Les femmes dans l'armée au Moyen-âge

Modérateur : L'équipe des gentils modos

altfrankish
Messages : 18
Enregistré le : jeu. avr. 22, 2010 11:00 pm
Localisation : Mulhouse

lun. sept. 13, 2010 12:08 pm

la mentalité , les moeurs , l'époque et le reste , c'est bien avant la bataille , quand on est dans l'action , c'est la lutte pour la survie et l'entrainement qu'on a eu qui prime ! et c'est valable pour toutes les époques ! et non pas reservé au M.A. ce qui fait que j'étais bien hors- sujet pour les femmes Soviétiques mais certainement pas " hors mentalité "!
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

lun. sept. 13, 2010 12:32 pm

genre ?
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

lun. sept. 13, 2010 12:42 pm

Si justement...
La mentalité et le comportement qui en découle à la guerre évolue avec le temps et les cultures.

Et transposer la "stratégie" et la façon de combattre des dernières Amazones (dans le sens femmes guerrières de certains peuples des steppes) au Moyen Age serait une grosse erreur. Même en tenant compte du fait que la base de la stratégie militaire des peuples des steppes est la même.
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

lun. sept. 13, 2010 1:19 pm

On parle bien de femmes intégrées aux régiments combattant dans la ligne avec un matos standard hein ?
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

lun. sept. 13, 2010 4:52 pm

Niveau matériel, on peut dire que c'est standard pour un peuple de la steppe (arc, épée courte ou poignard), quasiment pas d'armure. En tout cas c'est ce que l'on retrouve dans les tombes.

Après, rien ne dit qu'elles étaient incorporées dans les premières lignes, ou si c'était des régiments de femmes ou mixtes... Et tactiquement, on n'en sait rien, même si à mon avis, ça ne doit pas différer des tactiques masculines de harcèlement par des cavaliers archers.
Les seules sources qui auraient pu nous informer là dessus sont des récits ou des descriptions, qui sont faites par des personnes extérieures, pas forcément des témoins, ou des témoins neutres, parfois empreintes de légende. Du coup, ce ne sont pas des sources fiables.
Avatar du membre
Karl Wergeldmann
Messages : 59
Enregistré le : mer. déc. 29, 2010 2:41 pm
Localisation : Troyes

sam. sept. 24, 2011 2:50 am

Je tiens aussi à soulever le risque supplémentaire encouru par les femmes qui auraient pu se battre au Moyen Âge.

Un prisonnier homme, ça ne se viole pas (du moins, pas dans la morale chrétienne de l'époque). Une femme, si. Et Dieu seul sait Ô combien la soldatesque pouvait se montrer cruelle, surtout après de longs mois de campagne sans proie consentante pour assouvir leurs besoins. Quand on voit les sévices subit par les civilEs, je n'imagine même pas les combattantEs, qui de plus auraient été perçues comme des meurtrières, donc méritant pleinement leur sort.

A mon avis, c'est carrément dissuasif. Je pense que beaucoup de femmes civiles étaient déjà fortement préoccupées par cela lors du passage d'armées ennemies dans leur région, pour qu'en plus certaines soient prêtes à aller risquer leurs fesses contre ces mêmes armées, dans les deux sens du terme...
"L'homme armé doit on douter"
Avatar du membre
Turgon Malwesul
Messages : 338
Enregistré le : sam. juil. 12, 2008 11:00 pm

sam. sept. 24, 2011 7:16 pm

Pour moi ton explication ne tient pas. Je pense que si j'étais une femme (quoiqu'on sait jamais :D ), je préférerais me battre et aider à repousser un ennemi (en cas de siège) que de rester à attendre.
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

sam. sept. 24, 2011 11:38 pm

En tant que femme, tout à fait d'accord avec Turgon: un ennemi tué ne risque pas de violer.... [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Et tant que à "prendre des risques", autant mourir en combattant que rester comme une dinde, en sachant qu'on risque de.. "passer à la casserole".

(mais j'ai sans doute un sale caractère...) :D
Avatar du membre
Che Khan
Messages : 3243
Enregistré le : dim. juin 26, 2005 11:00 pm
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :

dim. sept. 25, 2011 8:42 am

khosrau de samarkand a écrit :Niveau matériel, on peut dire que c'est standard pour un peuple de la steppe (arc, épée courte ou poignard), quasiment pas d'armure. En tout cas c'est ce que l'on retrouve dans les tombes.
Après, rien ne dit qu'elles étaient incorporées dans les premières lignes, ou si c'était des régiments de femmes ou mixtes... Et tactiquement, on n'en sait rien, même si à mon avis, ça ne doit pas différer des tactiques masculines de harcèlement par des cavaliers archers.
Les seules sources qui auraient pu nous informer là dessus sont des récits ou des descriptions, qui sont faites par des personnes extérieures, pas forcément des témoins, ou des témoins neutres, parfois empreintes de légende. Du coup, ce ne sont pas des sources fiables.

Pour appuyer Khosrau, dans 'L'Histoire Secrète des Mongols" on ne trouve aucune source de femmes combattantes.

L’Histoire secrète des Mongols est la première œuvre littéraire de la culture mongole. Elle a été écrite pour la famille royale mongole quelque temps après la mort de Genghis Khan en 1227, par un auteur anonyme, à l’origine en écriture ouïgoure, bien que les manuscrits survivants dérivent tous d’une translittération et traduction en chinois du XIVe siècle (voir langue Han'er)

Turgon Malwesul a écrit :Pour moi ton explication ne tient pas. Je pense que si j'étais une femme (quoiqu'on sait jamais :D ), je préférerais me battre et aider à repousser un ennemi (en cas de siège) que de rester à attendre.
-> t"es pas une femme
-> tu ne vis au MA et tu n'a pas la mentalité de l'époque.

Sur ce, à la télé, voyez- vous bcp de femmes parmi les combattants libyens de ce XXIème siècle ???????
Che Khan, archer 'tatar'
Ma période : Mongol de la "Horde d'Or" / 1350 - 1360.
Mon site : L'Ordoo du Corbeau Rouge
Mon autre site : Ravélo - Randos
Enregistré sur ce forum le 27 Juin 2005.
Avatar du membre
Turgon Malwesul
Messages : 338
Enregistré le : sam. juil. 12, 2008 11:00 pm

dim. sept. 25, 2011 1:19 pm

-> t"es pas une femme
-> tu ne vis au MA et tu n'a pas la mentalité de l'époque.
Certes, je ne prétendais pas cela, je voulais juste montrer que l'argument de Karl pouvait être remis en cause.
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

dim. sept. 25, 2011 7:44 pm

[quote="Che KhanSur ce, à la télé, voyez- vous bcp de femmes parmi les combattants libyens de ce XXIème siècle ???????[/quote]

Non, mais les femmes combattantes en Lybie moderne ont toutefois existé: la "célèbre" garde amazone de Kadhafi... Et d'autres armées dans le monde ont des femmes dans leurs rangs.
Finalement, on pourrait aussi avancer que les "rebelles" Lybiens ne vivent pas non plus au Moyen Age et n'ont pas la même mentalité qu'au Moyen Age...
Avatar du membre
Che Khan
Messages : 3243
Enregistré le : dim. juin 26, 2005 11:00 pm
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :

lun. sept. 26, 2011 6:43 am

Yo

Justement, cet exemple était exprès, un peu par provocation :

- Les fameuses "amazones" de Kadhafi, ou sont-elles ? on se demande si c'est pas (déjà) une légende !!

- Chez les rebelles ont voit pas bcp de femme combattantes ! question de culture ? de mentalité ?

BàT
Che Khan, archer 'tatar'
Ma période : Mongol de la "Horde d'Or" / 1350 - 1360.
Mon site : L'Ordoo du Corbeau Rouge
Mon autre site : Ravélo - Randos
Enregistré sur ce forum le 27 Juin 2005.
Avatar du membre
Turgon Malwesul
Messages : 338
Enregistré le : sam. juil. 12, 2008 11:00 pm

lun. sept. 26, 2011 8:44 am

La télé montre aussi ce qu'elle veut ;)
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

lun. sept. 26, 2011 10:44 am

C'est probablement un peu dû à la culture et la mentalité en effet. Après, peut être qu'il y en a quelques unes, qui sait? Par curiosité, j'ai googlé 5 minutes là dessus, et apparemment, quelques femmes tireurs d'élite de Kaddhafi ont été tuées ou capturées ici et là, peut être des Amazones, peut être des mercenaires etrangères. Autrement, il semblerait qu'il y ait parmis les rebelles au moins une femme colonel: Naima Rifi...

De toutes façons, la proportion des femmes combattantes, quelle que soit l'armée, que ça soit maintenant ou hier, est très faible.
Avatar du membre
Karl Wergeldmann
Messages : 59
Enregistré le : mer. déc. 29, 2010 2:41 pm
Localisation : Troyes

lun. sept. 26, 2011 1:24 pm

Turgon Malwesul a écrit :Certes, je ne prétendais pas cela, je voulais juste montrer que l'argument de Karl pouvait être remis en cause.
Dans un siège, je ne dis pas, il y a de nombreuses "légendes" qui parlent de femmes se retrouvant à la défense de leur ville, notamment Jeanne Hachette. Moi je parle de femmes dans l'armée, pas de civiles se retrouvant prises au piège derrière les murs et parfois obligées de combattre pour leur survie (si elles ont sale caractère) ;)
"L'homme armé doit on douter"
Répondre

Retourner vers « Batailles, tactiques, formations »