gérer les chevaux en campement besoin d'idée

Exercices, expériences, gestion du cheval, questions variées.

Modérateur : L'équipe des gentils modos

SDE
Messages : 16
Enregistré le : lun. oct. 07, 2013 8:57 pm

lun. juil. 28, 2014 9:46 am

Les entraves c'est très bien mais les chevaux "voyagent" pendant la nuit, à un rythme d'escargot certes, mais s'il y a un "jardin des moindes" il y a peut-être un potager à aller goûter, ou des fleurs à aller piétiner, et là je déconseillerais les entraves pendant que vous dormez !
Avatar du membre
chester
Messages : 430
Enregistré le : jeu. mars 05, 2009 12:00 am
Localisation : condat sur trincou (24)

lun. juil. 28, 2014 7:03 pm

bonsoir Platequeue, merci pour ces infos, je pense que je vais garder la clôture électrique, car les chevaux ne se connaissent pas vu que il y en a un à moi, un à un gars de ma troupe et aussi une dizaines d'une autre troupe de spectacle médiéval fantastique, du coup je pense que ce sera la solution même si ça fait pas trop historique.
je posterai des photos car c'est la première fois que je peux porter tout mon équipement historique de combat pour le cheval (selle, caparaçon de cuir pour la croupe, collier de chasse en maille).
encore merci
Platequeue
Messages : 28
Enregistré le : mer. janv. 08, 2014 2:14 pm

mer. juil. 30, 2014 1:58 pm

De rien mon ami,

Vivement les photos. Avec quel type de harnachement montes-tu?
Avatar du membre
chester
Messages : 430
Enregistré le : jeu. mars 05, 2009 12:00 am
Localisation : condat sur trincou (24)

mer. juil. 30, 2014 11:39 pm

pour l'instant je monte avec un filet militaire italien de 1945 qui fait licole et dont le mors peu se sortir, j'ai donc sorti le mors car je forme ma jument "Apalousa" qui me sert pour le combat à cheval et aussi comme cheval de tête lors des randonnées et balade à cheval et à l'équitation de travail en monte western en "ranch ropping",
En ranch ropping avec un lasso on forme les chevaux au bosal ou au licol après le mors de filet et avant le mors western.
Et puis on risque moins de mettre des brins dans la bouche du cheval quand on monte en licole surtout quand on monte avec un écue.
J'ai un très beau filet historique 13ème siècle mais je préfère largement mon filet licole Italien.
Ma jument est formé aussi au déplacement des épaules et des hanches et un peu au reculé pour le "ranch ropping" et qui est très utile au combat à cheval.
En combat à cheval elle est formé pour attaqué un autre cavalier et rentrer dans le cheval adverse et aussi à attaqué une ligne d'infenterie avec des manipules ou des pavois (ça marche 1 coup sur 2).

je me suis fabriqué une selle de noble du 13ème siècle avec le collier de chasse de maille et un caparaçon de cuir qui peut être recouvert de maille. j'envisage de faire une protection pour le chanfrein en maille pour éviter un mauvais coup.

Perso, je pense que c'est indispensable d'avoir un colier de chasse et un caparaçon en fer (pour ceux qui font du 14ème et après) et en cuir, maille ou gambisonné pour ceux qui font avant le 13ème siècle, en combat à cheval car autant on peu faire attention à ne pas mettre un brin au niveau de la tête et de l'encolure autant un coup est vite partie sur la croupe si un combattant adverse à pied ou a cheval essaye de toucher les flancs ou le doc du cavalier pour l'éliminer de la mêlée.
Quand je posterai les photos de Brantômes tu pourra voir mon équipement et je posterai aussi l'enluminure mi 13ème avec le caparaçon gambisonné qui m'a servi de model pour faire le mien en cuir. Vu la gravure je me suis demandé si un caparaçon de cheval de picador de corrida ne conviendrai pas car on trouve les chevaux de guerre de la nouvelle espagne capitonné de caparaçon jusque à la fin des gardes frontière espagnol avant la création de la république du mexique en 1821 qui ressemble fortement à ceux de l'enluminure que j'ai. (et que j'ai eu sur ce forum je crois).
Platequeue
Messages : 28
Enregistré le : mer. janv. 08, 2014 2:14 pm

jeu. juil. 31, 2014 9:53 am

Merci pour toutes ces précisions et bravo pour le boulot que tu as fait.
Concernant le reculer je confirme que c'est une figure très utile en combat, surtout contre des piétons. La mienne l'exécute à la perfection sur plus de 10 mètres.
D'après mes lectures une des figures que devait savoir pratiquer un cheval 'de guerre' médiéval est la pirouette, très utile également.
La piste des carapaçons en espagne me parait intéressante, je vais fouiller un peu.
Pour ma part je suis resté au mors classique : mors brisé à jouet en laiton.
Toutefois, lors de ma dernière sortie j'ai mal ajusté le filet et du coup j'ai fait tout le spectacle en licol; on s'en aperçu sur les photos.
Avatar du membre
chester
Messages : 430
Enregistré le : jeu. mars 05, 2009 12:00 am
Localisation : condat sur trincou (24)

jeu. juil. 31, 2014 11:38 am

oua 10 m, ça c'est coul, la miene recule de 2 m et tranquil sans se préssé, du coup c'est ce que je travail le plus en ce moment avec elle, Le licole est pas mal, car au moins si tu tire un peu sur tes rênes avec ton bras gauche qui tient ton bouclier tu lui casse pas la bouche, par contre il faut que le cheval soit bien dressé à la rêne d’appuis et aux jambes, mais il apprent beaucoup plus en licol qu'avec un mors simple sans lui casser la bouche
Bruno
Messages : 21
Enregistré le : mer. déc. 14, 2011 1:16 pm
Localisation : De passage à Le Cas 71

jeu. avr. 28, 2016 6:53 pm

Bonjour

Je viens partager mes diverses expériences sur le terrain.

J'ai fait Monaco : prise par la ruse de la forteresse dans la nuit du 8 au 8 janvier 1297 = une journée. La configuration de la place du Palais sur le rocher faisait que le public venait de partout.
J'ai été obligé de monter la clôture électrifié avec les affiches d'avertissement "visible par le public", vous verrez pourquoi cette précision ; et dans l'incapacité de monter un deuxième périmètre extérieur d'un mètre de largeur à l'aide d'une corde.
Question qui m'a été posé de nombreuse fois dans la journée par le public : Le pauvre ! Pourquoi une ligne électrifié ?
Réponse : Pour ne pas que vous vous approchiez de lui. D'ailleurs, c'est pour cela que les avertissements sont tournées vers vous, puisque mon cheval ne sait pas lire.
Et bien malgré l'affichage, mes avertissements verbales et autres, ils arrivaient à s'agripper à la clôture pour se prendre en photo avec une décharge en prime. [img]images/icones/icon6.gif[/img]

Donc première précision, poser si possible un cordage à l'extérieur du périmètre électrifié à une distance d'au moins un mètre.

Pour la Rose d'Or qui avait eu lieu à Castres, Carcassonne 2 fois et autres, mon cheval vit sur notre campement. Il a en général un enclos de 50m², dans lequel je lui installe un auvent de 9m² = (ombre, abris pluie, coin repas et eau).
Comme j'ai un atelier avec le cheval, je mets systématiquement minimum un mètre entre son enclos et le périmètre public. Il est vrai que j'ai l'avantage d'avoir un cheval qui ne s'approche du public qu'en ma présence, mais évite le contact. Le reste du temps en ma présence ou pas, il reste au font de l'enclos. Pire encore, dès qu'il voit un appareil photo, il aurait tendance à leur tourner le dos et parfois cela en devient hilarant lorsque les gens s'en rendent compte. Ça s'en amusent.

Pour Les Grands Tournois d'Aigues-Mortes, 4 chevaux sont présents dont un entier qui vivent sur le campement. Nous avons l'avantage d'avoir à notre disposition des barrières de 2m de haut, que l'on camoufle avec un brise vue (toile de jute) qui se font à la couleur des remparts. Pris entre ces derniers et le campement, ils sont isolés du publique.

Autre recommandation, car peu y pense. Se renseigner avant tout déplacement, du vétérinaire équins ou autre de garde à proximité du rassemblement.
Avatar du membre
chester
Messages : 430
Enregistré le : jeu. mars 05, 2009 12:00 am
Localisation : condat sur trincou (24)

ven. mai 06, 2016 8:04 am

C'est jamais évident la gestion des chevaux en particulier avec le publique, si c'est une manifestation médiéval, si jamais on peut pas monter de parc électrique ou en barrière il y a toujours la solution de demander aux organisateur de louer des boxs amovible, c'est ce qu'il font dans les foires agricoles. Je suis pas fane, surtout si il fait chaud mais au moins le cheval est tranquille par rapport au publique.

En quand histo, il y a aussi cette solution si on a le temps et le bois, c'est de monter un parc avec des barrières américaine Image

j'ai fais ça sur mon ranch car je suis sur du rocher calcaire et on peut rien planter sans se servir d'un marteau piqueur
Avatar du membre
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 15511
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

lun. mai 09, 2016 12:47 pm

L'idée sur le véto de garde est bonne. En 2007 on a eu un souci sur un rasso avec un cheval qui s'est blessé au sabot dans son box sur le site (comme quoi même en box...). Avoir d'avance les coordonnées du véto (car forcément c'est le dimanche) est un plus...
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Répondre

Retourner vers « Entrainement du cavalier et du cheval, gestion du cheval »