[Roman] Le vol de l'aigle

Modérateur: L'équipe des gentils modos

Avatar de l’utilisateur
Per Braz
 
Localisation: Apchon (Cantal)
Messages: 955

[Roman] Le vol de l'aigle

Messagepar Per Braz » Ven Juin 11, 2010 6:30 am

J'ai déjà dit, ici sur ce forum et lors de discussions tout le bien que je pensais des romans de Jean-Louis Marteil, La relique et L'os de frère Jean.
J'ai donc l'honneur, le plaisir et l'avantage de vous annoncer la sortie du troisième opus de cette trilogie épique, burlesque et humaniste : Le vol de l'aigle
Image
Présentation de l'éditeur :
Après La Relique et L’os de frère Jean, ce troisième et dernier volume de ce qu’il faut bien appeler une trilogie nous lance, en compagnie des frères Abdon, Jérôme et Bernard, sur de bien hypothétiques chemins de Compostelle. Expédiés par leur abbé, et pour de toujours aussi mauvaises raisons, à la poursuite d’un supposé miracle, les trois voyageurs malgré eux sont cette fois affublés d’un quatrième compagnon : l’âne Morel, têtu, ombrageux, maître ès ruades, refusant tout ce qui pourrait s’apparenter à un travail, mais ô combien attachant, au point de transformer le trio “historique” en un inséparable quatuor. Avec le même humour, la même proximité humaine pour ses personnages, et en même temps avec le même souci de la vraisemblance historique, l’auteur nous conduit de situations improbables en rencontres savoureuses, de dialogues absurdes en gags visuels, et exprime ainsi à chaque page sa foi en ce que l’humanité peut posséder de meilleur.
http://www.lalouve-editions.fr/LE-VOL-DE-L-AIGLE.html

Pour la petite histoire, je suis ami avec Jean-Louis depuis de nombreuses années désormais et il est venu voir de ses yeux la bataille de Malemort l'année dernière. Et là il a eu une révélation lors du match de soule à la crosse, à tel point qu'il a pensé qu'un jeu aussi... crétin ? indescriptible ? absurde ?, intéressant quoi, avait une place toute trouvée dans les aventures de nos trois moines, désormais flanqués d'un âne qui mériterait de faire partie de l'ISCWK. J'ai le grand plaisir d'y être aussi inclu, avec le dévoilement d'une de mes techniques secrètes d'engagement dont je n'avais pas vraiment conscience : :crazy:
Puis, afin de capter son attention, le vieillard donna au moine un léger coup de coude. « Observe, mon frère : Braz va nous refaire sa danse du blaireau et l’autre andouille va se faire avoir, une fois de plus ! »
Jérôme commençait à s’habituer à ce langage d’apparence absurde. Il regarda vers les joueurs. Et de fait, le nommé (surnommé ?) Per Braz se mit à se dandiner, le cul en arrière, la tête opérant d’étranges mouvements d’avant en arrière. Était-ce cela, la “danse du blaireau” ? Toujours est-il que le pauvre Juan, visiblement troublé, quitta la boule des yeux. L’autre en profita. De sa crosse, il frappa l’objet, le faisant rouler entre ses jambes vers ses compagnons, derrière lui, dont l’un, dans un geste d’une incroyable violence, le projeta vers l’avant, droit sur l’adversaire. Belle feinte, pour débuter le jeu. Ce qui s’ensuivit alors est un peu difficile à décrire. D’abord, il y eut un cri, poussé par l’enchemisé qui venait de recevoir la boule en plein visage et qui résolut de se mettre à saigner du nez immédiatement... avant de s’écrouler, assommé pour le compte. Ensuite, la boule de bois ayant été arrêtée dans son vol, se produisit une phénoménale mêlée où les “aïe !” le disputèrent aux injures et aux conseils donnés entre confrères. La boule, dans un nuage de poussière et d’herbe arrachée, ne bougeait pas beaucoup. Les crosses, la manquant souvent - volontairement ou non -, heurtaient surtout des tibias et des chevilles.


Il a également été impressionné par le style de jeu du Grouik, et a donc décidé de l'inclure dans la dite partie, sous un surnom que les participants aux matches avec Nico comprendront aisément :
Et soudain, sans que nul, sembla-t-il, ne s’en aperçût, la boule de bois réussit à échapper à la mêlée. Elle roula à quelques pas des vingt hommes acharnés à casser de l’os (vingt, car le navré du début, bien que revenu à lui, ne voulait plus jouer) et s’immobilisa contre une touffe d’herbe... Hélas pour elle, un grand rouquin enchemisé, bâti telle une porte de cathédrale, la remarqua.
« Ah. Celui-là », dit le vieux avec une pointe de fierté dans la voix, « on le surnomme ici le “fléau des vers de terre”. Tu vas comprendre. »
La crosse haute, le fléau s’avança vers la boule. Selon toute vraisemblance, il se moquait éperdument d’expédier l’objet entre les piquets. On eût dit plutôt qu’il voulait l’enfoncer dans le sol, le plus profond possible, car il s’apprêtait à taper de haut en bas avec une violence à faire trembler Satan sur son trône, huit ou neuf cents pieds en dessous. Mais il manqua son coup (peut-être), car la boule, frappée légèrement de côté, ne s’enfonça nullement : bien au contraire, elle s’éleva en tournoyant, décrivit une très jolie arabesque, et vint tomber au beau milieu des autres, redonnant un peu d’entrain à ceux qui doutaient déjà de l’utilité de s’énerver ainsi.
« Je vois », dit juste Jérôme. « Les taupes non plus ne doivent guère l’aimer...
:clap: :clap:

Donc, voilà, en résumé, ce roman, il est drôle, bien écrit et nous présente le Moyen Âge sous un jour original, donc n'hésitez plus: mettez vos pas dans ceux d'Abdon, Jérôme et Bernard, et méfiez-vous des postérieurs de Morel...
Collectif de reconstitution autour de la Méditerranée à la fin du XIIe : 1186-583 : http://www.1186-583.org
Auteur du cycle autour de Ernaut de Jérusalem : http://www.ernautdejerusalem.com

Avatar de l’utilisateur
hémiole
 
Messages: 914

Re: [Roman] Le vol de l'aigle

Messagepar hémiole » Ven Juin 11, 2010 1:33 pm

Tant que tu n'essaies pas de faire croire que c'est toi l'aigle [img]images/icones/icon17.gif[/img]
Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt.
Clément XIV

A chaque fois que nous refusons de nous aimer les uns les autres, un pauvre petit bébé chien verse une nouvelle larme.

Avatar de l’utilisateur
Per Braz
 
Localisation: Apchon (Cantal)
Messages: 955

Re: [Roman] Le vol de l'aigle

Messagepar Per Braz » Ven Juin 11, 2010 2:06 pm

Heu, ayant lu le livre, ce n'aurait pas forcément été flatteur, selon l'aigle auquel tu fais référence :lol:
Collectif de reconstitution autour de la Méditerranée à la fin du XIIe : 1186-583 : http://www.1186-583.org
Auteur du cycle autour de Ernaut de Jérusalem : http://www.ernautdejerusalem.com


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité