Armorial de Bouvines

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

lun. juil. 25, 2005 1:06 pm

Qui ne protege de quasiment rien, je dirais, mais on en a deja parlé sur un autre topic....
L'occultisme, c'est la métaphysique des idiots.





Vous qui cherchez une discussion consensuelle, ne me répondez pas !
Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

lun. juil. 25, 2005 1:12 pm

Mouais, je reste peu convaincu, d'abord par le fait que les mêlées (que j'ai pratiqué....)n'ont pas 5% de la brutalité des vraies, celles ou on se bat pour sa peau, et non pas pour un hobby.
L'occultisme, c'est la métaphysique des idiots.





Vous qui cherchez une discussion consensuelle, ne me répondez pas !
Avatar du membre
pierre al
Messages : 8471
Enregistré le : mer. mai 25, 2005 11:00 pm
Localisation : Versailles

lun. juil. 25, 2005 1:19 pm

Pour des raisons psychologiques, la tension faisant s'élever le manque de controle , donc la violence des gestes et des comportements... et pour des raisons toutes betes, de la logique "je frappe fort parce que c'est plus radical", logique presente dans l'inconscient (ya qu'a voir certains apprentis escrimeurs medievaux ou n'importe quel dojo de karate pour le comprendre) et aussi parce qu'en frappant fort, on peut quand meme abimer une armure (pour une plaque, si tu frappes pas bien fort, tu peux toujours essayer de fausser une piece....) et pour pleins d'autres raisons,
L'occultisme, c'est la métaphysique des idiots.





Vous qui cherchez une discussion consensuelle, ne me répondez pas !
Avatar du membre
saint denis!!!
Messages : 1930
Enregistré le : sam. déc. 10, 2005 12:00 am
Localisation : plus Melun

lun. déc. 12, 2005 2:17 pm

Pur ceux intéréssés par cette bataille, il existe un livre très bien malgré sa vision historiographique dépassée: Antoine Hadengue " Le dimanche de Bouvines". [img]images/icones/icon7.gif[/img]
Wir kommen wieder
Avatar du membre
gamot
Messages : 1736
Enregistré le : lun. mars 13, 2006 12:00 am
Localisation : Nesle

mer. mars 15, 2006 7:00 pm

Amaury de Bailleul a dit : Lorsque l'ensemble de l'armée coalisée partit en déroute, les brabançons restèrent sur place. Etant à la fois mercenaires et gens du commun ils furent chargés par la chevalerie française jusqu'à ce qu'ils soient tous éliminés. Il n'y eu aucun quartier.

On estime leur nombre entre 1500 et 3000, d'où autant de tués.




Je m' aventure en terrain XIIIème bien que ce ne soit pas ma spécialité.(Je préfère le règne de notre bon roué Charles le sixième, le bien aimé).


Concernant le massacre des Brabançons, il ne faut pas oublier les données de la mentalité chevaleresque au XIIIème siècle. Ces combattants incarnaient, par leur existence même, une menace pour l' ordre seigneurial. Il s' agissait de roturiers, certes, mais avant tout de professionnels de la guerre, fonction qui revenait alors de droit à la noblesse (notion, je l' admet encore en partie ouverte avant Louis IX)Leur qualité de mercenaires a certainement plus joué dans leur massacre que celle de roturier. De plus, ils encadraient Renaud de Dammartin (contre lequel le ressentiment des troupes royales était certainement renforcé par les accusations de félonie portées contre ce personnage parle roué Phiphi!)Enfin, n' oublions pas une donnée plus prosaïque: une masse compacte de piétons acculée à la défensive est rarement épargnée par une vague de cavalerie lourde victorieuse disloquant ses rangs (élan,ivresse de la victoire, facilité de l' acte, vitesse,fureur exacerbée contre les derniers groupes resistants etc...) et ce à toute époque!


Le massacre des Brabançons est donc un cas réunissant un ensemble d' explications d' ordre culturel et social et cet acharnement des chevaliers à les détruire n' est pas caractéristique du comportement de ces derniers face aux roturiers (ceux là on les méprise, on les diperse, et, surtout, on préfère se battre entre nobles ce qui est financièrement plus rentable).
Avatar du membre
gamot
Messages : 1736
Enregistré le : lun. mars 13, 2006 12:00 am
Localisation : Nesle

mer. mars 15, 2006 7:08 pm

Pierre Al a dit : les mêlées (que j'ai pratiqué....)n'ont pas 5% de la brutalité des vraies, celles ou on se bat pour sa peau, et non pas pour un hobby.




A 100% d' accord. C' est bien ce qui fait que notre passion peut rester une sorte de jeu et non un syndrome clinique de telle ou telle pathologie!


J' ajouterai même que je n' ai, heureusement, encore jamais rencontré de vraie bestialité sur la douzaine de mélées auxquelles j' ai participé (fusse à Azincourt, Aarschott, Sterckhoff, Theux, Folleville 2005...).
Avatar du membre
rolland de glabbecke
Messages : 6679
Enregistré le : mer. nov. 17, 2004 12:00 am
Localisation : Glabbecke
Contact :

mer. mars 22, 2006 8:09 am

POST HORS SUJET ON :





Manquerait pas quelqu'un dans ce topic ?


On dirait que Pierre Al a développé un sérieux côté schizo ...


Il parle tout seul ...





POST HORS SUJET OFF !
Francs Compaings Brabançons : le Brabant Médiéval est une passion et doit le rester ! C'est comme çà ! LEVE BRABANT !
Illustre et indéfectible membre cofondateur des M2CHANTS ! Fuyez, courez, geignez... ou pas.
Avatar du membre
rolland de glabbecke
Messages : 6679
Enregistré le : mer. nov. 17, 2004 12:00 am
Localisation : Glabbecke
Contact :

mer. mars 22, 2006 8:15 am

Gamot_de_Bournonville a dit :





... Le massacre des Brabançons ...




Tiens, au fait ... quelqu'un sait-il s'ils étaient réellement Brabançons, ces braves gens, au moins ?





Car dans le language courant du Moyen âge entre le XIIIe et le XVe siècle ... on a tendance à confondre "brabançon" et "routier" !


Tous les routiers n'étaient pas brabançons, et chaque brabançon n'est pas forcément routier.





Vous me suivez ?





Qu'en est-il ? Donc, de la nationalité ? Ou du simple fait qu'ils étaient mercenaires ?





En d'autres termes ... ces gens étaient ils issus du Duché de Brabant ou étaient-ils de simples routiers mercenaires ? Ou encore des routiers mercenaires du Duché de Brabant, ce qui simplifierait clairement l'histoire ?





Je suis clair ou vous vous embrouillez ? Image
Francs Compaings Brabançons : le Brabant Médiéval est une passion et doit le rester ! C'est comme çà ! LEVE BRABANT !
Illustre et indéfectible membre cofondateur des M2CHANTS ! Fuyez, courez, geignez... ou pas.
silence_

mer. sept. 20, 2006 7:05 am

Quel dommage que le lien vers le site ne soit plus valide !





Dommage aussi que personne ne t'ai repondu rolland, je cherche justement la nationalité des mercenaires présents du côté coalisé, et je n'arrive pas à trouver de precisions à part qu'ils semblent avoir été "flamands".





Ensuite ce qu'a dit Gamot est particulierement vrai, les mercenaires étaient les individus à tuer vu leur statut particulier(petits nobles, roturiers, tendances à piller,tendance à faire peu de prisonnier) aussi par le simple fait qu'ils utilisaient des piques à crochets et des dagues fines (bref les armes vicieuses anti chevaliers).








Si quelqu'un parle allemand : http://www.kriegsreisende.de/mittelalte ... nzonen.htm
Isarn
Messages : 2531
Enregistré le : dim. août 28, 2005 11:00 pm
Localisation : Pau

lun. oct. 30, 2006 8:24 am

Concernant l'armorial de Bouvines, tu trouveras aussi quelques infos sur le site :


www.earlyblazon.com


(rubrique "Wars and Battles"). Attention ce site comporte quelques erreurs (notamment l'absence récurrente de brisures et des extrapolations un peu abusives) ...





Ca colle grosso-modo avec ton armorial ... (sauf pour Frère Guerin ... hum [img]kator/smiley68.gif[/img] )
Membre des GMA - Président de Bouvines 1214
http://www.guerriersma.com - http://www.bouvines1214.org
le templier_

lun. mai 19, 2008 12:00 pm

Bouvines ? Le Comte de Flandre et ... de Hainaut ( Ferrand de Flandre, Ferdinand du Portugal fils du Roi sanché et époux de Jeanne de Flandre et de Constantinople)était rallié par les milices . le site de la bataille est plus sur Cysoing que sur Bouvines .. c est d'ailleurs au site des 4 arbres que l on voit lors de paris Roubaix !!! que pria auguste !suis flamand moi et fier de l être . Renaud de Dammartin, Comte de Boulogne et de leicester, Preux Chevalier, fut l ami d enfance de Philippe auguste , sa rencontre avec Ide ou Ida de Boulogne jeune et trés jolie veuve ,le rendit follement amoureux , il demanda au roi la permission de répudier son épouse une chatillon.. et pour faire court, devant le refus de celui ci, il l enleva l emmena en son fief de Dammartin en goele..(Geole suite a sa capture à Bouvines?)il se sauva par une poterne) pour rejoindre Boulogne et leceister


l ayant appris Jean sans terre le "courtisa" et le rallia aux coalisés . Bon il avait ses chevaliers et une troupe qui fut grossie par l apport de milices flamandes ... Brabant Flamand ......Ferrand et renaud furent les 2 derniers combattants de Bouvines ..
Répondre

Retourner vers « Batailles, tactiques, formations »