Un fichu médiéval ?

Vie, coutumes, institutions, pouvoir et organisation de la société au Moyen-Age

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Répondre
QuentinR
Messages : 2
Enregistré le : sam. mai 19, 2012 8:32 am

sam. mai 19, 2012 8:39 am

Je cherche des connaisseurs avisés qui pourraient m'indiquer s'ils reconnaissent le fichu/bonnet (j'ai déjà du mal à nommer ce couvre-chef) que porte la conteuse à droite du tableau de Paul Sérusier du même nom : http://www.mutualart.com/Artwork/La-con ... 88ECA4B3EC

J'imagine que c'est un costume médiéval parce que j'ai fait par ailleurs cette analyse du tableau :
"Paul Sérusier en 1918 une Conteuse qui fait clairement signe vers le Moyen âge : le tableau prend les allures d’une tapisserie médiévale grâce à la deux-dimension et par le désamorçage de l’effet de réel des feuilles qui viennent se placer précisément aux endroits laissés libres par les figures mais qui ne manquent pas néanmoins, par l’alliance de la fougère et de la feuille de chêne ou du houx, de situer la scène dans un réseau de références armoricain. Le fond rouge ainsi que les tons beiges du visage des femmes et des fougères, sans oublier la touche verte apportée certaines feuilles, font un écho assez net à ces tentures médiévales monumentales chargées de rendre compte de scènes religieuses ou de scènes seigneuriales, telles La Tenture de la vie seigneuriale dont le détail ci-dessus illustre la manière dont le végétal vient s’incruster aux contours du sujet peint. Par sa Conteuse, Paul Sérusier détourne cependant le modèle en changeant de support et en réduisant très sensiblement la taille de celui-ci. L’écho dote néanmoins la scène d’une noblesse : on lit ce tableau comme la mise en scène du récit de ces scènes religieuses ou seigneuriales qui sont évoquées en creux, et la conteuse prend ainsi toute son importance. La composition la distingue du groupe de femmes : isolée par la fleur qui remonte, par le type de feuilles qui l’entoure, par le rouge de son bonnet et de sa robe, ainsi que par la main droite qui rend visible un récit passant ailleurs que par une bouche ouverte, elle est l’objet de l’attention des quatre femmes."

Toutefois, si ce bonnet/fichu n'était pas médiéval, cela aurait aussi du sens (s'il réfère par exemple à un vêtement breton d'une région particulière).

Merci beaucoup pour votre précieuse aide !
Avatar du membre
Hermelind
Messages : 5597
Enregistré le : lun. déc. 24, 2007 12:00 am
Localisation : Dans quel état j'erre...
Contact :

sam. mai 19, 2012 10:17 am

Mmmmmm...

Ce tableau de Sérusier me fait surtout penser à certaines oeuvres préraphaélites et assimilés, comme le Décaméron de Waterhouse.
http://en.wikipedia.org/wiki/File:Water ... ameron.jpg

Le Sérusier ne doit pas être une citation directe, mais, il semble s'inscrire dans toute une lignée d'oeuvres de ce type. (On peut y voir, même s'il n'y a pas la notion de récit, un lien avec le Laus Veneris de Burne-Jones, certainement plus connu par Sérusier que Waterhouse.)
La femme à l'extrême gauche (main sous le menton) est une citation, c'est certain. Je la vois dans sa source, mais j'arrive pas à identifier l'oeuvre.
Si ! Scrogneugneu, cruche que je suis ! C'est la Thétis du Palazzo Massimo de Rome ! (C'est pas comme si je passais dans ce musée 2 fois par an :lol: )
Image
(J'en ai des mieux, niveau couleur, mais c'est pas encore traité :roi: )

Ta conteuse a aussi une source... Que je visualise également... Mais faut que j'ai un autre éclair de génie :lol:

La coiffe qui t'intéresse fait très Dame à la Licorne (l'Odorat http://www.musee-moyenage.fr/pages/page ... 4_u1l2.htm )... Et le fond rouge et végétal renvoie effectivement à la tapisserie. Ce n'est plus très médiéval comme coiffe (on est à l'extrême fin du Moyen Age)

Edit (j'me réveille)
Et si on quitte la tapisserie, on a ce célèbre tableau de Jean Hey :
http://www.insecula.com/oeuvre/photo_ME0000104362.html

Et... Encore mieux pour ton sujet... Jette un oeil aux portraits d'Anne de Bretagne :) Un peu le même style de coiffe...

Sinon, cherche aussi dans des scènes genre Christ parmi les docteurs, comme référence générale de la compo. Y a sûrement des sources (ou autres personnage enseignant... Scène de prédication, tout ça. Un ptit côté de la fresque de Botticelli Jeune Homme devant l'Assemblée des Arts, aussi, comme elle est au Louvre, pas de difficultés pour Sérusier pour la connaître. St Jean Baptiste au désert, de Filippo Lippi à Prato... Figure du Christ ;) ) Mais, ça ne concerne plus la coiffe.
Lady Palace Canada Dry.
Floodito ergo sum
Reporter de guerre 1214
Rhum ! Rhum ! Rhum !
ENLUMINURE ! PAS ICONO ! SCROGNEUGNEU !
Grande Machine Ahurie, adoratrice servile de Prez Tagada.
La Prez a TOUJOURS raison !

CQHB !!!
Répondre

Retourner vers «  La Société au Moyen-Age »