Origine de l'auréole des saints

Vie, coutumes, institutions, pouvoir et organisation de la société au Moyen-Age

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Répondre
Avatar du membre
Nadia
Messages : 74
Enregistré le : lun. avr. 14, 2014 12:20 pm

mar. sept. 08, 2015 6:11 am

Bonjour,

D'après wiki "Origine littérale" https://fr.wikipedia.org/wiki/Aur%C3%A9 ... eligion%29, et 2 autres sites http://www.pourquois.com/societe/pourqu ... reole.html et http://www.jesuiscultive.com/spip.php?article45 le disque servait à protéger les statuts, mais la près m'a fait les gros yeux quand j'ai dit ça, donc j'ai un doute, donc est ce que vous connaitriez l'origine ?
Avatar du membre
Che Khan
Messages : 3243
Enregistré le : dim. juin 26, 2005 11:00 pm
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :

mar. sept. 08, 2015 7:07 am

Yo

HEU ????

L'auréole des Saints catholiques reflète une symbolique qui vient de loin (bien avant le "protège crotte") ->

À l'origine, comme le prouvent les plus anciennes représentations picturales, l'auréole était bel et bien un disque et non un cercle, évoquant ainsi le disque solaire Rê de l'Égypte ancienne qui figurait notamment au-dessus de la tête de Horus ou de Hator, personnages divins, ou celui du dieu grec Hélios. Sous l'Empire romain, cette aura prend la forme d'un cercle parfait, notamment sur les représentations d'empereurs divinisés.


Bien à toi.
Che Khan, archer 'tatar'
Ma période : Mongol de la "Horde d'Or" / 1350 - 1360.
Mon site : L'Ordoo du Corbeau Rouge
Mon autre site : Ravélo - Randos
Enregistré sur ce forum le 27 Juin 2005.
Avatar du membre
la louvette
Messages : 2386
Enregistré le : sam. déc. 31, 2005 12:00 am
Localisation : Vantoux

mar. sept. 08, 2015 1:11 pm

Heu aussi ??? :D
On pourrait ne pas oublier l'auréole flamboyante, le halo lumineux, l'aura des personnages "saints" et divins depuis les plus anciens récits mésopotamiens inspirés des mythes et cosmogonies de l'Inde, en fait...
Qui ont donné les "couronnes de flammes" des manuscrits persans, et influencé l'art médiéval européen.
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1735
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Saintes (17)

lun. sept. 14, 2015 5:15 pm

Heu (ter)
Je plussoie :)
Comme l'ont dit Che Khan et La Louvette, "l'auréole" est en effet tout simplement (comme son nom l'indique) la représentation de "l'aura", qui est en principe invisible aux yeux des simples mortels, et que donc il faut matérialiser pour bien montrer, aux yeux du peuple, que "ce personnage" est quelqu'un de trrrrès important, voire de trrrès saint, etc.


Aux dernières nouvelles, je ne suis pas sûre qu'une aura flamboyante protège des fientes de pigeons, mais le fait est que quand j'en ai reçu, c'était plutôt sur une épaule que sur la tête, alors… :roi:
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
Avatar du membre
Hermelind
Messages : 5597
Enregistré le : lun. déc. 24, 2007 12:00 am
Localisation : Dans quel état j'erre...
Contact :

lun. sept. 14, 2015 9:45 pm

J'avais fait tout un topo jadis, sur l'ancien fofo...
Bon, déjà, ça part du clipeus des Romains.
Et après, on dit pas auréole, on dit nimbe. L'auréole est juste une forme de nimbe parmi d'autres...

J'imite servilement la préz vénérée (les fourmis écrasées par ses pieds vont directement au Nirvana sans passer par la case réincarnation), et je fais les gros noeils... :sarcastic:
Lady Palace Canada Dry.
Floodito ergo sum
Reporter de guerre 1214
Rhum ! Rhum ! Rhum !
ENLUMINURE ! PAS ICONO ! SCROGNEUGNEU !
Grande Machine Ahurie, adoratrice servile de Prez Tagada.
La Prez a TOUJOURS raison !

CQHB !!!
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

mer. sept. 23, 2015 11:38 pm

Assez marrant le truc du nimbe- auréole-etc (suivant pays, époque, statut du bidule), c'est vraiment vieux, bien avant les romains(plutôt doués pour copier les autres), les grecs, etc..
On retrouve cela aussi en Inde (et vraiment très vieux truc), signalant que la personne est arrivée au stade de l'éveil (sur le plan spirituel), et/ou du chakra supérieur ouvert, ou autre dénomination décrivant un état équivalent.
La "sainteté"(chrétienne) en est un.
Comme le dit Sagiterra, c'est la représentation de l'aura. ;)
Il peut y avoir différentes formes et même différentes couleurs, qui signe les "grades" de cet éveil et/ou niveau de spiritualité. Différentes tailles aussi et peut même, à l'occasion entouré le corps tout entier (là, la personne est vraiment très très éveillée ou sainte ou équivalent). :D

Des fois sont ajoutés des "rayons" et d'autres décorations. Bref, ce type de sujet mérite tout un bouquin, en fait...
Répondre

Retourner vers «  La Société au Moyen-Age »