bonjour,

en ce qui concerne la chevalerie, à quelle vitesse pouvaient charger les chevaux. J'ai lu plusieurs appréciations sur le net, 25 / 30 km/h pour un chevalier seul. Et cela tombe à 17 km h si c'était une cavalerie rangée ? Jusqu'au 15 ème. Que pensez-vous de ces chiffres (qui prennent en compte le poids de l'armure du cheval et celle du cavalier, la difficulté de mener un galop d'une seule main) ?
Une autre question, le destrier était-il aussi mince que nos chevaux de tiercé ou de saut d'obstacles ou étaient-ce plutôt des percherons ou des frisons ? En fait : quelle était la race des destriers ? °°° Que pensez vous de la reconstitution à la piala de Sienne par exemple ?

Voici la réponse à la deuxième question : viewtopic.php?f=44&t=6270

Merci de prendre connaissance des sujets traités AVANT de poser des questions (pour aider, le forum est doté d'un moteur de recherche et Google est ton ami )
Merci également de prendre connaissance du règlement du forum et de passer par la case présentation. :D
Modifié en dernier par Bouchard le lun. oct. 11, 2010 1:43 pm, modifié 1 fois.
Raison : smiley
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Avatar du membre
Che Khan
Messages : 3235
Enregistré le : dim. juin 26, 2005 11:00 pm
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :

lun. oct. 11, 2010 4:48 pm

LOL

Il a posé la même question sur le forum des "Armes et Guerriers du temps des Grandes Invasions" !!???


-> Charge à Eylau (Ier Empire) : http://www.youtube.com/watch?v=AFuoWCOgV_Y

Bon ok, je sais, c'est un film actuel (en effet, on a pas de document filmé d'époque) mais à première vue ça charge à une allure assez rapide.

--> De 40 à 50 km ???

et ça reste, malgré tout, pas mal en ligne.

Etait-ce les mêmes allures dans l'Antiquité et au Moyen age ??

J'ai également trouvé ceci : http://rha.revues.org/index553.html

Bien à tous.
Che Khan, archer 'tatar'
Ma période : Mongol de la "Horde d'Or" / 1350 - 1360.
Mon site : L'Ordoo du Corbeau Rouge
Mon autre site : Ravélo - Randos
Enregistré sur ce forum le 27 Juin 2005.
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 15521
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

dim. oct. 17, 2010 6:23 pm

C'est plus que rapide, c'est carrément le tiercé. :lol: On est loin d'une charge en ligne botte à botte et bride contre bride...
Pour un film, c'est sûr que des chevaux qui déballent tout en ligne droite c'est plus visuel et spectaculaire !! Est ce pour autant une validation de cette pratique ?
On peut penser que les deux pouvaient se faire selon les besoins tactiques au même titre que des piétons peuvent charger en courant ou en marche rapide, en formation plus ou moins serrée.
M'enfin ce n'est que mon avis ! :top:
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Avatar du membre
humbert de la tour du pin
Messages : 109
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am
Localisation : Saint Ondras Isère
Contact :

lun. oct. 25, 2010 4:39 pm

Belle vidéo, typiquement la charge de cavalerie du cinéma ...
Trés bien pour contribuer au mythe, mais rien de sérieux sur le plan équestre et des techniques militaires de l'époque.
Avatar du membre
Che Khan
Messages : 3235
Enregistré le : dim. juin 26, 2005 11:00 pm
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :

lun. oct. 25, 2010 6:25 pm

Bonjour Humbert
humbert de la tour du pin a écrit :Belle vidéo, typiquement la charge de cavalerie du cinéma ...
Trés bien pour contribuer au mythe, mais rien de sérieux sur le plan équestre et des techniques militaires de l'époque.
J'ai posté la vidéo, non pas en la considérant comme preuve absolue mais plutôt comme départ à la réflexion.

Serait-ce possible que tu développe ta remarque ?

Bien à toi.
Che Khan, archer 'tatar'
Ma période : Mongol de la "Horde d'Or" / 1350 - 1360.
Mon site : L'Ordoo du Corbeau Rouge
Mon autre site : Ravélo - Randos
Enregistré sur ce forum le 27 Juin 2005.
Avatar du membre
humbert de la tour du pin
Messages : 109
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am
Localisation : Saint Ondras Isère
Contact :

lun. oct. 25, 2010 6:41 pm

Le galot est la phase finale de la charge et aussi la plus courte.
En fait , on garde les chevaux compacts au pas, puis au trot et le galot les derniers 100 m.
Au galop la charge est rapide mais perd beaucoup de sa force d'impact car les chevaux se dispersent ...
Avatar du membre
Che Khan
Messages : 3235
Enregistré le : dim. juin 26, 2005 11:00 pm
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :

lun. oct. 25, 2010 6:45 pm

humbert de la tour du pin a écrit :En fait , on garde les chevaux compacts au pas, puis au trot et le galop les derniers 100 m.
Oki, merci pour ta réponse

Le galop des derniers 100 mètres se fait à quel kilométrage ??
Che Khan, archer 'tatar'
Ma période : Mongol de la "Horde d'Or" / 1350 - 1360.
Mon site : L'Ordoo du Corbeau Rouge
Mon autre site : Ravélo - Randos
Enregistré sur ce forum le 27 Juin 2005.
Avatar du membre
humbert de la tour du pin
Messages : 109
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am
Localisation : Saint Ondras Isère
Contact :

mar. oct. 26, 2010 12:36 pm

La charge doit restée compact pour la force d'impact ...
Le plein galot ( de cinéma ) ne convient pas.
Je ne sais pas quelle est la vistesse atteinte dans un galop bien regroupé, je ne me suis jamais posé la question.
Avatar du membre
Guillaume de BLAYE
Messages : 99
Enregistré le : mar. juin 30, 2015 4:04 pm

ven. août 28, 2015 8:28 am

Bon, je suis loin d’être un expert : mais parlons d'un point de vue pratique sur une charge :
environnement : je crois pas que les péons des environs s'amusaient a débroussailler et tondre la pelouse façons green de golf pour une bataille. donc disons que les buisson un peu haut pouvais forcer les cavalier a s’écarter un peu, ça casse le botte a botte.
cheval et humain : lors d'une charge, même avec un cheval très très gentil il en as toujours un qui fera un peu le fou, disons qu'un groupement d’étalons fera un peu de raffut même si on les tiens bien. donc il aura peut être un peu d’écart... donc... et sans parler des cavalier :
je rappel le coté un peu perso (gloire personnel et surtout individuel) du chevalier; qui visera son vis a vis lors d'une charge entre chevalier et donc il lui faudra passer entre les rangs de l'ennemi (il faudra prévoir un peu d’écart entre chacun des compagnons qui l'accompagne) au passage lors d'une joute si les lance sont croisée par dessus l'encolure c'est parce que la force d'impact est diminuer de moitié ce qui sécurise le combat, l'ajout de la lice est pour aussi éviter un écart de cheval et finir en lance ROIDE, et donc de plein face../...
face a un pieton, un groupe de chevalier chargeant a travers champs (crecy, azincourt, HASTING....) montre que les archers sont assez puissant pour buter les chevaux même motiver et courageux.. rester sous les flèches et se retrouver a pied, nos anciens ont du se dire plus je vais vite plus les flèches m’évite... donc (la fameuse charge impétueuse et indisciplinée) il a du avoir des écart, sans compter les pertes (chevaux mort qui tombe, chute de chevalier....) les chevaux s’écarteront d'eux même.

ARRÊTEZ DE CROIRE QU’UNE CHARGE BOTTE A BOTTE EST FAISABLE !!! ou alors il aura un sacré paquet de mort avant d'avoir quelques pauvres gars qui atteindrons les rang ennemis face a des piétons. HORMIS, lors d'une embuscade, donc surprendre le fantassins sur un flanc ou par derrière... de face... je doute... mais si il se débande face a la charge massive why not ?
donc voilà voilà... je ne crois pas au botte a botte... par contre une approche en rang serrer au pas et au trot avant d’Être sous la pluie de flèches pourquoi pas.. mais une charge de cavalerie je dirait plus 300-500 derniers mètres a charge moyenne... pas plus...

J'ai déjà lancer plein cul galop lance droite sur un mannequin... ben j'ai faillis verser a l'impact... (c'est un mannequin certes fixer au sol) mais a charge moyenne ça passe... galop un peu plus rapide mais pas lâcher total... mais je suis prêt a écouter les gens qui ont plus d’expérience ^^
ULTIO !!
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 15521
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

mar. sept. 01, 2015 3:28 pm

Tu confonds ce qui est de l'intention et ce qui est du résultat en fonction des conditions.
Ce qui compte c'est l'intention en fonction des conditions.
Par ailleurs, tout cela évolue sur 1 000 ans (le matériel, les armes, le statut du cavalier,...etc) . On ne peut, à mon sens, généraliser à toutes les périodes.
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Avatar du membre
Guillaume de BLAYE
Messages : 99
Enregistré le : mar. juin 30, 2015 4:04 pm

mar. sept. 01, 2015 7:45 pm

je ne parlais pas des charge de Eylau ou Austerlitz.. juste du MA... :D :D
L'intention d'une charge de cavalerie es de surprendre d'une manière ou d'une autre l'ennemi, une charge se veut brutal, courte, pour rompre le rang ou avoir un fort impact psychologique... :top:
mais du botte a botte ou une ligne de rang serrer ? j'y crois pas... mais je ne suis pas un expert encore une fois... [img]smile/hapface01.gif[/img]

On parle d'appertise de mouvement en rang lors de Tournois, (organiser sur un terrain préparer, par des cavalier qui se sont entrainer avant...) a Strasbourg en 842 pour célébrer l'alliance des petits fils de charlemagne louis le germanique et Charles le chauve, l'historien franc Nithard décrivaient l'évènement... :D
autrement dans aucun autres retour on ne parle de bataille en rang serrer hormis pour les piétons et les archers, d'ailleurs on ne retrouve les récits de bataille en rang de la cavalerie qu'as Marignan... 1515... on sort un peu (presque ...) du haut MA.... :hello:

Bon après je comprend l'idée de la démonstration-spectacle... :clap: :clap: :clap: :clap: :clap:
ULTIO !!
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 15521
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

mer. sept. 02, 2015 7:47 am

Je ne pense pas que l'intention de la charge est de surprendre.
Les lignes sont face à face. Elles sont organisées en "batailles". Le choc se fait frontalement, au moins en ce qui concerne la première partie de l'affrontement. Pas de surprise.
Par ailleurs tu as de nombreuses représentations de ces charges dans l'iconographie, y compris au Xeme siècle.
De là à savoir si c'est du bottes à bottes façon école militaire moderne ou une formation serrée, je pense que c'est de l'ordre de la nuance. Je pense également, et là je te rejoins, que se baser sur des concepts militaires modernes pour en tirer des principes applicables au Moyen-Age (sans distinction de période précise de plus) est une erreur. C'est non seulement une erreur dans la démarche de reconstitution (je prends un truc moderne, donc ils devaient bien faire ça aussi avant), qu'une erreur dans l'appréciation du concept socio-culturel dans lequel prennent place ces combats. La chavalerie, c'est un monde à part avec ses propres règles. On décrit même des chevaliers qui sont opposés dans une bataille qui vont se secourir l'un l'autre. Il n'est pas rare, justement qu'ils rompent la formation pour montrer leur courage. Bref, c'est loin d'être simple et les paramètres à prendre en compte sont nombreux...
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Avatar du membre
malko
Messages : 5566
Enregistré le : mar. mai 17, 2005 11:00 pm
Localisation : Veyrac (87)

mer. sept. 02, 2015 7:54 am

Bouchard a écrit :Je pense également, et là je te rejoins, que se baser sur des concepts militaires modernes pour en tirer des principes applicables au Moyen-Age (sans distinction de période précise de plus) est une erreur.
Donc, tu penses que c'est une erreur de dire qu'une bataille commencait par un bon pilonnage d'artillerie avant l'assaut donné par l'infanterie et les parachutistes? :crazy:
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 15521
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

mer. sept. 02, 2015 10:06 am

Tutafé.
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Répondre

Retourner vers « Entrainement du cavalier et du cheval, gestion du cheval »