Arbalète à tour

discussions sur les machines de siège et armes à poudre au Moyen-Age.

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Répondre
Avatar du membre
ejer
Messages : 410
Enregistré le : lun. août 14, 2006 11:00 pm
Localisation : Liège

mer. juil. 21, 2010 10:53 pm

Bonsoir à tous et à toutes,
Je m'intéresse de plus en plus à une arme de siège : l'arbalète à tour (appelée aussi "baliste").
Le problème c'est que je n'ai jamais vu de source d'époques. Lors de mes recherches, il est souvent fait mention de son apparition dés le début XIIe mais il n'y a jamais de lien où quoi que ce soit qui mène à une source primaire. J'en viens donc à vous et à vos base de données.
Merci d'avance
:roi:

Edit: époque principalement le XIVe mais si vous avez quelque chose faites signe :-)
Avatar du membre
Che Khan
Messages : 3235
Enregistré le : dim. juin 26, 2005 11:00 pm
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :

jeu. juil. 22, 2010 8:04 am

Yo

Tous ce que je peux te donner comme info :

Revue "Histoire Médiévale" n° 41 (mai 2003) il y a un article sur le "clos des galées" de Rouen. Cet arsenal prévu au départ pour une flotte de galère devient un arsenal fabriquant des armes afin de les livrées aux chateaux de la région.

L'article de la revue nous fourni une liste assez importantes des fournitures livrées aux différents châteaux. Parmi cette liste, un nombre important d'arbalètes de tour.

Je lis ( entre autre):

1346 / chateau de Caen : 5 arbalètes à tour, 3 arbalètes à tour sur main, 20 arbalètes d'if à 2 pirds, 20 baudriers, 2 milliers de carreaux (en 10 caisses), 10 milliers de viretons (en 20 caisses).

Bien à toi.
Che Khan, archer 'tatar'
Ma période : Mongol de la "Horde d'Or" / 1350 - 1360.
Mon site : L'Ordoo du Corbeau Rouge
Mon autre site : Ravélo - Randos
Enregistré sur ce forum le 27 Juin 2005.
Avatar du membre
Estienne le Fouineur
Messages : 2871
Enregistré le : jeu. déc. 07, 2006 12:00 am

ven. juil. 23, 2010 9:31 am

http://mandragore.bnf.fr/jsp/rechercheExperte.jsp

Latin 9661, fol. 57, France 1440

Image
Répondre

Retourner vers « La poliorcétique et l'artillerie »