gérer les chevaux en campement besoin d'idée

Exercices, expériences, gestion du cheval, questions variées.

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
yohann
Messages : 4
Enregistré le : jeu. janv. 21, 2010 12:00 am

jeu. janv. 21, 2010 1:53 pm

Voila mon petit soucis je suis sur un projet de reconstitution de campement pour la fete medieval de Provin cette année ( je ne sais même pas si le projet et realisable a voir avec l'office du tourisme qui gére l'evénement )
J'ai bien envie d'y aller avec ma p'tite juju mais comment gérer ça ,
j'ai pas trop envis de la metre a l'attache des plombes surtout que avec le monde et le bruit ça pourais mal finir


je cherche des idées alors si la situation vous est dejas arrivé et que vous avez une solution mercimerci ^^
Avatar du membre
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 15432
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

ven. janv. 22, 2010 4:09 am

Eviter le cheval sur le campement...
Il vaut mieux que le copain soit au calme à l'écart du public...surtout à Provins (foule, bousculade, et s'il fait beau ça devient vite une fournaise).
sinon, le paddock mobile c'est effectivement le mieux (déjà testé mais seulement en off et à la campagne...).
autre solution : trouver une écurie à proximité, ce qui veut dire aussi des transports !

en fait, à la base la question c'est peut être d'abord : Que veux tu faire avec un cheval sur une fête publique ?
En fonction de la réponse, il te faudra adapter la logistique (sachant que c'est très lourd de gérer la vie de campement et de s'occuper du copain en même temps !. On a déjà testé à plusieurs reprises en off avec jusqu'à 3 chevaux et c'est vraiment intense, et encore il n'y avait ni horaires, ni public à gérer.
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - Membre du collectif 1186-583 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir- Je porte un slip sous mes braies et alors ?
Avatar du membre
yohann
Messages : 4
Enregistré le : jeu. janv. 21, 2010 12:00 am

ven. janv. 22, 2010 4:43 am

Oui je me rend bien compte des contraintes, et du danger que cela peu représenter pour le public mais aussi pour le dada, je ne me lancerais pas dans ce projet a la va vite si je n'arrive pas a concrétiser qq chose de sur ce sera sans le dada

Le padock mobil me semble la meilleur idée pour le moment idéalement placer a l'ombre si possible mai quelle materiaux choisir pour un visuel histo et un maximum de securité

ps c une jument assez calme dans l'ensemble et qui na vraiment peur de rien ^^
quand a sont utilisation plustot de la figuration en faite peu etre avec un peu de balade en main si c possible mais pas de monte dans lafoule ça c sur ^^
Avatar du membre
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 15432
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

ven. janv. 22, 2010 4:53 am

Je crois que sauf conditions exceptionnelles (lieux où l'on met à ta disposition de belles écuries dans un beau bâtiment ancien)tu mets l'histo de côté :
- Soit box démontable (des panneaux à emboiter)
- Soit paddock mobile électrifié.

Tout ça en retrait, au calme. Tu peux stocker le matos dans le van.
L'avantage des système éléectricfié est que tu peux déplacer facilement l'ensemble et que le transport est ultra facile (un sac suffit...).
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - Membre du collectif 1186-583 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir- Je porte un slip sous mes braies et alors ?
Avatar du membre
Che Khan
Messages : 3227
Enregistré le : dim. juin 26, 2005 11:00 pm
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :

ven. janv. 22, 2010 5:12 am

Yo

Sur la fête de Sedan (année 2009) il y avait une troupe avec 3 ou 4 chevaux. Ils avaient installé deux enclos à proximité de leur campement.

remarque : le campement et les enclos étaient en bordure du chemin pour les touristes. Ils n'ont pas eu de problème particulier. Maintenant, les chevaux étaient sans doute habitués à l'exercice.

Enclos délimité par des poteaux de bois mais avec cloture électrique.

je pense qu'avec les chevaux, si il faut faire un choix, la sécurité l'emporte sur l'historicité.

Bien à toi.
Che Khan, l'Archer 'tatar' des Francs Compaings Brabançons.
Ma période : Mongol de la "Horde d'Or" / 1350 - 1360.
Mon site : L'Ordoo du Corbeau Rouge
Mon autre site : Ravélo - Randos
Enregistré sur ce forum le 27 Juin 2005.
Avatar du membre
fabricius
Messages : 41
Enregistré le : lun. mars 16, 2009 12:00 am
Localisation : epernay

sam. janv. 23, 2010 8:26 am

Pour ma part connaissant le lieu et la foule je te le déconseille fortement .
ellie_

sam. janv. 23, 2010 12:17 pm

Cette année, je vais faire une fête médiévale avec ma jument (la bestiole placide et tranquille par excellence) et je me suis donc penchée sur les problèmes d'hébergement. La pension à coté étant exclue vu la distance entre la fête et la pension la plus proche, j'ai dû envisager le sur-place. Finalement, nous nous sommes décidés pour un paddock ( piquets bois et corde blanche épaisse) de 4x6m. C'est une grande jument (frison) et a besoin de place, pour elle c'est la meilleure solution.
Au niveau sécurité, je n'ai aucun doute, elle est très très sympa. J'avoue cependant avoir des doutes sur le fait que les chevaux n'aiment pas être caressés sur le chanfrein....
Rares sont les gens à savoir que les chevaux détestent qu'on les caresse sur le chanfrein!
ellie_

dim. janv. 24, 2010 7:44 am

Elle tourne en dressage, alors la foule, les cris et la musique, ça la connaît!
Comment donner une impression de semblant historique si on doit électrifier? Barrières en bois, ce n'est pas suffisant?
Avatar du membre
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 15432
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

dim. janv. 24, 2010 2:21 pm

Et comme dit plus haut, l'historicité...on oublie.
Le mieux c'est de mettre le cheval au calme et isolé. Un petit souci devient vite un gros problème avec la foule et le bruit.
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - Membre du collectif 1186-583 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir- Je porte un slip sous mes braies et alors ?
Avatar du membre
darshan
Messages : 305
Enregistré le : mer. mai 13, 2009 11:00 pm

dim. janv. 24, 2010 4:31 pm

Provins faut que tu vois avec les organisateurs car il y a souvent des animaux dans des enclos derrière les remparts mais tu ne pourras pas circuler avec, trop trop de monde partout.
<img src="http://ecorcheurslr.free.fr/img/bannieres/jehan.jpg" alt="http://ecorcheurslr.free.fr/img/bannieres/jehan.jpg" style="border:0" /> <a href="http://img402.imageshack.us/i/bannierecollectif250.gif/" target="_blank"><img src="http://img402.imageshack.us/img402/3429/bannierecollectif250.gif" alt="http://img402.imageshack.us/img402/3429/bannierecollectif250.gif" style="border:0" /></a>
Avatar du membre
Benoit De Vaucouleurs
Messages : 40
Enregistré le : mer. juil. 26, 2006 11:00 pm
Localisation : Bretagne
Contact :

mar. janv. 26, 2010 7:31 am

Salut.

Pour avoir déja participer a des manifestations avec mes chevaux, il faut un cheval placide et un site offrant de l'ombre, et un point d'eau proche.

De même le sol, si on te propose du bitume, c'est niet, ca chauffe, et ca colle quand il fait chaud. un sol en sable a la rigueur mais il faudra prevoir de la paille. Le mieux reste l'herbe.

POur l'enclos, je conseil la double rangé si tu a le materiel c'est top, c'est a dire une cloture electrique puis un espace de securité, puis une cloture en bois, ou en corde pour eviter un contact oppressant du public.

Enfin pour se deplacer dans la foule, il faut prevoir 2 pesonne avec toi pour ecaarter la foule et eviter qu'il colle a l'arriere train de ton cheval/jument.
Avatar du membre
humbert de la tour du pin
Messages : 109
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am
Localisation : Saint Ondras Isère
Contact :

jeu. janv. 28, 2010 5:49 am

Paddock éléctrifié le plus grand possible, eau et foin.
Pour la journée si ton cheval le supporte, ligne d'attache.
Si présence du public, toujours rendre impossible l'accés derrière les chevaux.
Et enfin ne jamais laisser un cheval seul et partir avec les autres.
La Foule et le bruit ce n'est pas vraiment un soucis, maintenant ça devient problématique si c'est une première pour le cheval.
Et évidement toujours une surveillance.
J'aime l' enfer pour les relations et le paradis pour le climat
Avatar du membre
humbert de la tour du pin
Messages : 109
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am
Localisation : Saint Ondras Isère
Contact :

jeu. janv. 28, 2010 5:56 am

Rares sont les gens à savoir que les chevaux détestent qu'on les caresse sur le chanfrein!


Mes chevaux n'ont aucun soucis avec ce type de caresses.
Maintenant si c'est le cas, un cheval, on le désensibilise comme pour les drapeaux, la foule, le bruit, l'artillerie, les combats ect ...
J'aime l' enfer pour les relations et le paradis pour le climat
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

jeu. janv. 28, 2010 7:09 am

Salut,

De toute façon, et là je parle point de vue organisateur, eau, foin, ombre et clôture en dur voire paille ou sciure sont à mon avis un minimum à fournir aux/exiger des cavaliers pour les accueillir sur des fêtes.

A titre d'exemple, une personne qui se réclame "Inspectrice de la fondation BB" et que je connais hélas trop bien prend des photos sur diverses manifestations (notamment Hennebont, Malestroit mais aussi les concours de gourenn et les animaleries) impliquant des animaux et elle est susceptible d'emmerder l'orga sur ces questions au-delà de ce qui nous semble juste en terme de bien-être animal.

A part ça, même le plus gentil/brave cheval du monde n'est pas à l'abri d'un affolement ou d'une querelle avec d'autres chevaux. De mon point de vue, en cas d'affluence les chevaux devraient être parqués dans une lice ou un corral par affinité. Cet été, j'ai vu des trucs qui ne m'ont pas plu genre, chevaux attachés à une barrière avec des mômes qui jouent juste derrière les sabots, genre des cavaliers qui font du trot au milieu du public, genre aussi des chevaux laissés en pleine cagne et qui n'ont droit qu'à un seau le matin et le soir pour la flotte.

J'ai aussi vu un incident qui reste bien vivant dans ma mémoire, c'est un cavalier qui tombe et le cheval part au galop sort du champs (pas totalement) clos et galope dans le public. Le cavalier n'ayant pas de groom, c'est nous qui l'avons intercepté et calmé pour le ramener.

Depuis j'ai noté dans un coin de ma tête de toujours penser à demander à l'orga un champs entiérement clos pour faire évoluer des cavaliers et que les cavaliers désignent et instruisent des grooms pour les seconder en cas de pépin.

Si possible, le matin, avant l'arrivée du public, c'est une bonne idée de laisser la possibilité aux cavaliers et leurs montures de reconnaître leur terrain d'évolution au calme y compris pour les défilés.

Voilou, maintenant, je ne suis pas expert et les plus gros affolements que j'aie vu c'était pas des chevaux mais un concours bovin à Coucouron en Ardéche en 94 quand la moitié des génisses charolaises du concours se sont tirées en ville au grand galop. La nervosité d'une seule a suffit.

A+
Grég le furet
56
Miles britto-romain an 5OO.
Letavia <a href="http://letavia.canalblog.com/" target="_blank">http://letavia.canalblog.com/</a>
Avatar du membre
Benoit De Vaucouleurs
Messages : 40
Enregistré le : mer. juil. 26, 2006 11:00 pm
Localisation : Bretagne
Contact :

jeu. janv. 28, 2010 11:32 am

+1

J'ai vu il n'y a pas longtemps, sur une fete medievale, une troupe de "cavaliers" remontés des rues au galops avec des enfants juste a coté, et je crois que le comble n'a pas été le galop en plein milieu de la foule sur un sol dur et glissant mais plutot le cheval esquivant une poussette a 25cm pret avec un enfant dedans et sa mere a coté, sans pour autant géner le playmobil qui se trouvait vive les cavaliers de Montferrand.

Pour en revenir au sujet un cheval reste un cheval, il peut rester placide pendant 3 jours et le 4eme craquer comme peut le faire un homme avec la fatigue, l'agacement.

Pour la foule 2 personne minimum avec le cheval en vadrouille, il faut compter une personne pour ouvrir, une personne avec chaque cavalier, et une personne pour fermer, car les gens presser ne se pose pas la question et traversent les cortègent, et le jour ou il se feront botter ils accuseront le cheval, alors qu'il avaient été prevenu. J'ai l'amere experience de me faire compieusement insulté par un c.. qui voulant traversé le cortège et l'en ayant empecher pour sa propre securité, n'hesitat pas a me molester.

PAr ailleurs il faudra connaitre ce que le cheval pourra rencontrer, les rencontrent avec les ane peuvent mal tournée, la preuve dans un autre post.
Répondre

Retourner vers « Entrainement du cavalier et du cheval, gestion du cheval »