Exercices pratiques pour des "batailles"

Exercices, expériences, gestion du cheval, questions variées.

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
aurélien
Messages : 479
Enregistré le : dim. sept. 02, 2007 11:00 pm

dim. juil. 08, 2012 6:56 pm

ingelrannus a écrit :un accident qui implique un piéton + cavalier = le cavalier qui s'en veut à vie ......
Je pense surtout au piéton qui risque d'être incapacité à vie, lui ... Voire pire. Comme dit le furet, j'ai pas particulièrement d'animosité envers les équidés mais s'il y en a un qui déconne et qui me déglingue un pote, j'en fais un steak.

Je ne sais pas si on peut parler d'apogée de cavalerie militaire. Les Assyriens, Huns, Mongols et autres avaient un usage très poussé de la cavalerie, parfaitement adapté aux conditions tactiques particulières qu'imposaient les méthodes de guerre de chaque époque. Enfin, ça peut paraître jouer sur les mots, mai le mot "apogée" me met toujours mal à l'aise, surtout quand on l'utilise dans un contexte historique.

N'empêche, le débat m'intéresse beaucoup. J'y lis beaucoup d'idées très intéressantes [img]smile/thumb.gif[/img] Notamment le fait que des mots désuets, rébarbatifs, connotés négativement, comme "rigueur" et "discipline" s'avèrent finalement indispensables pour de la bonne reconstitution militaire. Et là, je ne peux qu'être d'accord à 100% avec tout ce qui va en ce sens.
Image
Poussin

dim. juil. 08, 2012 8:10 pm

Je pense surtout au piéton qui risque d'être incapacité à vie, lui ... Voire pire. Comme dit le furet, j'ai pas particulièrement d'animosité envers les équidés mais s'il y en a un qui déconne et qui me déglingue un pote, j'en fais un steak.
C'est un petit peu unilatéral et simple ...
Le piéton qui déconne c'est pas rare non plus, le cheval blessé ou même euthanasié ou le cavalier handicapé ...

Le danger est pour tout le monde et tout le monde sur le terrain est potentiellement dangereux, les archers, l'artillerie, les cavaliers, les piétons avec épées, lances, mousquetons, fusils et j'en passe en fonction des époques reconstituées.
Avatar du membre
jean pierre
Messages : 136
Enregistré le : mar. mars 22, 2011 11:30 pm

dim. juil. 08, 2012 8:30 pm

Tu vois mon petit poussin là je suis d'accord avec toi .....j'ajouterai même que se sont les cavaliers qui risquent le plus ... pas besoin d'un cavalier ou fantassin en face pour subir un accident grave.
Quant à avoir du remord car impliqué dans un accident je pense que toutes personnes fussent t'elles non coupables auront toujours ce sentiment ...à moins d'être jean-foutres..... et donc certainement pas dignes d'être chevalier.
Avatar du membre
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 14989
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

lun. juil. 09, 2012 5:28 am

Entièrement d'accord ! Le risque est pour tous et à chacun, piétons comme cavaliers de respecter l'autre et d'être attentif. D'autant qu'avec les heaumes fermés la vision latérale est inexistante. Cela proscrit tout comportement d'électron libre, un respect des distances de sécurité, le respect absolu des phases scènarisées lorsqu'il y en a. Travailler avec des lunettes qui occultent partiellement la vue est un bon entraînement. Ca donne l'effet du heaume sans le risque de le porter. ;)

edit : prendre des lunettes de sécurité, scotcher les verres pour ne laisser qu'une bande de 1cm dse hauteur de libre. Ca simule le heaume à merveille.
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

lun. juil. 09, 2012 8:44 pm

Mouais, l'idéal serait d'organiser un rasso spécifiquement autour du cheval de recons' (et des Anes, et des boeufs, etc. ?) genre ... à Saumur (au hasard), pour que tous les cavaliers puissent se rencontrer, se mesurer, discuter et se mettre d'accord sur des pratiques communes pour la recons'. Je dis ça sans être cavalier dans l'affaire, mais je pense que ce serait bien ce genre de truc parce que on voit de tout, des pisseuses folles de leur cheval jusqu'au ridicule, des chevaliers sur des chevaux de loc' juste bon à balader les méméres à la plage, des éleveurs sans doute médiéphiles autant que maquignons, des fanas de génétique critiques... Je serai même enclin à penser qu'on doit pouvoir animer un haras....

A+
Avatar du membre
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 14989
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

lun. juil. 09, 2012 8:55 pm

Et tu voudrais faire cohabiter tout ce petit monde ? :lol: :lol: Ouch ! [img]images/icones/icon9.gif[/img]
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

mar. juil. 10, 2012 1:23 am

Ben c'est déjà un peu le cas, non ? Enfin, je pense que si les cavaliers habituels arrivent à se mettre l'arrogance sous le bras ce serait cool et ce ne serait que justice de voir se monter une fête ou un festival autour du cheval dans l'histoire.... Y'a des coins qui me semblent déjà exister où faire un truc du genre. Sans être trop hippophile, mon frangin m'avait offert des places pour un carrousel à Saumur, ça a de la gueule... Moi je suis persuadé qu'un rasso spécifiquement autour du cheval dans l'histoire apporterait beaucoup de fraîcheur et de nouveauté... Ca me semble jouable mais on ne pourra pas se bricoler ça dans son coin...

A+
Avatar du membre
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 14989
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

mar. juil. 10, 2012 5:29 am

Perso, je n'y vois pas d'arrogance. Mais des pratiques différentes et des écoles différentes. Je pense que ce type de rassemblement n'est pas encore possible, mais ça viendra. De plus tu as déjà les joutes IJL qui sont d'un niveau respectable. Les rassos type Bouvines et Muret essuient les plâtres, il y a beaucoup d'enseignements à en tirer et il y aura aussi des prises de conscience.
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Poussin

mar. juil. 10, 2012 9:44 am

Les rencontres de travail, cavaliers/piétons, cela fait deux ans que j'en parle sur plusieurs forum et que je propose que mon assocition la Cavalaria Delphina l'organise.
Aucune réponse positive :??:

En Empire, l'association dont je fais partie, le 12 éme chasseurs organise régulièrement ce type d'atelier.
Il y trois semaines, le 12 ème organisait la manisfestation du chateau de Sassy (Normandie), une partie du weekend était consacrée à cet atelier, cette année, ce sont des dragons anglais avec de l'infanterie française, malgrés le problème de la langue, ce fut super pédagogique pour tout le monde.
Maintenant à chaque fois qu'on organise, les groupes d'infanterie invités, nous demande si cet atelier est prévu.

Autre idée à laquelle il faut tordre le cou ...

Les chevaux de loc dans leur grande majorité, sont plus intérressants que les chevaux de propriétaires surcouvés, surprotégés et surbichonnés ... :crazy:
Ce sont des chevaux rompus aux transports, aux situations les plus diverses, aux niveaux plus ou moins bon des cavaliers et j'en passe, ce sont souvent de braves pèpères.
Attention quand je dis cheval de loc, je ne parle pas des chevaux de club, qui en croisant une grenouille à l'impression de rencontrer un tirex :D

On parle d'essuyer les platres ...

D'autres périodes reconstituées ont déjà essuyé les platres, pourquoi ne pas en profiter ?
De plus, en médiéval , nous avons un nombre de cavaliers non négligeable ayant cette expérience et qui pratiquent plusieurs périodes de reconstitution.
Avatar du membre
Michel, chevalierdedrouie
Messages : 93
Enregistré le : lun. avr. 18, 2011 10:44 pm
Localisation : Sacquenay city on the valley !
Contact :

mar. juil. 10, 2012 10:11 am

J'aime beaucoup cette discution, elle est constructive.
le furet a écrit :Ben c'est déjà un peu le cas, non ? Enfin, je pense que si les cavaliers habituels arrivent à se mettre l'arrogance sous le bras ce serait cool et ce ne serait que justice de voir se monter une fête ou un festival autour du cheval dans l'histoire.... Y'a des coins qui me semblent déjà exister où faire un truc du genre. Sans être trop hippophile, mon frangin m'avait offert des places pour un carrousel à Saumur, ça a de la gueule... Moi je suis persuadé qu'un rasso spécifiquement autour du cheval dans l'histoire apporterait beaucoup de fraîcheur et de nouveauté... Ca me semble jouable mais on ne pourra pas se bricoler ça dans son coin...

A+
Oui ce serait merveilleux, mais pour connaître particulièrement de très près des cavaliers qui monte en concoure complet nationaux. Ils sont certes de très bon cavalier, mais ils sont à cent lieux d'être dans le soucis d'ouverture aux autres disciplines, leur mentalité m'a tu vue limite beaucoup le dialogue. Les concoures ce juge aussi je manière non officiel avec le prix des chevaux (50000€ mini) et les équipements exorbitants. Dans ce milieux je n'est parlé qu'une foi de monte de travail western pour le volet des figures dans les leur concoure, je ne vous explique pas la fureur dans leur regard et le ton hautain de leur paroles. Alors que ces gens n'ont jamais vue la profonde qualité du travail en manège de la monte western, ils jugent que ce sont des barbares avec d'immenses éperons et qui jouent aux cowboy avec beaucoup de puérilité. Alors parler de monte médiéval à ses genres de cavaliers, t'est bon pour la SPA et le lynchage. Perso, je ne voie pas l'intérêt de gaspiller de l'énergie avec des gens si peut ouvert d'esprit. Pour que le courant passe il faut un minimum de dénominateur commun et le dénominateur cheval n'est pas assez, car le cheval est vue sous tellement d'approche différente que l'on peut avoir de sérieux antipodes. C'est dommage car dans le domaine hippique ont a beaucoup à gagner à conjuguer les disciplines.

Je reviendrais sur ce qu'a soulevé Jean Pierre sur la limite l'entrainement du cavalier et de sa monture quand ceux ci sont isolé d'autres cavaliers. C'est pour cela que j'ai suggéré à Laure que nous ayons des jours en amont de Muret pour mettre les cavalier aux diapasons (notamment pour la discipline et la sécurité... ) et aussi pour profiter de ce rassemblement pour améliorer les prises en main de nos montures, nos déplacements de groupe et de perfectionner les désensibilisations des chevaux. Car pour moi Muret 2011 à été un moment idéale pour pousser plus loin ma monte médiéval et la désensibilisation de ma blonde aux grosses fesses (ma jument). Donc il semble utile qu'il y ai des rencontres cavalières au moins avec les propriétaires de chevaux et leur montures. J'ai bien vue la proposition de rencontres de travail, cavaliers/piétons que propose l'assocition la Cavalaria Delphina, j'y a répondu positivement et ai relancé cette idée sur le forum de Muret, mais je constate aussi qu'il y a eu trop peut de réponses positives en fasse. Ingelrannus avais aussi parler d'une rencontre cavalier/piétons au sein du collectif XIII, il y a bien les envies dans divers endrois mais la mise en place n'est toujours évidente. Je sais que les chevalier avec monture sont peut nombreux et assez dispersé dans les royaumes de France, de Belgique et de Navare. Mais si l'on arrive à mettre sur pied une rencontre de travail équestre médiéval sur trois jours en un lieu central (Bourgogne?) je serais le premier à faire 1600 km aller retour en van. Seriez vous pret a participer a ce genre de travail (aussi bien comme piétons ou comme cavalier)?
O très glorieux prince des milices, Saint Michel Archange, défendes-nous dans le combat que nous livrons contre les puissance des ténèbres et contre leurs malices.
http://www.gesta-albigensis.com/
Avatar du membre
aurélien
Messages : 479
Enregistré le : dim. sept. 02, 2007 11:00 pm

mar. juil. 10, 2012 10:58 am

Michel, chevalierdedrouie a écrit :Seriez vous pret a participer a ce genre de travail (aussi bien comme piétons ou comme cavalier)?
Je ne peux pas me permettre de faire1600 bornes aller-retour juste pour ça mais en tant que piéton, j'ai toujours beaucoup aimé les exercices d'interaction piéton-cavaliers. Donc, bien sûr que je veux participer à ce genre de travail !

(Et ne t'inquiète pas Poussin, j'suis pas du genre de piéton qui déconne ;))
Image
Avatar du membre
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 14989
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

mar. juil. 10, 2012 11:45 am

On en a fait en 2007 (DT Ligerville),2008 (préparation Bouvines), 2009 et 2010. On été pris de court en 2011. A chaque fois il faut se prostituer pour avoir un peu de participants et c'est même pas les plus près qui viennent... alors, perso il y a longtemps que j'ai arrêté d'envisager ce genre de super idée qui va tomber le jour où tous les médiévistes de la première heure super-intéressés-par-la-super-idée-et-même-que-c'est-drôlement-bien...seront à la piscine. :lol:
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Avatar du membre
jean pierre
Messages : 136
Enregistré le : mar. mars 22, 2011 11:30 pm

mar. juil. 10, 2012 7:59 pm

Je suis trés sorry mais moi je constate qu'il n'y pas beaucoup de cavaliers med ...... en fait pour chaque époque ils ne sont pas pléthores ....
Réunir les gens qui n'ont pas compris que l'union fait le force c'est pas possible .....;du moins jusqu'à ce qu'ils aient enfin compris .
Voyez les difficultés d'Hervé à convaincre ses propres gars.
Sinon il n'est pas forcément nécessaire de faire un rassemblement équestre XIIIe ..car effectivement dans la région concernée il n'y aura que peu de monde .....pourquoi pas lancer des rassemblements équestres multi-époques pour travailler avec cet effet de nombre .
Que l'on soit cavalier antique, XIII , XV , Empire , Western , Civil War les besoins et les contraintes sont à peu prés les mêmes.. donc en partant de cette hypothèse on doit pouvoir concentrer pas mal de monde sur un territoire assez petit.
L'autre paramètres à prendre en compte outre la distance c'est le transport ..... comme il faut 1/ le cheval 2/ le fourgon 3 / le van avec son véhicule assez costaud et surtout le sacro saint permis E ........ c'est fait quand même pas mal de contraintes
Donc un rassemblement entrainement multi-époque pourrait être sympa pour travailler , comparer matériels et projets de chacun
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

jeu. juil. 12, 2012 12:02 am

Salut,

Sur un évent national, il faudrait organiser la "ramasse" des chevaux en louant le nécessaire au départ (enfin, c'est le mieux que j'ai pratiqué en concours de... bovins ! Tant pour amoindrir le stress que pour éviter les blessures... Là aussi, faudrait aborder la question des protections (qui me semblent indispensables sur les chevaux pendant le transport. Faut voir les plaies sur les boulets des vaches aprés transport en bétaillére...) et bien penser à en mettre aussi sur les chevaux !

Comme elles s'offusquent facilement (les petites nénettes "Hippohystériques"), je ne dis plus rien, mais j'ai vu des chevaux transportés sans protection aucune, c'est idiot quand je vois ne serait-ce que les écorchures aux paturons sur 4km, on devrait soigneusement les protéger. On ne met pas de protections quand le maquignon emméne un cheval à l'abbatoir (et encore, le prix peut s'en ressentir et la viande aussi ! ). En loisir ça devrait automatiquement être protégé. Les cavaliers qui s'en passent ne sont pas forcément indignes mais moi, la suspicion naît...

Si on prend du monde en chemin (des chevaux), faire ça de nuit de préférence pour le calme et éviter la chaleur en plus d'optimiser les prix du voyage... Penser à des Haltes réguliéres voire s'entendre par exemple pour sortir les chevaux et les faire marcher dans des champs en chemin. Pour un rasso à Brest, si il y en a qui viennent d'Alsace, si ils peuvent sortir les chevaux sur Paris par exemple, c'est cool...

Ca, je sais que tout le monde a son opinion là-dessus mais la DSV a des lois surtout ! Y'a des durées maximales de voyage avant haltes obligatoires. Vu d'où viennent les cavaliers de certaines fêtes, je me suis laissé dire qu'un petit rappel ne serait pas superflu... C'est trés important de prévoir des haltes aménagées pour permettre aux bourrins de se reposer un poil et de sortir, j'ai vu une enquête sur l'aggressivité et les risques d'accidents qui était assez éloquente à ce niveau... Et si vous ne me croyez pas, dites-vous que les Ecolos et les Amis des bêtes voudraient voir limiter le trajet à 2h maxi avant de sortir les bêtes ! Pour l'abbatoir, c'est pas idiot parce que la viande s'en ressent... C'est donc que l'état de stress s'en ressent aussi... C'est déjà en discussion pour les abbattoirs et pas que pour des raisons de protectionnisme (même si..)... Donc pensez à des haltes sur votre trajet pour inspecter le chargement, abreuver les chevaux voire faire des étapes pour les faire marcher. Si vous attachez vos chevaux dans le Van, pensez à rallonger la longe, j'ai déjà vu des bêtes pendues, le cou brisé aprés une simple chute et c'est triste, trés triste !

Une petite référence légale :
Transport des équidés + Transporteurs et convoyeurs
Bases réglementaires :
Règlement CE n°1/2005 du Conseil du 22 décembre 2004.
Code rural, livre II, titre 1er, chapitre IV section 3 transport.
Arrêté du 05 novembre 1996 modifié.
Arrêté du 5 août 2005 modifiant l’Arrêté du 17 juillet 2000. NS 2007-8274 du 13 novembre 2007.

Dans votre département, téléphonez à la DSV ils vous expliqueront tout nickel.

En plus,
"A compter du 5 Janvier 2007, toute la CEE doit appliquer les dispositions réglementaires communes, pour le transport des équidés.
Il faudra pouvoir justifier de compétences pour exercer la fonction de convoyeur d’animaux vivants.
Cela se traduit par l’obtention d’une autorisation. Cette obligation s’applique dès lors que le transport est effectué dans un but lucratif, sur une distance supérieure à 65 kilomètres et dès le premier cheval transporté."

Donc on peut argumenter du but lucratif mais bon, avec les cachets des fêtes ça me semble devoir s'appliquer pour nous...
Bon, vu les indemnisations sur les fêtes, le but lucratif est discutable... ou pas !

En Ardéche, on louait la bétaillére d'un boucher-chevillard le WE pour mener 5-6 bovins aux concours. Ca marchait pas mal mais c'est bien de s'assurer au préalable que les chevaux sachent monter en camion, n'y paniquent pas, ne s'y battent pas non plus (faut les conditionner la veille, tester les bat-flancs aussi,etc.). Visez les carnets de vaccination surtout pour du transport à l'étranger mais même en France... Aprés, certains sont pour le jeûne voire ne distribuent qu'un peu de foin et surtout de l'eau aux haltes ! N'oubliez pas l'eau, des chevaux deshydratés l'été, j'ai déjà vu et c'est du cheval indisponible pour le WE ! ) voire par contre avec la DSV, les avertir et bien tenir à dispo les papiers notamment de vaccins avant tout rasso de bétails (ici des chevaux et peut-être des ânes sur un rasso méd' voire le reste de la créche selon occasion... Gares aux volailles au passage ! ). Et attention, si vous avez des invités étrangers, ils devront fournir un certain nombre de papiers (surtout s'ils ne viennent pas de l'espace CEE, renseignez-vous et avertissez-les ! Soyez sympas avec les Suisses...).

Allez surtout faites de beaux rêves ça se passera bien mais surtout, déconnez pas ! Certaines maladies sont trés transmissibles et la jurisprudence pourrait bien imputer la faute d'une contamination à l'orga qui pourra lui-même se retourner donc soyez sérieux. Ne partez pas avec un cheval dont vous ne connaissez pas l'état sanitaire (à votre niveau ce sera surtout les vaccinations). Parce que les cow-boys de la DSV ne sourcilleront pas s'ils pensent devoir faire abattre un cheval (déjà vu mais le maquignon était connu pour être bien branque...). Et Gaffe au manque d'entretien, j'en ai vu incapables (trop saoul) de faire suffisamment boire leurs chevaux (parce que le seau plastique c'est pas histo... Ben en fait, on s'en branle dans ce cas ! Un cheval doit toujours avoir de l'eau (pas trop fraîche en été, faites gaffe ! )... Rien qu'en regardant les crottins je peux dire si un cheval est assez abreuvé ou non, donc déconnez pas la dessus, c'est visible et un trés mauvais entretien de cheval marque en général le cavalier de façon indélébile et mal venue (genre c't'un boeuf et un gros nul) !

Et désolé d'être désagréable, mais pour être peinards, il faut être intraitable sur la "police sanitaire", un mec qui ne peut fournir les vaccinations (et l'identification c'est trés important aussi. Voir avec la DDSV) de son cheval ne doit pas être vu sur votre rasso pour ne pas se faire fermer (la DSV ne sont pas fins, surtout si on essaie de les niquer et il en ont pouvoir et mandat, surtout quand on sait comme ils aiment les proprio de chevaux de loisirs dont il subissent les "excés outrés" quasi quotidiennement dans les plaintes...)
Bref, y'a des gens qui m'ont donné des leçons, mais 'faut voir comment ils élévent leurs chevaux, je ne suis pas du milieu équestre mais je peux te dire que c'est condamnable ! Ne serait-ce que du point de vue du bien-être animal (qui est une notion désormais inscrite dans la loi et à ne pas négliger).

Bref, bref ! Sur place, j'ignore ce qu'on peut prévoir mais la location de box et kits qui peuvent se monter sous chapiteau serait idéale, y'a des entreprises, souvent les mêmes qui louent des chapiteaux, qui proposent carrément des écuries qu'il suffit de raccorder à l'eau de ville. Sinon faut attacher à poste et faire boire à tour de rôle ! Mais gaffe aux passages autour des culs des chevaux. Soyez extrêmement vigilants et vous êtes responsable même si un gamin se fait botter en ayant passé une corde (c'est un point récurrent de crainte). Et Gaffe aux chevaux qui "tirent au Renard" ou s'enfuient dans la foule. Faites vraiment gaffe à ce qu'un gamin ne se fasse pas "botter" comme il faut. Prévoyez de l'espace réservé aux chevaux, idéalement au calme et à l'ombre, un peu en retrait, en plus ça tranquilisera les chevaux. Un truc qui est bien c'est de prévoir une matinée "off" pour sortir les chevaux et les défouler un peu. Si les chevaux s'entendent, un corral c'est bien aussi mais attention, deux chevaux qui se battent c'est un peu ma terreur parce que j'ai vu des agri qui y vont pour les séparer à deux doigts de se faire tuer. On ne plaisante pas avec 5 ou 600 kg (ou plus !) toniques !

Aprés, il faut un point d'eau et un site sécurisé, un enclos calme de promenade et éviter le croisement des juments et des mâles entiers (parce que c'est pas marrant de devoir les séparer à coups de satons quand y'a une jument en chaleur. Les organisateurs devraient le prendre en compte et se soucier de ce genre de probléme qui peuvent dégénérer "grave" (même si les bab's ne voient pas le mal). Les chevaux, ça botte et un médecin Corse m'a raconté avoir soigné une femme qui s'est fait arracher la moitié d'un sein sur une colére par les dents de son "choupinou d'amour"... Donc ça mord aussi, faites gaffe... et c'est pour moi une raison suffisante pour éviter les contacts avec le public...

Et vous voyez que je n'ai pas encore parlé de regroupement par époque ni rien d'autre de Cépahisto... Je crois qu'on n'en est pas encore là...

Simplement, notez qu'éventuellement on peut louer des écuries en kit sous chapiteau. Je sais que c'est un coût important mais si vous envisagez les chevaux, c'est à étudier, faire des corrals sur sites peut aussi être une solution.

Ou on peut aussi ne rien faire et attendre l'accident (qui viendra immanquablement, au pire moment soyez-en sûr)... Mais je pense que déjà, assurer des stalles ou un corral, au moins un espace dédié et sécurisé devrait être la base dés qu'on envisage les chevaux, ne serait-ce que pour leur bien... Et de toute façons, portez immanquablement votre fête à la connaissance de la DSV, par simple courtoisie (disons qu'ils s'en foutrons plus facilement) , ça évitera les mauvaises surprises...

Et comme il se trouve qu'à Letavia on a un véto (qui ne s'en vante jamais le coquin), je peux essayer de lui demander si y'a pas des brochures synthétiques autour de ce qu'on fait et du transport de chevaux...

A+
Poussin

jeu. juil. 12, 2012 8:27 am

Je sais pas si il faut rire ou pleurer ????
Verrouillé

Retourner vers « Entrainement du cavalier et du cheval, gestion du cheval »