Maille partage...

Là où nous déposons nos trouvailles. Avant de déposer un objet, lisez la charte d'utilisation du Musée

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
bellabre
Messages : 1059
Enregistré le : jeu. avr. 30, 2009 11:00 pm

sam. août 03, 2013 5:41 pm

Faudrait que je prenne le haubert que j'ai découvert dans des réserves croupissantes, avec une brigandine!
Medieviste, dans tes messages tu sembles insinuer qu'il y a des montages "occidentaux" et "orientaux", en quoi cela consisterait il?
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

sam. août 03, 2013 6:18 pm

De ce que j'en ai vu dans des collections orientales, notamment dans des musées Suisses, les mailles orientales sont généralement de moins bonne qualité : mailles mal rivetée ou pas rivetées du tout (c'était de cas d'une pièce du XVIe, de mémoire) ; ceci dit, il y a pas mal de mailles orientales qui provenaient de chez nous : suite aux pillages, les musulmans ont tout bonnement récupéré du matériel occidental.
C'est ainsi que j'ai vu dans une collection privée un casque ottoman de l'époque napoléonienne équipé d'un couvre nuque de mailles XIIIe : section lenticulaire, rivets en grain d'orge, une pièce typiquement "franque" récupérée et fixée avec des anneaux grossiers sur le casque...5 siècles plus tard !
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

dim. août 04, 2013 8:31 am

La tradition de la maille en orient a perduré assez longtemps, jusqu'au XIXè en Inde, tout de même. Russel Robinson voit une déterioration de la qualité des mailles avec le temps. Les mailles orientales du XIIIè sont toutes rivetées, et de bonne qualité, avec le temps, elles deviennent grossières, et parfois simplement aboutées (notamment plusieurs armures qu'il pense être d'apparat).

Mais déjà aux époques des croisades, les Orientaux sont impressionés par la qualité des mailles européennes. Les chroniqueurs arabes mentionnent les chevaliers francs criblés de flèches rentrer à leur camp avec étonnement. Et quand des Orientaux ont de l'armement franc, ils le précisent (comme Usama Ibn Munqidh qui précise avoir une maille locale et une maille de facture franj dans son kazaghand face à Saladin).

Pour les armures ci dessus, c'est l'aspect général de l'armure qui ne me fait pas penser à du XIIIè, mais il est tout à fait possible que la maille a été récupéré puis remonté à la mode. Ce ne serait pas la première fois.
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

dim. août 04, 2013 8:41 am

Oui, je me suis mal exprimé : quand je disais que l'analyse métallographique confirmait que c'est un haubert XIIIe, c'est basé -de mémoire- sur le métal originaire d'Autriche et sur le mode de fabrication des mailles (entendons par là le travail de la matière première, pas du tout le mode d'assemblage ou de rivetage)
Quant au fait que c'est orientalisé, c'est une évidence, ce type de coiffe n'existe pas du tout en Europe, pas plus que ce type de mélange mailles-plaques lamellaires. On est donc clairement en présence d'un haubert :
- soit réalisé en Europe, pris par des orientaux lors d'un pillage et modifié "sauce locale"
- soit d'un haubert réalisé en Orient, à la mode orientale, mais à partir de métal importé depuis l'Autriche.
Avatar du membre
bellabre
Messages : 1059
Enregistré le : jeu. avr. 30, 2009 11:00 pm

dim. août 04, 2013 6:52 pm

Merci pour ces infos :)
Répondre

Retourner vers « Le Musée des forumistes »