Compte-rendu Conférence - Les épées des musées sont fausses

Là où nous déposons nos trouvailles. Avant de déposer un objet, lisez la charte d'utilisation du Musée

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Répondre
Avatar du membre
Hartmod
Messages : 965
Enregistré le : lun. juil. 09, 2007 11:00 pm
Localisation : Nantes

ven. nov. 09, 2012 11:12 am

Je fais un rapide compte rendu d'une conférence à laquelle j'ai assisté hier soir avec quelques membres du CELN.

La conférence portait le titre de " « Retouches, trucages et remontages» : la singulière fortune des épées de la collection Rochebrunee " , par Laure Barthet, conservateur du patrimoine du Musée Dobrée à Nantes.

Vous connaissez peut-être Laure, car elle fait aussi de la reconstitution historique, période 13ème siècle et participe au projet de reconstitution de Bouvines et Muret (qu'elle organise).
Passionnée d'histoire militaire et de la période médiévale elle été ravi d'avoir trouvé un poste il y a quelques années au musée Dobrée, en particulier pour sa belle collection d'épée. Et arrivée sur place, elle a remarquée que quelque chose clochait avec quelques épées, des faux !

Elle s'est donc intéressé plus en avant de la collection Raoul de Rochebrune du nom du collectionneur qui a légué sa collection au musée : les pièces + ses correspondance avec différents marchand auprès de qui il avait acheté ses épées. Ces faux avait échappés aux précédents conservateurs, car les faussaires avait très bien dissimuler leurs traficotages.

Elle a donc voulu pousser son investigation plus loin par différentes analyses :
- la tenue en main : certaines épées tenue en main était complément déséquilibrées
- la typologie : des gardes jamais vu ailleurs, ou des pommeaux jamais vu associé à telle garde
- lumière rasante : pour voir des détails de près comme des retouches, surface repeinte etc...
- macro photographie : des photos plus précises que ce que l'oeil humain peu voir. Ca a permet de voir des clous sur une lame par exemple, afin d'assembler 2 bouts d'épées.
- radiographie : pour voir comment la lame s'insère dans le pommeau et la garde. Les pièces historiques n'ont pas de jeu, et sont parfaitement adaptées entre elles.

Elle nous a montré 5/6 épées partant d'une 100% historique, et en allant vers des épées de plus en plus retouchée, pour finir à une quasiment entièrement fausse, montée de toute pièce.

Parmi les faux on a :
- des assemblages de pièces historiques, exemple j'ai une épée mais il me manque un pommeau, coup de chance j'ai un pommeau en rab venant de d'autres fouilles
- réparation "intensive" : la pièce est en mauvais état, on répare en rajoutant des bouts non historique, en reforgeant de toute pièce un pommeau, en remplissant des zones abimées d'une épée par de la patte qui est ensuite repeinte de la même couleur que le métal.
- fabrication de toute pièce de l'épée, avec simulation de fausse érosion sur la lame

Bref, la conférence était très intéressante. Et elle a mis en avant le fait que les faux ça existe, même chez les épées dans des musées ! Il faut donc s'en méfier et être vigilant.
Apparemment le problème du "faux" est déjà bien connu par les conservateurs sur d'autres éléments, mais pas forcément les armes.

Cette conférence fait l'objet d'un compte rendu dans un bulletin de la société historique et archéologie de loire-atlantique :
http://www.societe-historique-nantes.fr ... id-36.html

Je me rend compte en faisant ce compte rendu que j'explique beaucoup moins bien les choses que Laure.....
AMHE On Web - Annuaire et Portail des Arts Martiaux Historiques Européens (AMHE)
Cercle des Escrimeurs Libres Nantais - AMHE et reconstitution XVème à Nantes
FFAMHE
Avatar du membre
deny de cornault
Messages : 3572
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 11:00 pm

ven. nov. 09, 2012 11:20 am

hé, c'est un métier ;)

intéressante analyse... qui nous rend pas la vie plus facile, mais c'est toujours bon à savoir ^^
Avatar du membre
Hartmod
Messages : 965
Enregistré le : lun. juil. 09, 2007 11:00 pm
Localisation : Nantes

ven. nov. 09, 2012 11:23 am

Celui qui refait faire une épée pile poil selon une source présente dans un musée, sans vérifier l'exacte historicité de la pièce, peut désormais être qualifié de playmobile :)
AMHE On Web - Annuaire et Portail des Arts Martiaux Historiques Européens (AMHE)
Cercle des Escrimeurs Libres Nantais - AMHE et reconstitution XVème à Nantes
FFAMHE
Avatar du membre
deny de cornault
Messages : 3572
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 11:00 pm

ven. nov. 09, 2012 11:25 am

il y a peut-être un moment ou l'on peut laisser les conservateurs faire leur boulot, et leur faire confiance pour ça (quitte à ne pas forcément croire à l'invraisemblable juste parcequ'on le recherche depuis des années)
Avatar du membre
bellabre
Messages : 1059
Enregistré le : jeu. avr. 30, 2009 11:00 pm

ven. nov. 09, 2012 11:39 am

Pas mal! Mais bon, les conservateurs sont pas tous formés à ca :)
Avatar du membre
laetitia
Messages : 811
Enregistré le : jeu. avr. 28, 2005 11:00 pm
Localisation : Melun

jeu. déc. 20, 2012 2:57 pm

Elle va se faire virer !!! ^^
Merci pour ce compte-rendu.
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

jeu. déc. 20, 2012 6:06 pm

Comme quoi, il faut TOUJOURS analyser une source! [img]images/icones/icon15.gif[/img]

Il faut être critique sur tout! Au cas où!
Avatar du membre
Hermelind
Messages : 5625
Enregistré le : lun. déc. 24, 2007 12:00 am
Localisation : Dans quel état j'erre...
Contact :

jeu. déc. 20, 2012 10:22 pm

khosrau de samarkand a écrit :Comme quoi, il faut TOUJOURS analyser une source! [img]images/icones/icon15.gif[/img]

Il faut être critique sur tout! Au cas où!
Ah bon ?

:roi:
Lady Palace Canada Dry.
Floodito ergo sum
Reporter de guerre 1214
Rhum ! Rhum ! Rhum !
ENLUMINURE ! PAS ICONO ! SCROGNEUGNEU !
Grande Machine Ahurie, adoratrice servile de Prez Tagada.
La Prez a TOUJOURS raison !

CQHB !!!
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1699
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Marennes (17)

ven. déc. 21, 2012 9:11 pm

Si j'ai bien compris il s'agit des épées de la collection Rochebrune, du Musée Dobrée à Nantes.
On n'est pas non plus obligé de conclure que TOUTES les épées de TOUS les musées sont fausses, comme pourrait le laisser supposer le titre du post?

Ne pas oublier non plus qu'un certain nombre d'épées dans les musées sont des épées de parade, qui ne sont absolument pas destinées à servir au combat (matériaux non adéquats) et qui donc peuvent éventuellement être moins précises dans les assemblages (je pense à la partie "radiographie" de ton intervention :
- radiographie : pour voir comment la lame s'insère dans le pommeau et la garde. Les pièces historiques n'ont pas de jeu, et sont parfaitement adaptées entre elles.
Après, il est évident qu'un certain manque de vigilance (et de connaissances spécifiques) a de toute évidence pu laisser passer des choses un peu étranges, mais ma foi, comme dit un autre adage : «on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a !» :lol:
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

dim. déc. 23, 2012 6:47 pm

Oui l'étude n'a été réalisée que sur les épées de ce musée. Je pense que le titre accrocheur a pour but d'inciter les gens à prendre plus de précautions dans les autres musées. On sait que dans d'autres musées notamment, des armures exposées sont en fait des mélanges de plusieurs armures différentes (toutes authentiques individuellement, mais le mélange ne l'est plus, évidemment).
De fait, c'est une erreur en termes d'historicité.

Quant aux épées d'apparat, en général, elles sont d'excellente facture, et si elles ne sont pas destinées au combat, elles sont en général tout à fait fonctionnelles (ça se ressent notamment quand on étudie la géometrie de la lame, le tranchant, l'acier et la répartition des masses). Ca ferait un peu "pauvre" pour un noble d'avoir une fusée non ajustée, surtout que ce n'est pas ce qui prend le plus de temps dans la fabrication de ce genre d'épées de luxe...
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

ven. janv. 25, 2013 8:21 pm

deny de cornault a écrit :il y a peut-être un moment ou l'on peut laisser les conservateurs faire leur boulot, et leur faire confiance pour ça (quitte à ne pas forcément croire à l'invraisemblable juste parce qu'on le recherche depuis des années)
Non, surtout pas ! Un conservateur c'est un cerbère ! Un copain (conservateur d'ailleurs depuis) disait en rigolant que pour les choisir, il saoulent les candidats et le dernier à "rendre quoi que ce soit" a le poste. Vu le nombre de faux dans les collections (la France doit avoir de toutes façons le plus gros patrimoine de musées au monde donc probablement de faux aussi, mécaniquement...), j'en connais qui sont quasi-fous d'angoisse à l'idée que leurs chères collec' puissent être décrédibilisées et font barrage à toute expertise (surtout sans sceau officiel et surtout si c'est un citoyen-amateur qui demande la consult' ou la vérification. Et même si c'est un autre conservateur qui a fait rentrer la pièce. Y'a des profs de fac qui sont bloqués, on leur refuse -ou on oublie de leur répondre en général- l’accès à certaines pièces et quelques fois, on rigole doucement en se doutant que les conservateurs savent qu'ils ont probablement un faux où au contraire refusent de sortir une pièce pour une expo de peur que ça se voie).

Et y'a quelques étudiants chaque année qui sortent écoeurés de leurs stages en conservation en sachant les carabistouilles (une partie du moins) de leurs aînés autour de certaines pièces (du larcin minable au vol d'Etat, de diplomates, pour faire des cadeaux destinés à la diplomatie, sans parler d'inventaires bidonnés en 1940 et jamais rétablis depuis). On prétend que Chirac en 86 aurait offert à Khadafi sous sa tente un manuscrit arabe rarissime pour que les compagnies Françaises exploitent des gisements gaziers tranquilles (à l'encontre de l'opinion des gens de la BNF) et la soirée terminée, un serviteur voulant chier aurait -selon la légende- arraché des pages subrepticement pour se torcher avec dans les dunes... Les diplomates ont ramés dur pour étouffer le scandale parait-il...)... même dans de grands musées nationaux... J'ai un pote qui m'a expliqué que dans la compéte que se livrent le MNHN à Paris et le British NHM à Londres (privatisé par Thatcher d'ailleurs tiens ! ), pour être celui qui a le plus de références, les deux musées n'ont pas été très regardants à une époque et ont massivement rentrés des faux et même sans doute des pièces imaginaires mais que nos anciennes colonies réclament (parfois pour camoufler des pièces réclamées par leur pays d'origine et que les politiques seraient susceptibles de rendre contre on ne sait quoi)...

Sauf que, vraies ou fausses, une fois rentré, c'est inaliénable et avec le côté "monarchie héréditaire" ou "temple perpétuel" de ses structures, aucun "petit scarabée" ne souhaite pourrir son prédecesseur, s'il veut faire carriére, même s'il avait agi comme un protecteur des secrets des pires voyous coloniaux ou légèrement. Alors, perdurent, des pièces mal étiquetées (à dessein parfois) et mal rangées (pour éviter de se les faire faucher, ça arrive), égarées, de faux du XIXéme faites pour justifier telle ou telle chose, des boîtes tombées dans les escaliers qui sont en bordel. Mais le patrimoine national étant inaliénable et comme aucun conservateur ne peut ou ne veut lancer d'audit avec inventaire informatique exhaustif sur les 200 000 000 de spécimens entomologiques du MNHN par exemple. Ben ça perdure jusqu'à ce qu'un amateur finance son accés et ne publie les pots-aux-roses (ça n'est possible qu'au décés d'un ancien conservateur en principe (sinon on est rayé des listes des gens autorisés à acceder au patrimoine national). Mais c'est con quand on sait qui est mort et qui publie, on sait à quel point il a merdé... C'est un grand classique des collections et encore j'omet ceux qui ont volé des spécimens en les remplaçant par des spécimens indigénes ou communissimes parfois.

Bref, gérer les vieux musées, c'est la merde ! Tiens, je crois qu'ils l'ont refilé au musée de l'homme (EDIT: c'était Londres de mémoire mais y'a eu pour un spécimen empaillé du musée de l'homme des réclamations venus d'Afrique du Sud je crois et je ne sais pas si quai Branly, ils n'ont pas été emme'rdés aussi avec des crânes modelés d'Océanie. Une plaignante réclamant la tête de sa grand-mère de mémoire) mais on dit qu'ils avaient une collections d'humains empaillés dans le genre (que les SS ont peut-être fauché en 44 d'ailleurs). Seule l'histoire de la vénus hottentotte a filtré de tout ça... et encore parce qu'il y a eu un roman et un film ! ( http://2.bp.blogspot.com/_PbY-erWhk4g/T ... vier+2.JPG )

A+
Répondre

Retourner vers « Le Musée des forumistes »