Reconstituer ensemble

Exercices, expériences, gestion du cheval, questions variées.

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
Michel, chevalierdedrouie
Messages : 93
Enregistré le : lun. avr. 18, 2011 10:44 pm
Localisation : Sacquenay city on the valley !
Contact :

mar. avr. 30, 2013 8:33 am

brigadier 4h a écrit :La qualité première d'un cheval de guerre est le Cœur et la réactivité.
La je suis 100% en accord avec toi, pour le reste je suis plus nuancé, mais bon on en reparlera ensemble une autre fois avec plaisir.

Revenont à nos moutons. Au sujet du document "le cavalier et sa monture", j'ai partagé mon avis sur les écuyers, quid de vos avis et expériences la dessus?
O très glorieux prince des milices, Saint Michel Archange, défendes-nous dans le combat que nous livrons contre les puissance des ténèbres et contre leurs malices.
http://www.gesta-albigensis.com/
Avatar du membre
Che Khan
Messages : 3228
Enregistré le : dim. juin 26, 2005 11:00 pm
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :

mar. avr. 30, 2013 11:57 am

Yo

je viens m'immiscer dans votre discussion et ce peut être sans raison mais finalement et concernant la taille des chevaux au moyen-age, nous avons des sources relativement sûr concernant ceux qu'utilisaient les Mongols.

Ils étaient relativement petits (entre 1,30 et 1,40 au garrot) mais très résistants, fort charpentés, rustique et peu exigeant au niveau nourriture . On sais ce que les Mongols ont réussi à faire avec eux.

Si certains d'entre vous considèrent qu'un cheval de trait n'est pas le meilleur choix, un poney bien charpenté me semble un bon compromis ??

Bien à tous.
Che Khan, l'Archer 'tatar' des Francs Compaings Brabançons.
Ma période : Mongol de la "Horde d'Or" / 1350 - 1360.
Mon site : L'Ordoo du Corbeau Rouge
Mon autre site : Ravélo - Randos
Enregistré sur ce forum le 27 Juin 2005.
Avatar du membre
Isarn
Messages : 2521
Enregistré le : dim. août 28, 2005 11:00 pm
Localisation : Pau

ven. mai 24, 2013 8:00 pm

Merci beaucoup Olivier de partager votre travail. :jap:
Très très intéressant et indispensable ! :top:
Platequeue
Messages : 28
Enregistré le : mer. janv. 08, 2014 2:14 pm

jeu. janv. 16, 2014 9:34 am

gros poulet a écrit :L'article qui a déclenché ce débat est centré sur le choix d'un cheval adapté pour la pratique de la reconstitution pas sur le choix d'un cheval adapté en termes d'historicité. je le remets pour clarifier.
c'est justement parce que nous sommes des néophytes que nous avons besoin de chevaux adaptés et que nous essayons de définir une pratique plus sure sans nous mettre en difficulté avec des chevaux inadaptés à notre niveau et nos aspirations.
encore une fois le sujet sur l'historicité du "cheval " est la : viewtopic.php?f=44&t=6270

i. Quel cheval pour la reconstitution
Le cheval de reconstitution doit être un cheval de selle avec un bon mental: ni craintif, ni agressif, sans vice (mordeur, botteur…)
Il est souhaitable qu'il soit bien adapté au travail d'extérieur avec un pied sûr, en particulier au galop.
Les entiers sont à proscrire, ainsi que les chevaux trop prés du sang ou ceux qualifiés de “chauds ».
Il les faut obéissants à la jambe sans trop de sensibilité et avec des bouches pas trop délicates.
Si possible privilégier les robes unies (plutôt que pie, par exemple).
Bien que la taille ne soit pas un critère d’historicité, on évitera les chevaux trop grands pour des raisons purement pratiques (monter/démonter en haubert complet par exemple)
Ne pas tomber dans le piège de l'esthétique, voire du caprice dans le choix des chevaux, « même si un entier ça à une autre allure ».
Bonjour,

Je suis d'accord avec pratiquement tous les points mentionnés par Gros Poulet. Je mettrais toutefois un bémol sur le fait que le cheval ne doit pas être trop prés du sang. Perso je monte une jument qui est très 'réactive' et cette vivacité ajoute à la qualité du spectacle, aux sensations ressenties et permet de mieux aborder ce qui pouvait se faire à l'époque.
D'après mes lectures le cheval employé à l'époque, je parle de celui qu'il est coutume d'appeler le destrier, avait un tempérament 'guerrier'. Avoir du sang, chez un cheval, n'est pas forcément antinomique avec un cheval calme et bien dans sa tête.
L'avantage de ma monture est qu'elle est habituée au combat et à tout ce qui s'y rapporte et qu'elle aime ça; ce qui fait qu'elle fait sa part de boulot et me dégage en partie de la gestion de la chose. Elle sait ce qu'elle a à faire et participe d'elle même. Par contre elle est également capable du plus grand calme quand c'est nécessaire (ou utile): contact avec le public, défilé, déambulations...
L'autre activité de cette brave bête est le TREC, discipline d'extérieur qui demande une grande maîtrise de soi de la part de la monture.
Par contre elle répond aux autres critères cités : pas de vice - équilibre et pied sûr obéissantes aux jambes et au poids de corps et, coup de pot, elle est noire comme la nuit
Hectore des Mares
Messages : 229
Enregistré le : mar. mai 13, 2008 11:00 pm
Localisation : Dans une écurie.

jeu. janv. 16, 2014 11:03 am

Pourquoi donc repousser les chevaux pie ???? n'est-ce pas justement un piège de l'esthétisme justement ? même si je suis d'accord en gros avec le reste cet élément me choque.
Avatar du membre
gros poulet
Messages : 431
Enregistré le : lun. avr. 24, 2006 11:00 pm
Localisation : A cheval
Contact :

jeu. janv. 16, 2014 11:38 am

bonjour,
on est dans le détail du détail mais je ne vois pas de chevaux pie dans les enluminures, il y a des robes unies ou pommelées mais de pie pas.

Proche du sang = lignée de Pur Sang anglais ou arabe. ce sont des chevaux à fois généralement chauds et assez fragiles, ce qui n'est pas vraiment ce qu'on recherche en reconstitution.
En reconstitution, on arrive pour un weekend avec des environnements inconnus pour le cheval, des chevaux qui ne se connaissent pas forcément entre eux, en cas de location des chevaux inconnus des cavaliers et pas forcément préparés à ce qu'on va leur demander (ect...)et malgré tout cela ce qu'on veut, c'est prendre le moins possible de risques et le plus possible de plaisir...
Mais ce sont des recommandations pas des règles absolues. Il existe des entiers très calmes, des Purs sangs rustiques....la statistique n'est juste pas pour eux (et elle n'est pas non plus pour les cavaliers qui montent ce genre de chevaux)

Quant au TREC, je confirme que c'est une discipline intéressante pour les chevaux de reconstitution
Olivier
Lord Chicken, The Kingslayer !!!!

https://www.facebook.com/CavalariaDelphina
Hectore des Mares
Messages : 229
Enregistré le : mar. mai 13, 2008 11:00 pm
Localisation : Dans une écurie.

jeu. janv. 16, 2014 12:09 pm

gros poulet a écrit : on est dans le détail du détail mais je ne vois pas de chevaux pie dans les enluminures, il y a des robes unies ou pommelées mais de pie pas.
Olivier
Je me suis toujours posé des questions à ce sujet, n'est ce pas essentiellement une histoire de facilité de représentation ? Car de la même manière on retrouve assez peu de balzanes et marques en tête, peu de chevaux manifestement bais, ils sont tous "unicolores" ou presque, certains avec des représentations de couleurs qui n'ont aucune correspondance avec des réalités possibles.

Mais tout ceci dévie un peu du sujet initial.
Platequeue
Messages : 28
Enregistré le : mer. janv. 08, 2014 2:14 pm

mar. janv. 21, 2014 10:37 am

Hectore des Mares a écrit :Pourquoi donc repousser les chevaux pie ???? n'est-ce pas justement un piège de l'esthétisme justement ? même si je suis d'accord en gros avec le reste cet élément me choque.
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=& ... 1BN9oVjz-A

D'après cet article des chevaux léopards (tachetés) mais, comme déjà dit, de pie point
Hectore des Mares
Messages : 229
Enregistré le : mar. mai 13, 2008 11:00 pm
Localisation : Dans une écurie.

mar. janv. 21, 2014 5:46 pm

Ce n'est pas ce que dit ce bel article fort intéressant que j'ai dévoré dans son intégralité... Mais brisons là.
Poussin

mar. janv. 21, 2014 10:10 pm

je monte une jument qui est très 'réactive' et cette vivacité ajoute à la qualité du spectacle, aux sensations ressenties et permet de mieux aborder ce qui pouvait se faire à l'époque.
Certes, mais ce n'est pas un spectacle c'est de la reconstitution ... ( le cinéma que de ravages)
Les sensations ressenties sont très personnelles et varient en fonction des cavaliers et de leur niveau.
La qualité d' un travail équestre en groupe est très souvent compromise par un cavalier dont le choix de sa monture et la recherche de sensations est souvent inversement proportionnelle à son niveau équestre.
La capacité de réaliser un travail de cavalerie, n'est pas une addition d'individualité.
Pourquoi donc repousser les chevaux pie ???? n'est-ce pas justement un piège de l'esthétisme justement ?
Les chevaux "de peaux rouges" ne sont pas histo, ce n'est pas une question d''esthétisme.
C'est une pollution visuelle au niveau de l'immersion, au même titre qu' un équipement pas histo.
Platequeue
Messages : 28
Enregistré le : mer. janv. 08, 2014 2:14 pm

mer. janv. 22, 2014 10:05 am

Poussin a écrit :
Certes, mais ce n'est pas un spectacle c'est de la reconstitution ... ( le cinéma que de ravages)
Les sensations ressenties sont très personnelles et varient en fonction des cavaliers et de leur niveau.
La qualité d' un travail équestre en groupe est très souvent compromise par un cavalier dont le choix de sa monture et la recherche de sensations est souvent inversement proportionnelle à son niveau équestre.
La capacité de réaliser un travail de cavalerie, n'est pas une addition d'individualité.
Certes c'est de la reconstitution que nous tentons de faire et, par le fait, nous serons plus prés de ce qui avait lieu à l'époque avec des montures allantes et au tempérament quelque peu 'guerrier'; C'est du moins ce que je pense.
Pour mes capacités équestres ça devrait aller, merci de ta sollicitude.
Enfin pour ajouter au coté 'immersion' je sais faire passer un pont levis à ma jument, la faire rentrer dans une grande salle et la garder à sa place au milieu d'une troupe immobile ou en déplacement , ceci quelque soit les chevaux et les piétons qui l'entourent
Poussin a écrit :
Pourquoi donc repousser les chevaux pie ???? n'est-ce pas justement un piège de l'esthétisme justement ?
Les chevaux "de peaux rouges" ne sont pas histo, ce n'est pas une question d''esthétisme.
C'est une pollution visuelle au niveau de l'immersion, au même titre qu' un équipement pas histo.
Assez d'accord, pour ma part je n'ai trouvé ( pour l'instant)aucune trace de chevaux pie dans la période et la région qui m'intéresse ( France - Début XV ème)
Par contre si on souhaite privilégier l'immersion il serait bon d'éviter les chevaux de grande taille ainsi que les races 'modernes' mais ça c'est vraiment compliqué
Et que dire de l'équipement : selle - étrier - enrênement... j'ai même vu des chevaux avec des protections de membres et là ça pique un peu les yeux
Poussin

jeu. janv. 23, 2014 9:22 am

Pour mes capacités équestres ça devrait aller, merci de ta sollicitude.
Il n'y a aucune solicitude de ma part, ni une mise en doute de ton niveau équestre, c'est juste un constat assez général ...

En ce qui concerne les équipements équestres je suis mille fois daccord.
C'est une des raisons pour lesquelles j'ai arrété le médiéval et que je me suis orienté sur une autre période historique en reconstitution équestre.
Je me contente de faire l'écuyer une fois par an pour Gros Poulet, un petit peu conseillé équestre, mais maintenant il n'a pu vraiment besoin de moi.
Avatar du membre
K-lou
Messages : 14
Enregistré le : mer. oct. 22, 2014 9:36 pm
Localisation : Hainaut
Contact :

jeu. nov. 13, 2014 3:25 pm

Moi je suis désolée, mon cheval est un croisé Irish Cob / Andalou et il est pie noir!
Je l'ai depuis qu'il est poulain, je ne pensais pas éssayer la reconstitution avec lui car a l'époque je n'avais que 13ans et je n'étais pas médiéviste...
Je ne compte pas le vendre ni en racheter un "juste pour ca" donc voilà, je ferai avec... Après tout avec un caparaçon complet ca ne verra pas...
Pour ce qui est des chevaux appaloose et des pie... de ce que j'en sais de l'histoire des "chevaux indiens" c'est qu'ils ont hériter de cette couleur a cause des croisements avec les chevaux avec lesquels ont débarqué les espagnoles...

Peut-être que, comme pour les Irish Cob au XIX,les chevaux pie existaient mais qu'ils étaient juger comme étant moins beau /pas à la mode/trop voyant sur un champ de bataille et du coup, on ne parle pas d'eux dans nos livres...
Parce qu'il me semble qu'on a retrouver des traces de chevaux pie en Egypte en - 3000 AV J-C.
http://www.irunaga.com/blog/wp-content/ ... r-Mini.jpg
En chine au XIVe certaine iconographie montre de petit chevaux mongole de couleur pie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Zhao_Yong# ... o_Yong.jpg
Et on sait qu'ils existaient, en Europe, entre le XVe et le XVIIe puisque les espagnoles on débarqué avec sur le continent Américain...
Alors on ne me ferra pas croire que la robe pie n'existait pas chez nous au XII,XIII et XIVe ;)
Membre de la Compagnie Médiévale Du Furet
http://www.compagniedufuret.com/
Répondre

Retourner vers « Entrainement du cavalier et du cheval, gestion du cheval »