Puissance d'une arbalète XIIIéme?

Arcs et arbalètes au Moyen-Age

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
soudard
Messages : 241
Enregistré le : jeu. janv. 06, 2005 12:00 am
Localisation : Thorigné Fouillard

ven. oct. 07, 2011 10:23 am

Dans l'optique d'évoquer un arbalétrier au début du XIIIème siècle et pour ne pas raconter n'importe quoi aux gens suceptibles de m'interroger, je suis à la recherche d'infos sur les arbalètes de cette époque.

Une question qui est souvent sujet à discussion est la puissance de ces arbalètes.
Avez vous une idée de la valeur de cette puissance et surtout avez vous des sources pour étayer votre hypothèse.
Je suis vraiment preneur des sources car pas facile à trouver. [img]kator/smiley19.gif[/img]

V. Serdon dans son livre parle d'une portée d'environ 300m au XVème pour les plus puissantes, mais je ne me rappelle pas qu'elle évoque des puissances.
Avatar du membre
Yaourt
Messages : 1148
Enregistré le : ven. nov. 19, 2004 12:00 am
Localisation : Les pieds fermement dans le présent, le coeur au passé et le regard tourné vers l' avenir.
Contact :

ven. oct. 07, 2011 10:35 am

Pour le XIIIème, le Joiville fait état de duel d'arbalétriers occidentaux et orientaux de part et d'autre du Nil apparemment... c'est beaucoup.
Enfin ça devait quand même être assez important comme puissance, Joinville raconte aussi que les arbalétriers sont les seules choses qui font fuir trèèès loin les cavaliers mamelouks en face à leur seule vue. Bernardt (le fieffeu hein ^^ ) parle aussi de chevaliers qui se protègent derrière les rangs des arbalétriers pendant les sièges, et dans tous les cas, les chroniqueurs des croisades ont l'air d'en parler comme des troupes qui font vraiment flipper. Ça donne une petite idée de l'efficacité de la chose.
Fief et Chevalerie - Les Seigneurs du Désert - Collectif 1186-583
"Pour l'occident? mmhh j'sais pas... par contre j'ai des sources orientales si tu veux" ^^
Avatar du membre
soudard
Messages : 241
Enregistré le : jeu. janv. 06, 2005 12:00 am
Localisation : Thorigné Fouillard

sam. oct. 08, 2011 10:52 am

C'est sur que celà donne une vague idée bien que tout dépend de la largeur du Nil à cet endroit. Je pense aussi qu'il faut se méfier des notions de distance de l'époque surtout des notres maintenant qui sont faussées par nos moyen de transport.

Ce qui m'étonne c'est cet histoire de 300m au XVème. En effet les arbalètes de cette époque sont sensées être les plus puissantes car nécessitant de gros "treuils", or 300m par rapport aux récits de Joinville ca semble peu.

Les pièces de musées datant du XVème ot elles déjà été testées ou évaluées?



EDIT:

Aprés vérif, au XVème, c'est pas 300m mais 360 avec 200m de portée pratique.

Et aprés réflexion, c'est MA notion de distance qui était faussée. En effet, je tire assez régulièrement à 200m et c'est déjà pas mal... surtout que 200m c'est déjà la portée pratique moyenne d'un fusil mili moderne.

Donc autant pour moi... [img]smile/spanka.gif[/img]
jmc
Messages : 199
Enregistré le : lun. août 03, 2009 11:00 pm
Localisation : Douai
Contact :

sam. oct. 08, 2011 8:33 pm

200m avec quelle puissance ,quel poids de carreau,est il possible de connaitre la nature de l'arc, sa longueur et l'allonge de l'arbalète?
De ta vérif,est il possible de connaitre ta source?
Avatar du membre
soudard
Messages : 241
Enregistré le : jeu. janv. 06, 2005 12:00 am
Localisation : Thorigné Fouillard

dim. oct. 09, 2011 6:25 pm

Comme je l'ai dit plus haut, je cite V.Serdon et son livre "armes du diable".

Moi je cherche des infos et des sources ou expérimentations donnant une idées sérieuses de la réalité à l'époque.
Je ne vérifie rien je cherche des infos
Avatar du membre
soudard
Messages : 241
Enregistré le : jeu. janv. 06, 2005 12:00 am
Localisation : Thorigné Fouillard

ven. oct. 21, 2011 1:22 pm

Pas plus de personne avec des avis ou des sources???

C'est pas avec ça qu'on va beaucoup avancer...
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

sam. oct. 22, 2011 7:54 am

J'avais déjà cité ça plusieurs fois sur le forum, mais il y a les expérimentations XIIIe du groupe autrichien Historia Vivens : ils ont des arbalètes composites corne/bois 100 % histo qui font 340 livres (pour la plus puissante) mais je ne sais pas s'ils ont fait des tests de tirs de longue distance.
Pour ça, faudrait les contacter directement.

Un copain de la St Georges m'a parlé d'un Allemand qui a une réplique d'arbalète XVe d'une puissance de 700 livres (l'original aurait été testée à cette puissance, justement) et d'une arbalète de rempart XVe de 1000 ou 1200 livres (je me rappelle plus, mais c'est monstrueux !)
Avatar du membre
soudard
Messages : 241
Enregistré le : jeu. janv. 06, 2005 12:00 am
Localisation : Thorigné Fouillard

sam. oct. 22, 2011 9:47 am

Ce sont des infos interressantes, c'est domage que l'on ait pas de notion de distance pour avoir un ordre d'idées.
hoff
Messages : 4
Enregistré le : dim. juin 13, 2010 11:23 am

dim. oct. 23, 2011 7:44 am

Sur ce lien, il y a un témoignage de puissance et distance d'une arbalète.

http://laguildedesvoyageurs.aceboard.fr ... balete.htm
Avatar du membre
soudard
Messages : 241
Enregistré le : jeu. janv. 06, 2005 12:00 am
Localisation : Thorigné Fouillard

mar. oct. 25, 2011 8:52 pm

Hoff, je te remercie de ce témoignage particulièrement interressant.

Je trouve impressionnant d'entendre parler d'une arbalète de 1200 livres. Par contre 414m ce n'est pas tellement pour une telle puissance. Je pensais que les portées étaient plus importantes.
Avatar du membre
Yvan de Tergate
Messages : 3499
Enregistré le : ven. août 27, 2004 11:00 pm
Localisation : Rennes

mer. oct. 26, 2011 9:22 am

Il s'agit là d'une arbalète datant de la fin du XVe et armée grâce à un treuil. J'imagine qu'on peut donc tirer une puissance bien supérieure à une arbalète du XIIIe avec arc en bois et armement "manuel".

Je pense que l'armement de l’arbalète peut donner une idée sur sa puissance. Un long-bow peut monter à plus de 150 livres pour les plus puissants. L'armement se fait avec les 2 bras qui doivent rester brièvement en tension avant le tir. S'il est nécessaire d'ajouter un anneau d'armement sur les arbalètes pour pouvoir utiliser la puissance des 2 bras et éventuellement d'une jambe afin d'armer, c'est qu'il doit être nécessaire de développer une puissance au moins équivalente à celle du bandage d'un long-bow.
Les lances le Roi
Membre de Bouvines 1214
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

mer. oct. 26, 2011 10:11 am

Yvan de Tergate a écrit :il doit être nécessaire de développer une puissance au moins équivalente à celle du bandage d'un long-bow.
Largement plus : lorsque j'ai vu les gens de Historia Vivens tendre leurs arbalètes (340 livres) ils en bavaient méchamment et ils n'utilisaient absolument pas la puissance des bras, mais uniquement celles combinées du dos et des jambes avec le crochet d'armement.
Or la puissance du dos et des jambes est amplement supérieure à celle des bras.

Personnellement, au vus des expérimentations, textes, et essais réalisés sur pièces d'époque, je pencherais pour une puissance de 400 à 600 livres environ pour du XIIIe et 800 à 1500 livres environ pour du XVe.
Sachant que ça dépend de l'argent qu'on place dans l'arbalète, de la puissance souhaitée, des capacités musculaires du commanditaire etc...
Avatar du membre
Yvan de Tergate
Messages : 3499
Enregistré le : ven. août 27, 2004 11:00 pm
Localisation : Rennes

mer. oct. 26, 2011 10:58 am

medieviste a écrit : Or la puissance du dos et des jambes est amplement supérieure à celle des bras.
Là, dessus, on est bien d'accord. Mais sachant que les gars d'Historia Vivens ont déjà bien du mal à armer une arbalète de 340 livres, pourquoi penses-tu que les arbalètes de l'époque avaient une puissance de 400 livres minimum ?
Les lances le Roi
Membre de Bouvines 1214
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

mer. oct. 26, 2011 11:40 am

J'ai pas dit "minimum", j'ai dit "environ"
Il devait très certainement y en avoir des moins puissantes, celle de Paladru, à mon avis, c'était pas terrible.

Quant aux gars df'Historia vivens, ce sont des buffles, le genre Autrichien bien portant, donc la tendre, ils y arrivent, mais probablement pas dix fois de suite. Sachant qu'à l'époque les arbalétriers devaient être autrement plus puissants musculairement que nous, 400 livres ça devait pas être gênant à tendre pour eux.
De même actuellement, combien d'archers arrivent à dépasser le 70 livres ??? Peut-être même pas 10 % des archers présents sur ce forum.

Ceci dit, faudrait également se repencher sur la puissance des arcs de l'époque, car 120 livres, c'est surtout valable pour les long bow renaissance voire XVe siècle dans le meilleur des cas, et je commence à croire qu'on a érigé en dogme ce qui devait être une exception à l'époque.

Surtout si on compare le salaire d'un arbalétrier (l'un des plus élevés parmi les piétons, pour ne pas dire le plus élevé, dans une armée) à celui d'un archer au XIIIe (l'un des plus bas pour ne pas dire le plus bas dans une armée), on comprend que l'arc est totalement ridicule comparé à l'arbalète, autant en terme de puissance que de précision !
Avatar du membre
soudard
Messages : 241
Enregistré le : jeu. janv. 06, 2005 12:00 am
Localisation : Thorigné Fouillard

mer. oct. 26, 2011 3:44 pm

Apres, il y a aussi les limites dues au type de matériaux.

Fred de "carreaux arbalètes" me disait que son facteur d'arcs ne pouvait pas dépasser environ 150 ou 160 livres car comme ceux sont des arcs en bois, ils cassent (je ne suis plus très sur des valeurs).
Et les limites matériels que nous avons, ils les avaient aussi.
Apres il faut passer sur des arcs composites.

Au début 13eme, les 2 types d'arcs se côtoyaient. Je ne me rappelle plus quand est apparu le composite.
Répondre

Retourner vers « Archerie médiévale, arbalestrie »