Etriers fin XIIe - bricole

Equipement, briderie, sellerie, réalisations d'accessoires et de parures des chevaux.

Modérateur: L'équipe des gentils modos

Avatar de l’utilisateur
medieviste
 
Localisation: colmar
Messages: 4744

Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar medieviste » Lun Oct 14, 2013 8:28 pm

Petit partage de quelques sources issues du Hortus Deliciarum, Alsace, vers 1190.

Image

Bricole ou collier de chasse fixé par une boucle en métal, ça a donc aussi existé.

Image

Bricole ou collier de chasse fixé par un noeud de cuir.
Détails très intéressant : les étriers avec ces "pointes triangulaires" sous le plancher, identiques à ces fameux étriers archéo du XIIIe publiés dans le "Medieval warhorse..." : on les voit distinctement.

Image

Vous, je sais pas...Mais moi j'aimerais pas trop être à la place du cheval : ça semble assez agressif, ce qu'ils ont en bouche si on n'a pas la main très légère...

Image

Curieux filet, curieuse forme en quadrilobe pour la pièce de jonction, curieux morceau qui semble dépasser sur l'encolure, si quelqu'un peut m'éclairer, mes compétences équestres sont très limitées, je suis loin d'avoir l’expérience d'un grand cavalier !
Détail curieux aussi : l'étrier : erreur de représentation ou étrier réellement existant ? Si c'est le cas, ça me semble un tantinet fragile... Moi j'oserais pas ! Sans compter que ça doit faire un p'tit peu mal au pied...

Poussin
 

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar Poussin » Mar Oct 15, 2013 7:00 pm

Image

SDE
 
Messages: 16

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar SDE » Mar Oct 15, 2013 8:06 pm

Merci pour ces superbes images.
La "pièce de jonction" quadrilobe est peut-être une bossette c'est à dire une décoration, sur la 2è image on en voit en forme de "fleur" ou de croix.

L'image de la bricole à boucles a aussi des pendeloques comme celle qui a été retrouvée en Irlande (pas de la même forme cela dit) peut-être que ces ornements servaient aussi à produire un bruit de clochettes ? Histoire de se faire remarquer.

Pour le morceau qui dépasse sur l'encolure je pense qu'ils ont repsésenté la sous-gorge de façon fantaisiste, car sur toutes les images elle est représentée ainsi au lieu d'entourer la gorge, sauf la 3è image où le cheval en a 2, une qui est montrée passant sous la gorge et l'autre représentée comme les autres.

L'étrier est étrange en effet !

Avatar de l’utilisateur
oriabel
Gentil Modo
 
Localisation: Saint-Maur-des-Fossés
Messages: 9225

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar oriabel » Mar Oct 15, 2013 10:29 pm

SDE a écrit:Merci pour ces superbes images.
La "pièce de jonction" quadrilobe est peut-être une bossette c'est à dire une décoration, sur la 2è image on en voit en forme de "fleur" ou de croix


Oui, il s'agit de la pièce qui permet de croiser les deux parties du filet et qui est souvent une pièce décorée. On peut aussi en trouver de plus simple - en forme de disque par exemple. Les miennes ont une forme de rosette.

L'image de la bricole à boucles a aussi des pendeloques comme celle qui a été retrouvée en Irlande (pas de la même forme cela dit) peut-être que ces ornements servaient aussi à produire un bruit de clochettes ? Histoire de se faire remarquer


En général, cette forme ronde est interprétée comme des grelots, c'est assez courant de les rencontrer, mais il existe d'autre formes, comme de petits écus ou des croissants. En tout cas, je peux vous garantir que les grelots sont...bruyants :gla:

L'étrier est étrange en effet !


C'est clair qu'on se pose encore pas mal de questions sur ces étriers et ces ergots. Je suis en train de mettre au point une expérimentation d'ailleurs. La question que je me pose avec cette forme particulière de plancher est celle du maintien du pied dans l'étrier surtout en cas de charge. Le pied s'enfonce tout de suite jusqu'à la cheville et l'étroitesse du plancher de l'étrier contribue à destabiliser l'assiette...résultat : risque accru de chute latérale avec l'inertie liée au poids du matériel. Peut-être est-ce un lacet destiné à bloquer le pied sur l'avant pour éviter l'enfoncement...? Ces ergots ne sont pas systématiquement présents (absence totale dans la Biblensky et ils ne sont pas systématique sur les pièces archéo). Donc : formes différentes d'étriers pour des fonctions différentes ? étriers "civils" ? étriers de "guerre" ?
Prez, Lumière des Lumières, Sancta Domina, Muse du Savoir Médiéval et Chantre de la Reconstitution

SDE
 
Messages: 16

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar SDE » Mer Oct 16, 2013 11:23 am

Pendant la nuit je me suis demandé si les sous-gorges qui "pendouillent" n'étaient pas en fait des lanières pour attacher, si besoin un collier. Il y a des enluminures qui montrent des brides avec un collier en guise de sous-gorge.
Mais alors pourquoi certains monteraient avec le collier et d'autres l'enlèveraient ?

Avatar de l’utilisateur
Pierre de Mirmande
 
Messages: 1666

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar Pierre de Mirmande » Mer Oct 16, 2013 12:07 pm

Je pense que c'est simplement l'extrémité de la lanière qui pend.

Ces images m'ont fait penser à ce sujet :
viewtopic.php?f=19&t=9540&p=160528&hilit=velay&sid=3bc7185b9eb82d7a92507fc9da4efd0e#p160528
Le cheval de saint-Martin :
Image

Avatar de l’utilisateur
medieviste
 
Localisation: colmar
Messages: 4744

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar medieviste » Mer Oct 16, 2013 12:25 pm

Je vois mal un enlumineur (ou une enlumineuse en l’occurrence, puisque le manuscrit fut rédigé par des nonnes) faire une erreur si répétitive, surtout compte-tenu de la richesse des détails.
Probablement en effet une lanière qui pendouille...
Oriabel, pour l'étrier, toutes les hypothèses sont permises vu l'énorme flou artistique qui gravite autour. Si tu as des expérimentations en cours, as-tu des photos et retours d'expé à faire partager ? Tout m'intéresse dans ce domaine !
Etriers civils...étriers de guerre... Ca soulève un autre débat : avaient-ils une selle de guerre et une selle civile, ou la selle de guerre servait-elle aussi dans la vie civile. Au vu des représentations de chevaliers en civil dans le Codex Manesse, montés sur les mêmes selles de guerre, on peut croire à la seconde hypothèse. Du coup quid des étriers ?

Avatar de l’utilisateur
gros poulet
 
Localisation: A cheval
Messages: 431

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar gros poulet » Mer Oct 16, 2013 2:15 pm

salut,
la monte moderne avec les étriers en bout de pied et le genou en amortisseur est....moderne. L'étrier en bout de pied sert d'ailleurs aussi à ce que le pied ne reste pas coincé en cas de chute, c'est dire....
les représentations sur les enluminures montrent beaucoup la monte jambe tendues et étrier à fond.
ce n'est pas un problème en soi et ça n'augmente pas le risque de chute sur des selles adaptées = de travail. En western par exemple, les étriers sont chaussés beaucoup plus à fond et le cavalier est plus debout qu'assis sur la selle...et il tient la journée comme ça.
une photo qui montre bien la position du cavalier western : http://www.linternaute.com/sport/diapor ... ux/5.shtml
on notera aussi le mors très dur (sur lequel il ne tire pas du tout) et la formidable capacité d'arrêt sur les postérieurs des chevaux western....
A+
olivier
Lord Chicken, The Kingslayer !!!!

https://www.facebook.com/CavalariaDelphina

SDE
 
Messages: 16

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar SDE » Mer Oct 16, 2013 6:58 pm

Sur le cheval de ST Martin on dirait que le frontal est un lacet de cuir qui est noué à la têtière (et les lanières qui pendent sont les bouts du lacet noué)
Pour le cavalier western je pense que la position avec les jambes très en avant est spéciale au stop, le reste du temps on est dans le selle, jambes "pendantes"

Avatar de l’utilisateur
gros poulet
 
Localisation: A cheval
Messages: 431

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar gros poulet » Mer Oct 16, 2013 7:39 pm

c'était effectivement une mauvaise idée de mettre une photo de stop pour illustrer mon propos qui n'était d'ailleurs pas de dire qu'on monte jambes en avant (ça c'est sur les enluminures médiévales) mais qu'on n'est pas en suspension comme en monte moderne et avec les étriers plus enfoncés. je laisse les sceptiques parcourir le web à la recherche de photos de monte western, ou essayer par eux mêmes, c'est vraiment très différent de la monte "moderne"
Lord Chicken, The Kingslayer !!!!

https://www.facebook.com/CavalariaDelphina

Avatar de l’utilisateur
oriabel
Gentil Modo
 
Localisation: Saint-Maur-des-Fossés
Messages: 9225

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar oriabel » Mer Oct 16, 2013 10:20 pm

On est bien d'accord sur la lecture des sources en ce qui concerne la manière de monter...je me pose plus de questions sur les étriers...les miens, qui reproduisent une source archéo ont un plancher très fin sur lequel les chaussures glissent facilement. Donc je me retrouve le pied très enfoncé ...comme sur les sources , mais cela génère un déséquilibre...peut-être qu'avec une position de jambes comparables à celles de la monte western, la question serait résolue... :??:

Tu montes avec des étriers histo Gros Poulet ?
Prez, Lumière des Lumières, Sancta Domina, Muse du Savoir Médiéval et Chantre de la Reconstitution

Avatar de l’utilisateur
gros poulet
 
Localisation: A cheval
Messages: 431

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar gros poulet » Mer Oct 16, 2013 10:33 pm

oui étriers réalisés par François Jordan selon les photos du cavalier de Bamberg.
Lord Chicken, The Kingslayer !!!!

https://www.facebook.com/CavalariaDelphina

Avatar de l’utilisateur
oriabel
Gentil Modo
 
Localisation: Saint-Maur-des-Fossés
Messages: 9225

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar oriabel » Mer Oct 16, 2013 10:40 pm

Et tu as quelle largeur de plancher ?
Prez, Lumière des Lumières, Sancta Domina, Muse du Savoir Médiéval et Chantre de la Reconstitution

Avatar de l’utilisateur
gros poulet
 
Localisation: A cheval
Messages: 431

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar gros poulet » Mer Oct 16, 2013 10:55 pm

pfiou je mesure ça mais pas avant lundi...

Et donc 3 cm de largeur pour mes étriers
Modifié en dernier par gros poulet le Lun Oct 28, 2013 6:08 pm, modifié 1 fois.
Lord Chicken, The Kingslayer !!!!

https://www.facebook.com/CavalariaDelphina

SDE
 
Messages: 16

Re: Etriers fin XIIe - bricole

Messagepar SDE » Jeu Oct 17, 2013 8:04 pm

Oui tu as raison Grospoulet !
Les Westerners sont beacoup plus "assis" qu'en classique. Donc position qui se rapproche plus de la monte médiévale.

Oriabel n'y aurait-il pas une relation entre la place de l'étrivière (là où elle s'accroche à la selle) , la position de la jambe et l'équilibre ? Dans la tapisserie de Bayeux les étrivières sont accrochées devant la cuisse et la sangle
(actuellement sur les selles classiques elles sont sous la cuisse ou légèrement en avant de la cuisse, et passent sur la sangle). Des fois elles figurent à hauteur du pommeau,
http://ardenne-informatique.com/~ardennesacheval/histoire/tapisserie_de_bayeux/orig/p1010017.jpg

des fois elles sont dessinées carrément en avant des quartiers de selle.
http://ardenne-informatique.com/~ardennesacheval/histoire/tapisserie_de_bayeux/orig/p1010023.jpg

Dans les 2 cas cela signifie des étrivières très avancées, ça aide sûrement le pied à se positionner dans l'étrier fin, une fois que la jambe est bien dépliée ?

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité