Votre méthodologie d'escrime médiévale en armure (Histo|Evo)

L'escrime à l'usage du sport et de la guerre !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
Che Khan
Messages : 3235
Enregistré le : dim. juin 26, 2005 11:00 pm
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :

dim. févr. 12, 2012 9:47 am

Yo
pol d'outremeuse a écrit :Lorsque commence le cours, chaque élève se met en ligne du plus haut gradé au moins gradé, au préalable il aura mis son surcot, surcot qui est vert avec le symbole de notre troupe. Cela n'a absolument rien de med, d'histo, cela est pour la cohésion, il met sa tenue d'entrainement. Le grade de chacun est connu à la lecture de son surcot (bord vert autour du blason blanc, bord rouge autour du surcot).
C'est marrant, ce besoin de se positionner par grade !!

J'ai fait un art martial japonais pendant quelques années. Pendant la "cérémonie" de début de cours (et même pendant les exercices) nous étions tous mélangés (ceintures confondues).

BàT
Che Khan, archer 'tatar'
Ma période : Mongol de la "Horde d'Or" / 1350 - 1360.
Mon site : L'Ordoo du Corbeau Rouge
Mon autre site : Ravélo - Randos
Enregistré sur ce forum le 27 Juin 2005.
Avatar du membre
pol d'outremeuse
Messages : 1171
Enregistré le : mar. août 15, 2006 11:00 pm
Localisation : Liège
Contact :

dim. févr. 12, 2012 1:42 pm

Che Khan a écrit :Yo
pol d'outremeuse a écrit :Lorsque commence le cours, chaque élève se met en ligne du plus haut gradé au moins gradé, au préalable il aura mis son surcot, surcot qui est vert avec le symbole de notre troupe. Cela n'a absolument rien de med, d'histo, cela est pour la cohésion, il met sa tenue d'entrainement. Le grade de chacun est connu à la lecture de son surcot (bord vert autour du blason blanc, bord rouge autour du surcot).
C'est marrant, ce besoin de se positionner par grade !!

J'ai fait un art martial japonais pendant quelques années. Pendant la "cérémonie" de début de cours (et même pendant les exercices) nous étions tous mélangés (ceintures confondues).

BàT
J'ai fait du Jiu Jitsu pendant quelques années, on se positionnait par grade et le salut n'était pas donné par le Sensei face à nous mais par l'élève le plus gradé en bout de file, il n'était pas question de "ceinture colorée" mais de barrette rouge sur une ceinture blanche. Chaque dojo fonctionne un peu à sa manière, certains ne salue pas à l'entrée du tatami d'autres oui, certains le font les deux pieds sur le tatami d'autres à l’extérieur, les chaussures rangées convenablement aux abords du tatami, d'autres, de manières anarchique. Si je ne saluais pas les deux pieds hors du tatami et que je mettais mes chaussures n'importe comment, je pouvais rentrer chez moi.

La première heure c'est à dire les 30 minutes de techniques c'est pratiquement toujours un plus haut "gradé" avec un moins "gradé", (nous revoyons inévitablement les bases, les frappes, la maitrise, la précision du geste), ca permet à ce dernier de voir par lui-même sa future progression et d'etre aidé par le plus haut gradé.. Lorsqu'un grade est passé, l'élève retourne dernier de la file pendant une semaine, il sait en permanence d'ou il vient et il sait ou il en est.
deny de cornault a écrit :Programme de ouf, dis donc...

Je ne comprend pas ta position concernant le bohurt "j'aime pas, mais je le fait quand même parceque j'en suis capable"... Ça sonne comme si la bonne marche du Monde nécessitait que quelqu'un s'y colle, comme une corvée qui doit être faite correctement...
Ca sonne comme si j'apprenais à mes gars la boxe anglaise mais que je les envoyais ensuite faire du MMA, la façon dont j'oriente mes cours ne sont pas compatible avec ce que propose le bohurt, il va utiliser ses poings alors que le type en face va utiliser du jiu jitsu brésilien, de la boxe francaise, du thai. Je sais que j'en suis capable mais ce n'est pas uniquement parce que j'ai 10 ans d'escrime médiévale, le mec qui le pense se trompe selon moi. J'apprends à mes élèves à être des radicaux par le geste en n'oubliant pas la notion de noblesse de l'art et d'esprit (rien à voir avec la noblesse au sens ou nous l'entendons dans le med je parle de notion "sportive" et humaine). Il n' y a rien de noble dans le bohurt.

Si d'emblée j'apprends à mes élèves qu'il faut frapper les genoux, les mains, la tête sans maitrise pour pouvoir gagner face à leur adversaire et ce, sans arret pendant deux minutes, je n'y vois aucune noblesse. C'est aux antipodes ce qu'ils apprennent puisque je leur apprend à maitriser quasi totalement leur arme (rien n'est jamais totalement acquis) et à ne pas viser les mains (des gens travaillent de leur main le lundi après... Et que démontrent-ils? Qu'ils gagnent parce qu'ils ont réussi à casser une main? Bof, pour moi c'est de la merde, ca ne fait pas d'eux des techniciens dans l'art de l'escrime). Si ils arrivent à remporter un duel face à un gars qui touche les mains, les genoux, la tête sans maitrise avec ce que je leur ai appris, sans le blesser, la ce sont pour moi de bons techniciens mais le bohurt ne le permet pas. D'ou la création d'une seconde troupe avec des personnes qui ont cette optique et qui ne font pas que de l'escrime med. Escrime Médiévale, tournois courtois et Bohurt, ce sont deux mondes différents. On en revient à la boxe anglaise et le MMA.

Moi je le fais oui, je veux tout essayer mais j'en paye le prix, trois phalanges sorties, un nez plat (l'os c'est écrasé mais pas cassé), une cicatrice sur le crane de plus de 10cm, 17 fois suturés, j'ai une boule sur le bras gauche qui ne disparait pas suite à un coup, une arcade qui ne ressemble plus à rien (...) mais ca c'est moi, ma limite est bien au delà de celles de mes membres; la c'est de l'ordre du privé. Si je n'avais fait que de l'escrime med, j'aurai pas fait Azincourt, d'ailleurs la plupart des troupes françaises ce sont barrées le samedi soir... Pourquoi? Parce que ce n'est pas ce qu'ils font. Ce qu'ils apprennent dans leur salle. Il y a la notion "combat de rue" qu'ils ne veulent pas. Ils n'adhèrent pas et quand on voit un bohurt "francais" et une vidéo de bohurt russe, la différence entre les deux est flagrante également, le bohurt francais et en dessous du bohurt russe parce que les russes s'en foutent. BoTN il y aura par exemple, cette année, du matériel pour faire des radiographies sur place, ca donne le ton, ils viennent pour casser, détruire, broyer des os. Je n'irai pas jusque la, c'est en ça que je n'aime pas le bohurt et quand je vois certains français rouler des mécaniques parce qu'ils font du bohurt, ce n'est que du bohurt français.

Je ne souhaite pas ca pour mes gars, le tournoi courtois à la touche avec arrêt reste pour moi la manière la plus noble et la meilleure facon de démontrer le talent d'une école d'escrime et non celle d'un fou sans limite que l'on a lâché comme un pitbull dans des combats de chiens. L'école n'aura rien à voir la dedans, la folie du type fera la différence on lui aura juste dit "genoux, tête, doigts, clavicule et si vous pouvez etre à trois dessus, faites...".
J'aime pas les gens et ils me le rendent bien....

L’auréole, parce que je le veau bien! (Meuh!!)
Avatar du membre
deny de cornault
Messages : 3572
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 11:00 pm

dim. févr. 12, 2012 7:14 pm

Ok pour tout ça, mais ça ne m'explique pas pourquoi TU le fais, alors que tu sembles le mépriser à ce point
Bon, c'est un peu hors sujet, puisque ça ne concerne pas ton asso, mais ça m'intrigue pas mal


Pour les grades rangés par ordre, c'était pareil à mon cours de jujitsu. Un jour, j'avais oublié ma ceinture, et un ancien m'avait prêté la ceinture marron qu'il avait en rab. Du coup, j'ai dû me mettre avec les autres marrons au lieu de mon niveau de l'époque, orange (la suite dû cours s'est passée normalement, sauf que je me suis fait chambrer vu que pour un marron, j'étais pas doué ^^ ). Donc rien de surprenant pour moi, même si la notion de grades me semble un peu exagérée pour notre pratique. Notre prof se contente de "les anciens, mettez vous avec un nouveau", et ça marche aussi bien
Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

dim. févr. 12, 2012 7:23 pm

Comment tu fais quand quelqu'un se pense ancien alors qu'en fait il est un gros noob prétentieux ? ;) (question totalement de mauvaise foi, je le mentionne)
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

dim. févr. 12, 2012 8:08 pm

Il y en a... C'est vrai... En général, ils se font remettre à leur place, verbalement, voire en assaut par un ancien, et ils se cassent.
Avatar du membre
pol d'outremeuse
Messages : 1171
Enregistré le : mar. août 15, 2006 11:00 pm
Localisation : Liège
Contact :

dim. févr. 12, 2012 8:44 pm

deny de cornault a écrit :Ok pour tout ça, mais ça ne m'explique pas pourquoi TU le fais, alors que tu sembles le mépriser à ce point
Bon, c'est un peu hors sujet, puisque ça ne concerne pas ton asso, mais ça m'intrigue pas mal


Pour les grades rangés par ordre, c'était pareil à mon cours de jujitsu. Un jour, j'avais oublié ma ceinture, et un ancien m'avait prêté la ceinture marron qu'il avait en rab. Du coup, j'ai dû me mettre avec les autres marrons au lieu de mon niveau de l'époque, orange (la suite dû cours s'est passée normalement, sauf que je me suis fait chambrer vu que pour un marron, j'étais pas doué ^^ ). Donc rien de surprenant pour moi, même si la notion de grades me semble un peu exagérée pour notre pratique. Notre prof se contente de "les anciens, mettez vous avec un nouveau", et ça marche aussi bien
Si si j'y ai répondu,
Moi je le fais oui, je veux tout essayer mais j'en paye le prix (...) mais ca c'est moi, ma limite est bien au delà de celles de mes membres; la c'est de l'ordre du privé. Si je n'avais fait que de l'escrime med, j'aurai pas fait Azincourt
Je ne méprise par la bohurt en soi, la pratique gagne à être connue, je méprise la mentalité que certains adoptent pour pouvoir gagner et je ne souhaite pas le transmettre dans ma troupe. Ce n'est pas sain.. Si j'en fais c'est avec un certains recule, un recule qu'un "noob" n'a pas. Si il veut en faire plus tard, libre à lui mais hors de ma troupe première et quand il aura la mentalité qui ira avec. Ca se limitera sans doute à deux trois participations ou bien de facon plus régulière mais pas dans les pays de l'est.
pierre al a écrit :Comment tu fais quand quelqu'un se pense ancien alors qu'en fait il est un gros noob prétentieux ? ;) (question totalement de mauvaise foi, je le mentionne)
????
J'aime pas les gens et ils me le rendent bien....

L’auréole, parce que je le veau bien! (Meuh!!)
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

dim. févr. 12, 2012 10:23 pm

pol d'outremeuse a écrit :
pierre al a écrit :Comment tu fais quand quelqu'un se pense ancien alors qu'en fait il est un gros noob prétentieux ? ;) (question totalement de mauvaise foi, je le mentionne)
????
La question était adressée à Denis, j'y réponds juste au dessus.
Avatar du membre
pol d'outremeuse
Messages : 1171
Enregistré le : mar. août 15, 2006 11:00 pm
Localisation : Liège
Contact :

dim. févr. 12, 2012 10:39 pm

Okay, merci pour cet éclaircissement [img]images/icones/icon7.gif[/img]
J'aime pas les gens et ils me le rendent bien....

L’auréole, parce que je le veau bien! (Meuh!!)
Avatar du membre
deny de cornault
Messages : 3572
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 11:00 pm

dim. févr. 12, 2012 11:24 pm

Dans ce cas là, le prof laisse faire 5-10 minutes pour voir si le prétentieux raconte vraiment des conneries ou s'il s'est amélioré, et vient y mettre son grain de sel. Ensuite, il fait tourner tout le monde et s'assure que la victime du noob est prise en main par un vrai ancien, et que le noob est pris en charge soit par un ancien, soit par un "moyen" qui identifiera que celui-là n'est pas à écouter (et le prof donne un thème clair et impossible à interpréter de travers)

C'est assez rare, heureusement. Et les exercices de shinaï, avec tout ce qu'on peut leur reprocher, permettent au moins à ces prétentieux de se faire remettre à leur place par quelques anciens qui laissent rien passer
Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

dim. févr. 12, 2012 11:31 pm

Allez, je continue dans la mauvaise foi, parce que ce soir, je suis taquin

Tout ceci présuppose donc qu'il y ait au minimum une personne "gradée": le prof :)

Plus sérieusement, mon expérience d'enseignant d'AM me fait dire qu'il est dangereux de jauger sur un moment M. Le meilleur des escrimeurs peut etre dans un sale soir et tout laisser passer, ou pas loin. Et inversement, la chance peut s'emparer d'un gros débile. C'est d'ailleurs pour ça qu'on évalue généralement sur un temps long (du genre une année de pratique) pour faire progresser sur la ligne de "maitrise" d'un AM.
Avatar du membre
deny de cornault
Messages : 3572
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 11:00 pm

lun. févr. 13, 2012 9:33 am

oui, en effet. en l'occurence nos 3 gradés FFE : le maître d'armes, le prévost (JF Gilles) et l'initiateur
Avatar du membre
Jp_
Messages : 1174
Enregistré le : ven. mai 01, 2009 11:00 pm

ven. mars 16, 2012 12:31 am

t'façon pol t'es un noob du béhourd. Pis en plus t'es belge.

PS: on se fait Grunwald? ça urge.

La méthodo que j'ai le plus apprécié c'est :
un mec chevronné chapote l'échauffement et les exercices du groupe
un mec différent encadre chaque scéance
un coach coordonne les combats en armure solo et par équipe

Concernant l'application des techniques, elles se font par les exercices et les enchainements, mais le plus souvent parce qu'un pratiquant transmet ses techniques à l'autre. Le coordinateur arrete l'exercice et met en place l'entrainement de la nouvelle technique.

que du bon et de la bonne marade :)
Avatar du membre
coldtracker
Messages : 3553
Enregistré le : dim. mars 07, 2004 12:00 am
Localisation : melun

mar. mars 20, 2012 9:35 am

Pour l'entraînement, je travaillais quasi en cours particulier avec quelqu'un passionné de J. Liechtenauer deux fois par semaine pendant deux ans....

La personne a du arrêter malheureusement mais m'a donné autant de "support de cours" que possible...Alors j'ai continué seul...
Les séances commençait par 30 minutes d'échauffement et après on bossait sur des phases particulières, gambi, masque d'escrime et gantelets...
Et avec frappes retenues...

Pour les applications en combat comme le bohurt, je combats en armure XIIIème tardif et avec une éspée quasi longue...Bref, le lichtenauer c'est un peu tardif...

Mais c'est en bohurt qu'à mon sens on peut faire le plus de chose sauf l'estoc, malheureusement qui est une part importante de cet escrime mais bon, j'ai pas vraiment envie de sécher un bonhomme définitivement....

J'apprécie beaucoup la liaison escrime lutte....

J'aime le bohurt parce qu'il y a une logique de combat assez pure, le combattant doit être complet.

Après, je pense qu'avec le travail technique, il doit y avoir un travail musculaire et cardio...
Endurance, rapidité, souplesse et force... Avec ses éléments, la technique devient applicable..

Avant je pratiquais en harnois complet mais j'en ai vite trouvé les limites en cela que je ne sentais rien même en pratiquant en combat libre contre les polonais....C'était pénible pour progresser...
Le harnois est tout de même utile pour bien sentir la différence entre escrime "civile" et escrime en harnois...

Pratiquant le combat libre en armure plus légère(maille+ cotte de plates), je sens les touches et pour faire un comparatif avec le MMA que je pratique...Ben quand tu es touché , tu le sens et tu n'as pas envie que cela recommence....Je ne dis pas qu'il faille souffrir le martyre, mais sentir les coups et encaisser un peu a du bon à mon sens...

Après apprendre c'est bien, pouvoir restituer c'est mieux et surtout s'adapter...

Aujourd'hui, je m’entraine seul, je n'ai pas le temps de faire autrement...mais 12h par semaine..
Répondre

Retourner vers « Escrime médiévale »