Usage de l'écu XIIIe

L'escrime à l'usage du sport et de la guerre !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
siegfried de tattenried
Messages : 420
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 11:00 pm
Localisation : Limoges

lun. sept. 14, 2009 9:14 am

Vivement Pâques on échangera quelques techniques si le coeur t'en dis medieviste... avec les fibres de bois croisées normal que les carreaux coincent... Pour dégager une épée coincée dans un écu pour l'attaquant, c'est possible...


1/ on pouse sur l'épée coincée ( la pointe menace l'assailli)


2/ on colle son épaule au dos de son écu on tire sur son épée et simultanémement on enfonce la défense adverse d'un violent coup de bouclier destiné à déséquilibrer l'adversaire


3/ en prenant appui sur l'adversaire( qui essaie de rétablir son équilibre)on se désengage vivement, puis on frappe du pied vivement l'écu adverse sous sa lame en tirant celle-ci....


normalement la lame se dégage car elle a fait levier plusieurs fois....
"Que les corbeaux chantent la gloire de nos épées !"
Avatar du membre
ingelrannus
Messages : 915
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Coucy(02)

jeu. févr. 10, 2011 9:58 pm

j'ai trouvé cette petite video bien que pas sur un écu : 47 ieme seconde

http://www.youtube.com/watch?v=VqdpKHNQ ... re=related
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

jeu. févr. 10, 2011 10:29 pm

Oui, c'est exactement ce que j'exposais : présenter la tranche du bouclier, coincer la lame adverse et ensuite lui bloquer par une simple rotation, et riposter.
C'est très bien exposé ici, mais transposé au bouclier viking. Mais l'idée reste la même.

En gros, il faut juste visualiser nos combats avec des armes tranchantes et non bluntées, ça ouvre une nouvelle vision.
Avatar du membre
bellabre
Messages : 1059
Enregistré le : jeu. avr. 30, 2009 11:00 pm

mar. oct. 02, 2012 1:37 pm

Deux ans plus tard, alors que notre explorateur continue sa plongée dans les abysses du forum à la recherche de pépites...:

Je pense qu'il faut être prudent dans les conclusions à l'aune de ce qu'ont apporté les antiquisants sur l'usage du pilum: ce dernier se fichant dans un bouclier n'a d'autre but que de gêner le défendant dans l'usage de sa protection. A partir de là, une épée ou autre, fichée dans un écu, est plus un handicap qu'un désarmement... sachant que nos gaziers sont régulièrement répprovisionnés en matériel létal. Si le combat se prolonge et contre plusieurs ennemis, je pense que ca handicap plus qu'autre chose. Donc n'allons pas trop vite en conclusion...
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

mar. oct. 02, 2012 8:17 pm

Ca dépend... Ca peut aussi se transformer en arme inédite : une épée coincée dans le bouclier ça veut dire que l'adversaire va se manger une garde ou un pommeau en pleine figure alors qu'il pensait bêtement être face à un bouclier.

Bon ceci dit, moi mon hypothèse a toujours clairement été établie dans une perspective de duel, pas de combat de masse !
Avatar du membre
bellabre
Messages : 1059
Enregistré le : jeu. avr. 30, 2009 11:00 pm

mar. oct. 02, 2012 8:44 pm

Entendu :)
Avatar du membre
faber
Messages : 158
Enregistré le : dim. mai 20, 2007 11:00 pm
Localisation : Le Mans

mar. oct. 16, 2012 1:26 pm

C'est quelque chose qui est écrit dans quelques sagas scandinaves (Saga de Njall ou de Kormak). Celui qui a sa lame coincé perd toujours le combat.

Nous avons tenté de reconstituer un holmgang viking cet été avec des boucliers le plus histo possible. Nous avons été surpris de leur résistance et effectivement une arme tranchante se coince très vite dedans.
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

mar. oct. 16, 2012 2:41 pm

Dans les sagas en questions, s'agit-il de lames d'épées ou de haches ?
En tout cas c'est très intéressant, ça vient confirmer ce que je soupçonnais. En duel ça peut créer la surprise !
Avatar du membre
faber
Messages : 158
Enregistré le : dim. mai 20, 2007 11:00 pm
Localisation : Le Mans

mar. oct. 16, 2012 2:52 pm

Epées uniquement. ;)
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

mar. oct. 16, 2012 3:17 pm

Si tu pouvais citer quelques uns de ces passages, ça m'intéresse grandement !
Avatar du membre
faber
Messages : 158
Enregistré le : dim. mai 20, 2007 11:00 pm
Localisation : Le Mans

mar. oct. 16, 2012 3:27 pm

2 exemples que j'ai, là, direct sous le coude :
Saga de Njall le Brûlé (c'est ma traduction...) :
Contre Gunnar vint Vandil, et il le frappa encore avec son épée et le coup tomba sur son bouclier. Gunnar fit tourner son bouclier au moment où l’épée se planta et la cassa juste au-dessus de la poignée.

Mais surtout :
Sigmund tira son épée et attaqua Skarphedinn, et l’épée se planta dans son bouclier et se coinça. Skarphedinn tourna si vite son bouclier que Sigmund fut désarmé.

Dans la Kormak's saga (traduction F. Durand) :
Bersi décocha un coup à Steinar mais Hviting (son épée) se ficha dans le rebord en fer (sic...) du bouclier de Steinar. Kormak brandit alors le bouclier Steinar frappant à cet instant ; (Steinar et Kormak sont ensemble, l'un tenant l'épée et l'autre le bouclier contre Bersi et son porteur de bouclier)son coup porta sur le bouclier de Bersi, ricocha sur la tranche, atteint son postérieur, glissa le long des cuisses pour s'enfoncer dans la saignée du genou et s'arrêter dans l'os, et Bersi tomba.
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

mar. oct. 16, 2012 4:06 pm

Oui, en effet, voilà qui est très explicite ! Le bouclier est utilisé clairement ici pour tenter de coincer l'épée de l'adversaire et le désarmer une fois son épée bloquée dans le bouclier !

Au passage, intéressante source textuelle de ferrure sur bouclier ! Ca ne nous dit ni l'épaisseur, ni l'aspect de la ferrure (en fer plat, en "U" ?) mais ça nous dit que ça a existé ! Et le terme "fer" indique aussi que ça n'est pas une déco en cuivre ou laiton !
Très intéressant tout ça, merci !
alattos
Messages : 437
Enregistré le : dim. sept. 20, 2009 11:00 pm
Localisation : Strasbourg

mar. oct. 16, 2012 4:35 pm

autant je vois bien le truc avec un bouclier rond à manipule, autant je ne le vois pas trop avec un autre bouclier (j'entend aussi par là "sans trop se découvrir).
Avatar du membre
faber
Messages : 158
Enregistré le : dim. mai 20, 2007 11:00 pm
Localisation : Le Mans

mar. oct. 16, 2012 4:44 pm

Ces 2 textes datent du XII/XIIIème. Le bord en fer me laisse perplexe quand à sa réalité historique à l'époque viking.
Si le sujet vous intéresse, lire :
http://members.ozemail.com.au/~chrisand ... hield.html
traduit en français :
http://scrama.free.fr/costume/pages/bouclier-viking.htm
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

mar. oct. 16, 2012 5:26 pm

XIIe-XIIIe ?
Les sources collectées de ferrures sur les boucliers sont justement plutôt XIIe, jusqu'ici, ça pourrait coller du coup avec la période.
A voir si le texte que tu cites reprend des sources antérieures qui mentionnaient des ferrures, ou si le texte a adapté à ce qu'il y a de contemporain (donc ferrures au XIIe) ... en tout cas la ferrure est bel et bien présente, même si épisodique.

Quant au fait de se découvrir : oui avec un grand bouclier XIIIe, on se découvre, mais pas plus ni moins qu'avec un bouclier à manipule. Ceci dit, si l'arme de l'adversaire est emprisonnée dans ledit bouclier, se découvrir devient un luxe qu'on peut se permettre...
Répondre

Retourner vers « Escrime médiévale »