Question de la représentation des AMHE

L'escrime à l'usage du sport et de la guerre !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
amaury de bailleul
Messages : 251
Enregistré le : sam. avr. 09, 2005 11:00 pm
Localisation : Paris

jeu. sept. 25, 2008 3:18 am

Ayant eu l'expérience de la création de fédération dans le domaine du jeu de rôle grandeur nature et voyant tourner les fédérations sportives, j'aurai une question concernant une fédération AMHE.





A quoi servira t'elle ?





Je m'explique (avant de me faire découper en petits cubes...)





Dans le cadre des fédérations déjà existantes, elles apportent un service. Les fédés sportives organisent des compétitions, proposent des cursus de formation, valident la compétence de leurs formateurs, etc.


La fédé GN propose à ses membres des réduction sur les assurances, un annuaire de sites pour des jeux, des conventions pour que les assos se rencontrent, etc.





Toutes ces fédés visent aussi à promouvoir leur pratique auprès des pouvoirs publics (et du public tout court) mais cela n'est qu'accessoire, en tout cas ne découle que des actions concrètes entreprises par les fédés.





Si une fédé allait voir les pouvoirs publics en disant nous rassemblons tant de gens, tant de clubs et nous voudrions que vous ayez une bonne image de nous, ça tomberait un peu à plat à mon avis.





La fédé GN (pour reprendre mon exemple favori) a passé une longue période a tenter d'établir des contacts avec la presse, les institutionnels et autres sans succès. Elle a ensuite choisi d'engager des actions concrètes et c'est à partir de là que sa visibilité et je dirais même sa légitimité est apparue, au point de lui donner aujourd'hui un agrément Jeunesse et Sport.





Tout ce laïus pour dire qu'au final, à mon avis, une fédé AMHE ne se fera que lorsqu'elle proposera une "plus value" à ses adhérents.





Alors de quoi pourrait il s'agir ?


Une centralisation des stages ? Un annuaire des associations ? Un modèle de statuts pour monter son groupe ? Un répertoire de salles pour pratiquer ? Une bibliographie ?


Ce ne sont que quelques idées (même pas forcément bonnes) mais c'est pour expliquer le principe.





Quant à la menace des fédérations omnipotentes, FFE impérialiste ou future fédé AMHE expansioniste, rien n'empêchera jamais des pratiquants de pratiquer comme ils l'entendent, en trouvant toujours un moyen pour y parvenir. Après tout, même une fédé de football bourrée d'argent et prête à tout ne peut empêcher quelques copains de se réunir pour faire un match...
Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

jeu. sept. 25, 2008 3:25 am

Les remarques d'amaury sont pertinentes. Cela dit, il y a un monde entre la fede gn et une fede d'arts martiaux potentiellement TRES risqués.





Donc, quels pourraient etre les avantages réels a avoir une organisation fédérative ?





1: Interlocuteurs uniques et responsables auprès de l'état, et par répercution auprès des institutions plus locales.


2: Un pool de formateurs, et donc a moyen/long terme l'établissement d'un cursus réel.


3: Une organisation de la pratique, notamment de salles.


4: Une meilleure lisibilité du paysage (franchement, combien on a de "je cherche une compagnie médiévale pour faire du combat, mais pas du spectacle, et pas forcément en costume" par ans ? Un sacré paquet. Sans compter les décus de l'escrime, les floués de l'escrime artistique... bref, un paquet)


5: Des stages plus fréquents (organisation permet meilleure gestion des gens, des formateurs... etc etc)





Les idées d'offrir un modèle associatif/club peut etre aussi un grand avantage..





Mais bon, tout ca implique que les mentalités changent, et qu'on reconaisse les AMHE pour ce qu'ils sont, a savoir ni du spectacle, ni de la reconstitution costume. Et qu'ils méritent une gestion A PART.
L'occultisme, c'est la métaphysique des idiots.





Vous qui cherchez une discussion consensuelle, ne me répondez pas !
Avatar du membre
amaury de bailleul
Messages : 251
Enregistré le : sam. avr. 09, 2005 11:00 pm
Localisation : Paris

jeu. sept. 25, 2008 4:06 am

2 réponses à ta réponse :-)





- Concernant les mentalités


La majorité des contacts que j'ai dans le domaine AMHE s'est fait par le biais de l'escrime artistique. Aucun par le biais de ma compagnie de reconstitution. Quant à la pratique, c'est en équipement de sport, pas en costume. Pour moi, les AMHE sont et doivent être totalement indépendant de la reconstitution ou du spectacle.


De toute manière, dans le cadre d'une fédération d'AMHE, le but serait de regrouper des assos AMHE. Que ces assos fassent uniquement des arts martiaux ou qu'elles fassent aussi de la reconstitution n'a pas d'importance, la fédé ne s'intéresserait qu'à la partie AMHE. Un peu comme la fédé de foot s'intéresse aux matchs ou à l'arbitrage, pas à la kermesse du club pour ramasser des fonds :-)





- Concernant les avantages d'une fédé


J'aurai mis les priorités quasiment dans l'ordre inverse du tien.


La proposition, l'offre pourrait on dire, doit être immédiatement abordable. Je fais des AMHE, on vient me dire une fédé va me représenter au niveau du ministère des sports, je dis je m'en fous. On me dit la fédé a des contacts avec l'assureur X qui a une police spécialement conçue pour toi, là je dis banco.





Pour des raisons politiques, chacun veut défendre sa chapelle et son influence. Inutile d'en discuter ou de s'en offusquer, il me semble que c'est comme ça et qu'il faut faire avec. De là la difficulté à fédérer par le haut, à proposer un schéma tout fait (même si celui ci est excellent), etc.





Donc (et toujours sur la base de mon expérience fédé GN...), je pencherais pour que la fédé propose des éléments concrets à ses membres ainsi qu'une charte, établissant les buts de la fédé et les engagements de ses membres.





Comment établir cette charte ? Sur la base d'une réunion constitutive de cette future fédé, accueillant des représentants des associations intéressées.





En tout cas c'est mon point de vue :-)





PS : petite anecdote sur la dangerosité, j'ai vu plus de gens partir à l'hôpital à cause d'un GN qu'à cause des AMHE...
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

jeu. sept. 25, 2008 4:18 am

Juste une petiteremarque de fond : les AMHE, s'ils se veulent scientifiques dans la démarche, doivent tenir compte des tenues civiles et surtout militaires médiévales (mouvement possibles ou gênants en armure, par exemple, efficacité de telle ou telle protection d'époque, gêne dans la visibilité avec un casque...)


Les faire en jean's baskets, c'est pas totalement scientifique comme démarche.





Reste à voir si c'est dans une optique purement sportive ou sportivo-scientifique. That's the question.
Reinhardt von Rappolstein
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

jeu. sept. 25, 2008 4:26 am

Amaury de Bailleul, ton intervention est très pertinente je trouve mais la fédé de GN n'est pas partie sur les même problèmes.





On parle bien là d'une fédération sportive, avec à la clé pour les asso adhérentes un sésame d'Etat pour trouver des salles, demander des subventions etc.





Je parle bien de SPORT qui peut se suffire à lui-même ou s'intégrer à une démarche de reconstitution pourquoi pas. Ici on parle "escrime" que ce soit épée, hache, lance-bouclier, etc. Il faut voir les Amhe comme l'athlétisme avec des disciplines différentes regroupées en un tout sauf qu'avec les AMHE y'aura peut-être moyen de faire concourir un perchiste contre un sprinter, si vous voyez ce que je veux dire.





Le but c'est de faire des AMHE un sport reconnu qui vous ouvre les portes des salles communales, qui vous permette encadré par des garanties d'Etat de courir des assurances moins chéres, de créer un cursus valide d'instructeur, d'initier des mineurs légalement, de créer un cahier des charges sécurisé sur la quelité des armes, de vous faire rémunérer et subventionner légalement pour ceux qui voudront devenir pro, de faire des démonstration dans les écoles et colléges avec plus de facilité, d'être invité aux manif sportives des comité départementaux olympiques (sans être sport olympique) et éviter après un fait divers sanglant de vous faire confisquer vos belles albion.





C'est tout cela et bien d'autres choses que permet un fédé sportive digne de ce nom protégée par l'Etat contre un peu de paperasse, quelques services et un minimum de sécurité.





Mon maire m'a un jour sorti que c'était un passe-temps pour "dégénérés royalistes oisifs". Vous voulez rester dans cette perception des choses ??





A+
Grég le furet


56


Miles britto-romain an 5OO.


Letavia <a href="http://letavia.canalblog.com/" target="_blank">http://letavia.canalblog.com/</a>
Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

jeu. sept. 25, 2008 4:41 am

Juste une petiteremarque de fond : les AMHE, s'ils se veulent scientifiques dans la démarche, doivent tenir compte des tenues civiles et surtout militaires médiévales (mouvement possibles ou gênants en armure, par exemple, efficacité de telle ou telle protection d'époque, gêne dans la visibilité avec un casque...)

Les faire en jean's baskets, c'est pas totalement scientifique comme démarche.




Ca c'est un des trucs qui coince régulièrement et qu'il va un jour falloir régler.





Pour moi, il y a des limites. Parce qu'a pousser le vice jusque là, on doit aussi recréer l'alimentation, les rites religieux (qui ont une influence sur le moral, donc sur le combat)... bref :





Il y a des limites aux pratiques. La sécurité en est une. Les vetements en sont une autres.





Je prends l'exemple du kenjutsu. PERSONNE ne fait du kenjutsu en costume historisque de samurai. PERSONNE. Et pourtant, ils sont tres a cheval sur les techniques, les postures... bref, ce sont des fondamentalistes de l'escrime. Mais le vetement n'a qu'un effet accessoire sur leur pratique. Irions nous remettre en question pour autant la compétence d'un Rainier en battodo pour autant ? Non bien sur.





Donc pour moi, les vetements sportifs neutres sont parfaitement adaptés a la pratique des AMHE. Le but de BEAUCOUP de gens n'est PAS de faire de la recherche éternellement, mais de pratiquer un art martial.





Là est la différence.





Une future et hypothétique réunion de pratiquants a l'échelle nationale doit bien comprendre que costume n'est pas le fond des amhe. Et qu'il devrait peut etre en etre séparé, dans le cadre de cette organisation.
L'occultisme, c'est la métaphysique des idiots.





Vous qui cherchez une discussion consensuelle, ne me répondez pas !
fafhrd
Messages : 388
Enregistré le : jeu. août 26, 2004 11:00 pm
Localisation : Rambouillet

jeu. sept. 25, 2008 4:48 am

J'ai voté oui, mais il y a un mais:


Je ne veux pas m'associer avec l'escrime dite de reconstitution dans une seule et même structure. La reconstitution est un loisir que je respecte grandement, mais personnellement, et je pense que beaucoup de ceux qui ont la même approche que moi seront d'accord, je ne pratique que des amhe, c'est à dire que je travaille dans un cadre très précis avec des outils très précis et une gestuelle très précise et ce qui se fait dans le cadre de la reconstitution me semble trop éloigné de ce que nous pratiquons dans le cadre des amhe purs.


Vouloir tout rassembler sous un même toit conduira à une usine à gaz et à trop de divergences de vues, notamment à propos de nos conceptions de la sécurité, sans parler de l'historicité des techniques (je ne suis pas réellement un puriste de ce côté là, mais je sais que beaucoup de camarades amheurs le sont eux), pour être viable.


Je sais que pas mal de gens appartiennent aux deux mondes (dans mon asso l'ardamhe notamment), qu'il y a des points communs entre les deux, mais les divergences me semblent trop importantes pour être négligées.


Inutile d'aller chercher les ennuis, mieux vaut chacun se respecter de son côté que de tenter une alliance vouée à l'échec.
Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

jeu. sept. 25, 2008 4:48 am

Je dois avouer que je suis daccord.





D'ou ma question :





Quid des assos qui font des AMHE occasionellement dans leur pratique de reconstit ? Parce que si il y a regroupement, ils vont devoir repenser leur fonctionnement. Voire créer DEUX groupes, un de reconstit et un d'AMHE...
L'occultisme, c'est la métaphysique des idiots.





Vous qui cherchez une discussion consensuelle, ne me répondez pas !
fafhrd
Messages : 388
Enregistré le : jeu. août 26, 2004 11:00 pm
Localisation : Rambouillet

jeu. sept. 25, 2008 4:55 am

Petit rajout: idem pour l'escrime de spectacle.


En fait, la seule (nouvelle) activité avec laquelle je vois des grandes affinités avec les amhe est l'escrime de duel type Olivier Delannoy (plus ou moins sous la tutelle de la FFE). En fait de mon point de vue c'est une sous-section des amhe.
Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

jeu. sept. 25, 2008 4:57 am

L'étonnement du contraire amène a la plénitude du grand tout...





La vache... on dirait du Dagron.
L'occultisme, c'est la métaphysique des idiots.





Vous qui cherchez une discussion consensuelle, ne me répondez pas !
fafhrd
Messages : 388
Enregistré le : jeu. août 26, 2004 11:00 pm
Localisation : Rambouillet

jeu. sept. 25, 2008 5:00 am

Pierre Al a dit : Je dois avouer que je suis daccord.

Je dois avouer moi aussi que le contraire m'aurait étonné :)
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

jeu. sept. 25, 2008 5:13 am

Oui, c'est vrai que les reconstituteurs ont le même statut bâtard que les régatiers en voiliers historiques. Ca n'empêche pas de se retrouver à 'apéro d'abord...





Sérieusement, ici on parle de sport. la question du costume doit ,pour moi, être facultative en contexte de sport (même si un sumotori, un judoka, un cavalier d'obstacle, etc. ont des impératifs traditionnels forts).





Je m'explique, on ne peut actuellement faire de reconstitution historique au sens commun du terme sans le costume pour un médiéviste. Pour un marin sur le "Renard", la réplique du bateau de Surcouf, ce sera différent et ils ne sortent le costume qu'en manif publique mais pas toutes.





Alors, on peut très bien considérer les AMHE comme une discipline sportive (ou plus modestement une "activité physique de bien-être" pour commencer), partie intégrante de la reconstitution historique et estimer le costume comme un élément libre selon le goût de chacun dans les rencontres AMHE. Evidemment pour les rassemblement médiévaux, il y a u cahier des charges en plus.





Bien sûr l'utilisation d'armures historique, peut naturellement trouver sa place comme discipline AMHE. Et je ne suis pas opposé non plus à ce que des "armures" ou protection modernes adaptées aux AMHE voient le jour, ce serait même un signe fort de maturité de la discipline.





A+
Grég le furet


56


Miles britto-romain an 5OO.


Letavia <a href="http://letavia.canalblog.com/" target="_blank">http://letavia.canalblog.com/</a>
Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

jeu. sept. 25, 2008 5:20 am

Qui dit license dit organisme pour la délivrer. Donc on retombe sur la question :





Les pratiquants occasionels d'AMHE (reconstit, spectacle) sont ils prêts a jouer le jeu et a contribuer a leur échelle a l'émergence d'une telle organisation ?
L'occultisme, c'est la métaphysique des idiots.





Vous qui cherchez une discussion consensuelle, ne me répondez pas !
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

jeu. sept. 25, 2008 5:21 am

Pierre Al a dit : Je dois avouer que je suis daccord.



D'ou ma question :



Quid des assos qui font des AMHE occasionellement dans leur pratique de reconstit ? Parce que si il y a regroupement, ils vont devoir repenser leur fonctionnement. Voire créer DEUX groupes, un de reconstit et un d'AMHE...




Pour répondre à ta question, tu peux très bien dans une asso de reconstitution faire prendre une licence AMHE aux membres qui veulent pratiquer. De toute façon, vu ce qui se prépare, il en faudra peut-être une pour simplement porter un épée en public d'ici quelques années alors...
Grég le furet


56


Miles britto-romain an 5OO.


Letavia <a href="http://letavia.canalblog.com/" target="_blank">http://letavia.canalblog.com/</a>
Avatar du membre
amaury de bailleul
Messages : 251
Enregistré le : sam. avr. 09, 2005 11:00 pm
Localisation : Paris

jeu. sept. 25, 2008 5:42 am

On a plusieurs questions dans les posts ci-dessus, qu'il faut à mon avis clarifier un peu.





- AMHE et reconstitution


On parle de fédé d'AMHE. Ca commence par la définition, au niveau fédé de ce que sont les AMHE. A l'extrème, si tout le monde dit les AMHE, c'est du combat en armure fantaisiste sur les fêtes médiévales avec 3 points pour la tête, 2 pour le tronc et 1 pour les membres, so be it. A vous de voir si vous voulez rentrer dans cette fédé ou pas.


Ce point particulier fera nécessairement parti d'une charte de la fédé, celle à laquelle les participants adhéreront. Les discussions sur cette charte risquent d'être longue et ardues mais c'est sur cette base que tout se définira dans le futur.





- AMHE et sport


C'est à mon avis là que se trouve le point le plus ardu.


Qu'est ce qu'un sport ? Une activité physique. Pour les AMHE, on est d'accord. Mais déjà on peut avoir des divergences, sur la quantité d'entraînement purement musculaire qu'il faut par exemple.


Qu'est ce qui caractérise un sport au niveau des instances officielles ? Un enseignement normalisé et des compétitions. Et alors là, bonjour l'ambiance !!


Normaliser les AMHE alors qu'on est encore loin d'en avoir fait le tour ? Faire des compétitions, avec des règles précises ?


Là, ça va plus être des sujets polémiques, ça va carrément tourner à la guerre civile, entre gens qui sont armés et qui aiment ça, ça va être mieux que les matchs d'ultimate fighting Image Image





A mon avis, en tout cas pour l'instant, les AMHE et par là même une fédé qui leur serait consacrée relèvent plus du champ culturel que du champ sportif.


Accessoirement, ça marche quand même pour un agrément jeunesse et sport.
Répondre

Retourner vers « Escrime médiévale »