PROFESSIONNELS-AMATEURS-STATUTS ASSOCIATIFS

Forum dédié à la vie, la création des associations, leur fonctionnement, les méthodes appliquées...etc

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 14887
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

lun. mars 26, 2012 8:07 am

"Est-ce que c'est du vrai feu ? Et le cochon là, vous n'allez quand même pas le manger ?" :lol:
Nous on va mettre "promotion de la cuisine en plein air dans nos statuts. :lol:
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Avatar du membre
Yaourt
Messages : 1148
Enregistré le : ven. nov. 19, 2004 12:00 am
Localisation : Les pieds fermement dans le présent, le coeur au passé et le regard tourné vers l' avenir.
Contact :

lun. mars 26, 2012 8:26 am

de puyseignac a répondu pour moi. Il y a bon nombre d'assos dont le but n'est pas seulement de gagner de nouveaux adhérents.
Après le reste, je crois que c'est une question de point de vue, et de positivisme ou non sur ce que nous faisons ;)
Mai quel boulot ?
C'était un truc général. Parce que ça s'applique aux professionnels de la médiation, mais quand je dis "boulot" pour les assos, il faut plus l'entendre par "défi" en tous cas, c'est ma façon de voir les choses. Si j'arrive à discuter avec les gens de choses au delà de leurs clichés, et au delà des conneries habituelles, et bien moi je suis content. Le jour où je ne le ferai plus, et bien je ne ferai plus de sorties publiques parce que cela ne rimerait plus à rien.

En dehors du fait d'une déclaration quelconque dans les statuts, c'est aussi la façon dont l'asso aborde sa vie associative. Si toi tu vois tes sorties publiques juste comme un moyen de récolter de la thune pour acheter des nouveaux trucs et évoluer dans ta démarche, c'est une façon d'aborder sa vie associative. :)
Ce que vous appelez "partage de connaissance", de quel droit estimez-vous nécessaire de l'imposer à des badauds qui n'ont rien demandé à personne ?
J'ai bossé à certains endroits où tu arrêtais les gens dans la rue ou le passage pour leur faire découvrir un truc, et là oui leur imposer quelque chose. Mais là, quand quelqu'un vient me poser une question, même conne, ou écouter ce que j'ai à dire pour ensuite réagir, je ne considère pas que j'impose quelque chose. Ou alors tu peux considérer qu'un livre ou une page internet t'impose quelque chose quand tu l'ouvres (les fourbes :lol: )

Nous on va mettre "promotion de la cuisine en plein air dans nos statuts.
Yeah, ça se tente! :lol:
Non blague à part, c'est vrai que certaines personnes ont vraiment du mal à sortir de leur vie moderne. Je ne sais pas si on peut vraiment leur en vouloir en fait, même si ça fait plus marrer qu'autre chose. C'est bizarre à croire, mais c'est une question de mode de vie (et d'éducation)
Fief et Chevalerie - Les Seigneurs du Désert - Collectif 1186-583
"Pour l'occident? mmhh j'sais pas... par contre j'ai des sources orientales si tu veux" ^^
Avatar du membre
Sibylle
Messages : 384
Enregistré le : sam. oct. 30, 2010 10:10 am
Localisation : Entre deux univers
Contact :

lun. mars 26, 2012 8:56 am

Dans une asso de danse folklorique (par exemple), on fait des exhibitions avant tout pour se montrer ! et pour partager sa passion, sûrement pas uniquement pour récolter des fonds et des adhérents. Le monde est égoïste mais quand même pas à ce point là.
Qu'on ne croit plus en la capacité de l'homme de s'instruire et en sa volonté de le faire, c'est une chose. Qu'on s'imagine que tout le monde recherche forcément la non-connaissance et qu'il n'y a rien à faire, c'est une chose. Mais il y en a qui croient encore que des choses bien peuvent se faire et se diffuser, même si ça doit être au cas par cas. Je trouve que critiquer ceux-là parce qu'ils ont juste envie de partager simplement leur passion (et je ne parle pas des considérations légales abordées plus haut dans ce topic hein, juste des derniers messages), c'est le truc le moins constructif qu'on ait vu ici. Adelahide, franchement, à lire tes postes, je me demande vraiment ce que tu fais sur les forums. Si le partage ce n'est pas ton truc, n'en dégoute pas les autres :/
Avatar du membre
Aenor de Moyon
Messages : 191
Enregistré le : mar. août 03, 2010 10:06 am
Localisation : Moyon, Cotentin, Normandy
Contact :

lun. mars 26, 2012 9:00 am

Je connais plein de bagads normands : ils se font TOUS payer !!!!!! Idem pour les troupes de folklore normands ! (eux aussi doivent entretenir costumes et instruments)
Adelahide

lun. mars 26, 2012 9:48 am

de puyseignac a écrit :@ Adelahide : Le cadre des activités d'une association se définit par ses statuts. Si l'objet de l'association est la pratique de la reconstitution et la promotion de l'histoire vivante, alors il est tout à fait légitime de vouloir instruire et intéresser le badaud.
Qu'est-ce qu'assurer la promotion de l'histoire vivante" ? C'est expliquer ce qu'est l'"histoire vivante" et essayer d'attirer de futurs adhérents.

Ce n'est pas prétendre dégrossir la culture historique du badaud de passage. Il est donc tout à fait légitime... d'expliquer aux badauds en quoi consiste l'histoire vivante médiévale. Mais l'histoire médiévale tout court, quelle pertinence ?

La véritable promotion de l'Histoire vivante médiévale, ce serait d'expliquer comment nous procédons pour rechercher des informations, pour les collecter, pour les assembler, comment nous réalisons nos dossiers de préparation (enfin, pour ceux qui font tout ça... :sarcastic: ). Expliquer comment nous procédons pour sélectionner les étoffes qui nous semblent les moins anachroniques, tout ça, quoi. Mais répéter ad nauseam que les épées faisaient moins de 15kg, est-ce bien le but d'une asso (de reconstitution médiévale) ?

En plus, j'insiste lourdement, mais commencez donc par expliquer aux playmobils, et obtenez des résultats sur les playmobils, avant d'espérer vouloir avoir un impact sur des badauds qui font du tourisme.

A part ça, je ne comprends toujours pas mieux en quoi une association de "reconstitution médiévale" doit être différente d'une association de loisirs de type couture ou de VTT ou de jardinage : l'activité principale d'une association de loisirs est tournée vers les adhérents (sorties, visites d'expositions/salons, ateliers pratiques, échanges de produits, de plans etc, entre adhérents, et ce, quel que soit le "sujet" de l'association de loisirs. "VTT" ou jardinage, c'est juste un exemple, une analogie... :sarcastic: ). A partir du moment où l'activité se décentre vers le public, c'est une sorte de "déviance"/détournement par rapport au fonctionnement d'une association. Du coup, n'est peut-être plus tout à fait du "loisir" et c'est peut-être pour cela que vous vous retrouvez avec des associations qui se font payer, et par conséquent des professionnels qui rouscaillent.

Quant aux échanges/partages, bien sûr qu'il en faut : entre adhérents intéressés c'est même indispensable. C'est même ce qui se passe ici, et ce n'est pas à destination des badauds.Encore une fois, regardez ce que les playmobils font de vos informations : pensez-vous vraiment que le badaud-qui-s'en-moque en fera meilleur usage ?


edit = mise en gras de certains passages et ajout pour bien expliquer ce que sont des exemples et des analogies...
Modifié en dernier par Adelahide le lun. mars 26, 2012 10:30 am, modifié 4 fois.
Avatar du membre
Yaourt
Messages : 1148
Enregistré le : ven. nov. 19, 2004 12:00 am
Localisation : Les pieds fermement dans le présent, le coeur au passé et le regard tourné vers l' avenir.
Contact :

lun. mars 26, 2012 10:16 am

Ben tout simplement parce que nous ne faisons pas de VTT.

Expliquer comment nous faisons pour faire nos recherches etc, ça nous on le fait dans nos assos, en même temps qu'expliquer ce qu'on trouve. Répéter que les épées faisaient moins de 15 kilos, si ça intéresse les gens, pourquoi pas, ça peut amener d'autres choses.

Concernant les playmos que tu décries tant, généralement on sait bien pourquoi ils ne font pas d'histo : ils pensent que cela n'intéressera pas le public, que c'est trop compliqué ou rébarbatif, que la Culture n'est pas "accessible". Finalement quand on y pense, ce n'est pas si éloigné que de ce que toi tu crois! :lol:
Et c'est ce genre de discours qui fait aussi qu'un playmo reste un playmo, quand il voit des gens parler d'eux ainsi, ben ça donne pas envie d'être comme ça! :lol:
Fief et Chevalerie - Les Seigneurs du Désert - Collectif 1186-583
"Pour l'occident? mmhh j'sais pas... par contre j'ai des sources orientales si tu veux" ^^
Adelahide

lun. mars 26, 2012 10:25 am

Yaourt a écrit :Concernant les playmos que tu décries tant, généralement on sait bien pourquoi ils ne font pas d'histo : ils pensent que cela n'intéressera pas le public, que c'est trop compliqué ou rébarbatif, que la Culture n'est pas "accessible".
Les playmobils (comme vous les décriez vous-mêmes) forment 90% des bataillons d'animation dans les fêtes médiévales.

Ils annoncent "reconstitution médiévale" sur leurs sites (et sont persuadés d'en "faire") mais aussi sur plaquettes et leurs devis.

Et s'ils n'étaient pas si nombreux, on n'aurait pas cette discussion, car il n'y aurait pas de concurrence "déloyale" avec les animations professionnelles (je parle là au niveau présence/existence/fréquence, et pas au niveau contenu, bien entendu).
L'invité

lun. mars 26, 2012 10:45 am

-
Modifié en dernier par L'invité le mar. juil. 10, 2012 9:15 pm, modifié 1 fois.
Adelahide

lun. mars 26, 2012 12:25 pm

Wiomade le méro a écrit : je retournerait donc la jolie phrase: qui es tu pour imposer ainsi l'axiome que toute assos" 1901 DOIT donc être en recherche d'adhérents..?
Je crains que tu n'aies pas compris, ce qui signifie que je me suis mal exprimée. Je vais donc essayer d'être plus claire : une association lambda de bénévoles, type loi 1901 (vélo, couture, jardinage, .... que sais-je?) qui n'a pas spécialement une vocation artistique à s'exposer n'a pas vraiment d'autre justification, pour faire des exhibitions, que d'être en recherche d'adhérents ou en recherche de fonds.

Exemple :
Considérons une association type loi 1901 de couture ayant une réunion hebdomadaire le samedi pendant laquelle des adhérents s'échangent des patrons, s'expliquent des astuces de couture, mettent au point des vêtements, bref, pratiquent leur loisir et font de la couture.

On imagine mal cette association faisant payer le samedi un droit d'entrée aux badauds pour qu'ils soient spectateurs de l'activité courante de l'association de couture : les adhérents ne se font pas payer pour être regardés pendant qu'ils pratiquent leur loisir.

En revanche, on peut tout à fait imaginer que cette association participe à la "fête des associations de sa région". Les représentants de cette asso répondront bien volontiers à toutes les questions concernant le fonctionnement de l'asso au visiteurs qui sont à le recherche d'une association de couture. C'est une phase "recherche d'adhérent" (normalement, une asso, ce n'est pas un club fermé, ça a vocation à recruter pour échanger : c'est ça aussi le "partage"... :jap: ).

On peut aussi imaginer qu'une fois par an, les adhérents organisent une exposition-vente de leurs oeuvres, afin de de renouveler le matériel associatif (machine à coudre, mannequins sur pied...). A cette occasion, ils peuvent faire payer l'accès aux badauds en plus de la vente de quelques menus ouvrages. C'est une phase recherche de fonds (en plus de la cotisation à l'asso).

Mais les adhérents ne passent pas l'essentiel de leur activité de loisir ni en exhibition, ni en collecte de fonds. Avant tout, ils pratiquent la couture, entre amateurs de couture, à des degrés divers d'expertise.


Voilà pour un schéma global d'une association de loisirs lambda type loi 1901. Je rappelle au passage que "association de couture" n'est qu'un exemple pour fixer les idées... :sarcastic:


Si on regarde à présent le fonctionnement de 90% des associations de "reconstitution médiévales", on s'aperçoit que l'immense majorité n'envisage pas vraiment de faire des réunions régulières "internes" sans défraiement et que peu organisent des ateliers réguliers et fréquents d'échange (en interne ou même avec des assos géographiquement voisines). Ce qui correspondrait aux réunions hebdomadaires d'une association de loisirs lambda type loi 1901. (je ne compte pas les entrainements sportifs comme des "ateliers").

Au contraire, l'immense majorité d'entre elles axent leur activité exclusivement sur des représentations en public, en mettant au passage les membres à contribution (même ceux qui n'ont pas spécialement le goût de faire des exposés en public sont priés de prendre le relai sur tel ou tel "atelier" de démonstration, ou au moins de faire de la figuration et de la présence).

C'est parce que les "associations de reconstitution médiévales" se sont éloignées du concept "on pratique un hobby, entre hobbyistes" qu'elles en sont arrivées à se faire payer par des badauds pendant qu'elles pratiquent l'objet de leur loisir. En fait, l'immense majorité d'entre elles ont fini par s'orienter principalement et essentiellement vers du spectacle.

On est passés d'un état "pratique d'un hobby entre adhérents" à "spectacles réguliers pour du public".


Je ne sais pas si c'est plus clair, mais en tout cas, ça peut éventuellement contribuer à expliquer pourquoi le mot "concurrence" est mis sur le tapis par des professionnels de "l'animation-spectacle".
Avatar du membre
de puyseignac
Messages : 35
Enregistré le : ven. nov. 17, 2006 12:00 am
Localisation : Leognan

lun. mars 26, 2012 1:42 pm

Ton chiffre de 90% me semble largement exagéré (dans la région Bordelaise en tout cas). Les troupes de reconstitution que nous côtoyons/connaissons font essentiellement des OFF… et participent de temps en temps à des animations (2 ou 3 par ans maxi).

De plus, ça à déjà été dis auparavant, je ne connais aucune troupe professionnelle qui soit en mesure de présenter une troupe militaire et un camp digne de ce nom (nombre de participants, qualité de matériel…). Et par ailleurs si les troupes ne pouvaient pas de temps en temps gagner un peu d’argent pour financer de gros achat (les tentes en particulier) je pense qu’il y aurait beaucoup moins de fêtes en France ou en tout cas d’une qualité inférieure (Il y aurait donc probablement moins de travails pour les pro).

Si je prends notre troupe comme exemple, nous n’avons pas fais d’animations pendant deux ans, nous n’avons fait que des OFF. Ce que l’on n’a pu faire uniquement car nous avions assez de trésorerie (acquise grâce à des anim les années précédentes) pour financer des tentes et la vie de l’association. L’an dernier nous avons décidé d’en refaire afin d’avoir une approche pédagogique et (mais ça venait après dans la réflexion) pouvoir financer la participation à des OFF à l’étranger. Mais dans tout les cas le matériel individuel est toujours financé par les membres avec leur sous qui sortent de leur poches.

Cependant il y a aussi effectivement quelques associations médiévales (et non de reconstitution) qui ne font pour ainsi dire que des animations (généralement musique et jonglage). Mais les membres de ces associations sont généralement des intermittents du spectacle (donc des pro) et il est probable que ces associations payent des impôts.
Avatar du membre
malko
Messages : 5566
Enregistré le : mar. mai 17, 2005 11:00 pm
Localisation : Veyrac (87)

lun. mars 26, 2012 1:50 pm

de puyseignac a écrit : Et par ailleurs si les troupes ne pouvaient pas de temps en temps gagner un peu d’argent pour financer de gros achat (les tentes en particulier) je pense qu’il y aurait beaucoup moins de fêtes en France ou en tout cas d’une qualité inférieure (Il y aurait donc probablement moins de travails pour les pro).
Chez nous, les tentes font parti du matériel individuel. Seul matériel collectif : un chaudron (pas histo) permettant de faire de la cuisine pour une 15aine de personnes.
Quand aux offs, activité numéro 1 de mon association, on les fait à 100% en financement individuel que ce soit pour les frais d'inscription lorsqu'il y en a, pour les frais de déplacement et pour la bouffe.
Avatar du membre
Yaourt
Messages : 1148
Enregistré le : ven. nov. 19, 2004 12:00 am
Localisation : Les pieds fermement dans le présent, le coeur au passé et le regard tourné vers l' avenir.
Contact :

lun. mars 26, 2012 2:46 pm

Après c'est à chaque asso de voir comment elle fait les choses; Tentes persos ou communes ma foi...

Je ne reviendrais pas sur l'exemple de couture, en y réfléchissant mes 3 assos de reconstitutions rentrent exactement dans ce que tu décris pour la couture, par contre
C'est parce que les "associations de reconstitution médiévales" se sont éloignées du concept "on pratique un hobby, entre hobbyistes"
Et bien je ne suis pas d'accord. Certaines, peut-être, mais c'est loin d'être une généralité. Et pratiquer entre nous sans faire partager cette passion, c'est une forme de consanguinité, et ça mène à une fermeture d'esprit tout à fait malvenue dans nos activités.

Maintenant je peux comprendre que certaines associations l'aient oublié, et que celles-ci se sont de fait orienté beaucoup sur du spectacle, sur ce point je peux te rejoindre. Mais en aucun cas je n'en ferais une généralité ni même un 90%, et en aucun cas je considèrerais qu'on fait tout ça toujours entre nous. C'est ma vision des choses, parce que dans ce que je fais j'aime en parler avec les gens, leur expliquer 15 ou 20 fois s'il le faut en une heure, et que si une asso a cette démarche, c'est son choix et celui de ses adhérents.
C'est la même problématique pour les trésors en collections privées, inaccessibles, et contre lesquelles on râle assez souvent. C'est un choix du propriétaire de partager ou non ses trouvailles, j'aime bien ne jamais oublier comment on a eu certaines de nos sources, parce que des gens ont voulu partager et transmettre leur passion à des gens sans trop savoir ce qu'ils en feraient, mais que ça ne serait pas forcément perdu.
Fief et Chevalerie - Les Seigneurs du Désert - Collectif 1186-583
"Pour l'occident? mmhh j'sais pas... par contre j'ai des sources orientales si tu veux" ^^
Avatar du membre
Bouchard
Gentil Modo
Messages : 14887
Enregistré le : sam. mai 24, 2003 11:00 pm
Localisation : Val de Marne 94
Contact :

lun. mars 26, 2012 3:29 pm

Nos assos peuvent par beaucoup de côtés se rapprocher des associations de collectionneurs de véhicules, notamment de blindés. Ces groupes effectuent un gros travail de recherche et de restauration, mais ils effectuent aussi des sorties soit à type pédagogique, soit entre eux. Pour mémoire, l'association RADAR qui a produit de nombreux véhicules en démonstration lors du dernier festival de Marles. Pour ces groupes, pas de prestation, c'est pas de sortie ou très peu compte tenu des frais exposés qui sont incommensurablement plus importants que dans le médiéval.
Membre des GMA - Membre de Bouvines 1214 - http://www.guerriersma.com - Ne pas subir-
Avatar du membre
deny de cornault
Messages : 3572
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 11:00 pm

lun. mars 26, 2012 3:34 pm

Bouchard a écrit :Nos assos peuvent par beaucoup de côtés se rapprocher des associations de collectionneurs de véhicules, notamment de blindés. Ces groupes effectuent un gros travail de recherche et de restauration, mais ils effectuent aussi des sorties soit à type pédagogique, soit entre eux. Pour mémoire, l'association RADAR qui a produit de nombreux véhicules en démonstration lors du dernier festival de Marles. Pour ces groupes, pas de prestation, c'est pas de sortie ou très peu compte tenu des frais exposés qui sont incommensurablement plus importants que dans le médiéval.
ces assos de blindés n'ont jamais eu la tentation de se faire défrayer par les collectivités pour leurs sorties publiques?
Adelahide

lun. mars 26, 2012 3:53 pm

de puyseignac a écrit :je pense qu’il y aurait beaucoup moins de fêtes en France ou en tout cas d’une qualité inférieure (Il y aurait donc probablement moins de travails pour les pro).
Tout à fait, et j'ai répondu exactement la même chose à Théophile, plus haut.
Cependant il y a aussi effectivement quelques associations médiévales (et non de reconstitution)
Toutes les associations (et non les "troupes", ce qui accentue le côté soit militaire, soit théâtral :D) qui se revendiquent "médiévales" et qui sont "en concurrence" avec les pros de l'animation et du spectacle, écrivent "reconstitution médiévale" quelque part dans leur site ou leur plaquette. Ce terme est tellement galvaudé qu'il ne veut quasiment plus rien dire.
Pour rendre le hobby plus clair, les associations que tu décris et qui effectivement n'interviennent qu'une ou deux fois par an dans des "fêtes médiévales", et donc n'entrent pas du tout en concurrence avec les professionnels du spectacle, devraient peut-être même choisir une autre dénomination.


Pour le pourcentage d'exo-activité, je veux bien descendre à 85%, mais pas en deça. ;)
Tiens, je veux bien partager mes sources ;) avec toi : parcourez cet annuaire et dites moi qu'il y a dans cette liste moins de 85% de d'assos qui sont des habituées des "fêtes à contrat" : http://www.grand-sud-medieval.fr/forum/ ... um.php?f=3 . Même en ajoutant les assos sérieuses qui sont abonnées ici, ça ne rétablira pas la balance et ça ne descendra pas en deça de 85% (80 en étant très optimiste).


Au passage, si vous connaissez d'autres hobbies, qui se font payer pour pratiquer, je veux bien des exemples (je suis tombée des nues en voyant le fonctionnement de ce monde-ci, sérieux).

Et pratiquer entre nous sans faire partager cette passion, c'est une forme de consanguinité, et ça mène à une fermeture d'esprit tout à fait malvenue dans nos activités.
C'est ton avis, mais ce n'est pas celui de toutes les associations qui sont de plus en plus nombreuses à se tourner (et non pas se replier!) sur les réunions privées et des projets précis.
Cesser de courir le cachet ne signifie nullement ne voir personne. C'est seulement ne plus voir de badauds. Et de ce fait, c'est se libérer du temps pour discuter avec d'autres personnes réellement intéressées. Là au moins c'est du partage et des échanges car question partage, on partage les infos encore mieux en off à la cool et sans contrainte de spectacle ni de défilé.

De toute façon, rien qu'avec le web, il est impossible comme tu le crains d'aboutir à une consanguinité ni à une fermeture d'esprit. Les informations et les hypothèses, les études et les dossiers circulent à la vitesse grand V. Ce serait même réducteur que de supposer que les gens ne se renouvellent pas sous prétexte qu'ils n'y a pas de badauds. Un hobby n'a pas besoin d'être en contact permanent avec des badauds pour se renouveler. Les foires aux associations, le bouche à oreille, le web 2.0 sont bien plus efficaces à ce sujet que le badaud de passage.

Relis Puyseignac : il te dit que dans sa région, ils sont nombreux fonctionner quasiment sans les foires de village. Et les offres de réunion avec zéro public sont de plus en plus appréciées et de plus en plus nombreuses.

Et ces associations-là au moins ne risquent pas de faire de la concurrence, déloyale ou non, aux pros.
Répondre

Retourner vers « Vie associative et fonctionnement associatif, démarches »