Tresses, cheveux cassants, remèdes ? :o)

Vie, coutumes, institutions, pouvoir et organisation de la société au Moyen-Age

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Répondre
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1735
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Saintes (17)

lun. oct. 13, 2014 11:50 am

Bonjour !

J'ai pas encore fini mon déménagement, mais en attendant j'ai de nouveau des cheveux qu'on peut considérer comme relativement longs, ce qui me permet de faire des tresses. J'adooore !!!
Hélas, mes cheveux ont parfois tendance à casser, ce qui fait qu'à la fin de la journée mes tresses ressemblent un peu à des plumeaux.
Petite question : nos délicieuses ancêtres avaient-elles un secret (genre baume "lissant") pour discipliner leurs cheveux et garder un aspect élégant à leurs tresses? [img]images/icones/icon13.gif[/img]
Par ailleurs, par quoi remplacer l'incontournable ( :sarcastic: ) élastique ? ruban ? (ça glisse) lien de cuir ? (ça glisse moins, mais c'est pas très joli…)
J'attends avec impatience vos lumières sur le sujet.
Bizes :love:
Sagiterra
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

mar. oct. 14, 2014 5:59 pm

hello!

Tu recherches des remèdes "comme autrefois" (avec la date bien moyen âge) ou des alternatives naturelles?

A savoir: chantier, déménagement: tu brasses de la poussière qui dessèchent ongles et cheveux, le tout devenant cassant.
Là, ce n'est pas pour rien que "autrefois" on protégeait les cheveux avec une coiffe.. surtout les femmes qui turbinaient! [img]images/icones/icon10.gif[/img]

Voir ton état de fatigue... "la santé passe par l'assiette" (ça, c'est méd') => consommes des légumineuses, légumes, fruits, poissons ( là, on est toujours dans le méd').
Songer à une cure de magnésium (banane, chocolat.. pas méd, mais c'est bon!), silicium aussi, que on trouve dans la prêle( en infusion, c'est très buvable), cure d'huile de foie de morue, en gélule, parce que à la cuiller c'est vraiment dégueulasse (ou déguster des foies de morue fumés, c'est très bon) qui comporte vitamines A et D + d'autres trucs très bien pour les os, articulations, la peau et les cheveux. Comme TOUTE substance: ne pas dépasser les doses prescrites!

Accessoirement, outre qu'ils cassent, est-ce que tes cheveux sont secs ou gras, autres? Pellicules?

Sinon, en "pur méd': "'L'ornement des dames", XIIIème. P.71
Pour avoir les cheveux drus: faire cuire des feuilles de saule, broyez-les, délayez avec de l'huile d'olive et oignez-vous la tête.
le saule est anti-inflammatoire et dans ce cas-ci, peut stimuler la micro-circulation sanguine, une des causes de cheveux moches
Si vos cheveux tombent, délayez avec de l'huile d'olive de la graine de lin torréfiée et oignez à plusieurs reprises.
Pour avoir une belle chevelure, prenez en quantité égale d'huile d'olive, de miel, et d'alun et mélangez-les. Ajoutez du vif argent et quantité supérieure à chacune des autres et oignez à plusieurs reprises.
! ! ! : le vif argent, c'est pas une bonne idée suivant nos critères actuels!
Le miel est (entre autre...) cicatrisant + vitamines et oligo-éléments (on le retrouve dans notre cosméto moderne!), les vertus de l'huile d'olive en cosméto ne sont plus à démontrer. L'alun est un astringent. Lin: anti-inflammatoire cutané, oméga3.
Onguent pour la chevelure: broyez de la racine de patience (est-ce le rumex?) et faites chauffer avec de l'huile d'olive, ajouter de la cire vierge et faites bouillir le tout jusque à ce que l'huile se soit chargée des vertus du végétal, passez-la alors dans une étoffe et quand c'est un peu refroidi, ajoutez du vif-argent et mettez en boite.

Pour les rendre longs (P.45): une vieille me conta qu'elle prenait des crottes de chèvres, les faisait cuire dans l'huile, oignait les cheveux et qu'ils devenaient fournis.
Autre recette: prenez des noeuds de paille d'avoine, une herbe qu'on appelle "morgeline" (?) et des glands, et faites les cuire dans de l'eau. lavez la tête avec de la lessive et puis avec de l'eau que vous avez préparée. Couvrez les cheveux d'une guimpe toue la nuit suivante.
PS: il y a un bon nombre de recettes concernant l'entretien des cheveux...je ne les ai pas toutes mises...dans le tas, certaines recettes comportent de la graisse d'ours, une taupe, des têtes de petits oiseaux, ... :lol:

ex: L'ornement des dames, Pierre Ruelle, presse universitaire de Bruxelles, 1967 :D
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1735
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Saintes (17)

mer. oct. 22, 2014 5:55 pm

Et hop entre deux expéditions lointaines…

Merci Yrwa, t'es la plus apothicaire de mes connaissances ! :D
Je cherche des trucs méd, mais si impossible (le vif-argent et les crottes de chèvre, c'est pas trop mon truc… La graisse d'ours est un peu rare de nos jours, et je préfère les oiseaux avec leur tête que sans… :lol: ) les trucs naturels sont les bienvenus, bien sûr.
Merci pour tes conseils et références, je potasse (!) ça et je reviens avec le retour d'expérience.
La morgeline existe : c'est une stellaire. Je l'ai rencontrée quand j'ai fabriqué une horloge florale, mais aussi dans un bouquin anglais qui racontait une histoire de fées ;)
Encore merci !
Bizes et à bientôt
Sagiterra
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

mer. oct. 22, 2014 10:36 pm

No blem!
Là, j'ai juste "piller" l'ornement des dames... :lol:

Sinon, pour des trucs herbo, étant donné que cette profession est interdite en France et pour éviter certaines "émeutes" qui se sont produites sur un certain forum, on passe en MP.
L'herboristerie est (aussi) des conseils "sur mesure" qui ne sont pas forcément applicables à chaque cas. (du genre et un exemple: il y a vraiment plus d'UNE raison pour avoir des maux de tête...) ;)

En "tout venant" pouvant intéresser tout le monde, pas forcément "pur méd":
cheveux secs: 1 c. à s. de jus de citron fraichement pressé- huile d'olive vierge extra- 1/2 avocat (j'ai prévenu..)
Mélangez le jus de citron, quelques gouttes d'huile d'olive à la chair d'1/2 avocat. Bien touiller.
Appliquez, avant shampoing, la préparation sur les cheveux secs pendant 1/2h avant le shampoing habituel.
cheveux soyeux: 1 c. à s. de bicarbonate de soude- 4l d'eau. Rincez vos cheveux après le shampoing avec le mélange eau-bicarbonate.réf.= 400 remèdes de grands-mères, Philippe Chavanne, First éditions, p. 130 et 131.PV: 5.95€

"La nouvelle médecine familiale" XXème édition (année: pas mis.. années 20 vu l'âge de ma défunte grand-mère): que 2 lotions capillaires, dont une contre la chute de cheveux, l'autre pour "l'entretien".

Sinon, et aussi (pas méd' vu que la brosse est plus tardive): le choix de la brosse à cheveux. Le "bon marché", c'est sympa, mais cheveux fins et fragiles, cela les tue.
Astuce (aussi) après brossage (date.. ???) se lisser les cheveux avec un tissu en soie pour les faire briller.
Répondre

Retourner vers «  La Société au Moyen-Age »