recherche de musique

Musique médiévale, instruments, chansons, groupes

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Règles du forum
Attention, tout ce qui ne relève pas ou de loin de la musique médiévale est à mettre dans le forum généraliste.
adam
Messages : 20
Enregistré le : dim. juin 05, 2011 7:00 pm

mar. oct. 04, 2011 5:58 pm

bonsoir vous,

Pour un projet touchant le thèmes médiéval, je chercherais des noms de musique médiéval.
Pouvez vous m'aider?
adam
Avatar du membre
Le Goupil
Messages : 6679
Enregistré le : ven. oct. 14, 2005 11:00 pm
Localisation : Vosges
Contact :

mar. oct. 04, 2011 10:25 pm

Bin... C'est un peu comme si, pour un projet XXe siècle, je demandais des noms de musiques du XXe siècle : c'est un tantinet vague...
:gla:
www.eutrapelia.fr

Non non, les M2chants ne sont pas morts ! Tels les 4 Cavaliers de l'Apocalypse, nous œuvrons dans l'ombre... Tremblez, mécréants !!!
SARTAGO DELENDA EST !!!
Avatar du membre
cassetrogne
Messages : 4400
Enregistré le : lun. mai 17, 2004 11:00 pm
Localisation : Villebon/Yvette
Contact :

mer. oct. 05, 2011 8:49 am

Voire flou [img]images/icones/icon12.gif[/img]
Cassetrogne, Ménestrier aux Coquillards de Villon
http://www.coquillards-de-villon.com
http://coquillards.leforum.eu
Si sibi pilosus est, legitimus !
adam
Messages : 20
Enregistré le : dim. juin 05, 2011 7:00 pm

mer. oct. 05, 2011 5:08 pm

c'est vrai!!
je chercherai plutôt des musiques non chanté et rythmées pour suivre le rythme d'un cheval
Avatar du membre
Stéphane
Messages : 103
Enregistré le : dim. mars 06, 2011 8:52 pm

mer. oct. 05, 2011 9:02 pm

Je pense que ça devrait fonctionner: http://www.youtube.com/watch?v=LcBoK0Ew934

Il s'agit de la version de la Rotta du Lamento de Tristan par Alla Francesca (album: Tristan et Yseut)
adam
Messages : 20
Enregistré le : dim. juin 05, 2011 7:00 pm

sam. oct. 08, 2011 9:21 am

Merci Stephane c'est exactement le genre que je recherche, en connaitrais tu d'autre?
Avatar du membre
Stéphane
Messages : 103
Enregistré le : dim. mars 06, 2011 8:52 pm

lun. oct. 10, 2011 9:38 am

Il y a ça aussi: http://www.youtube.com/watch?v=KN7C-1J1 ... ure=fvwrel
Le demarrage se fait un peu attendre mais tu vas voir : c'est terrible!
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1730
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Saintes (17)

sam. oct. 15, 2011 12:30 am

:love: Ebouriffant ! : :crazy:
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
adam
Messages : 20
Enregistré le : dim. juin 05, 2011 7:00 pm

sam. oct. 15, 2011 3:50 pm

ouhaa!!! impressionnant le flutiste!!!
Avatar du membre
Stéphane
Messages : 103
Enregistré le : dim. mars 06, 2011 8:52 pm

dim. oct. 16, 2011 9:01 pm

Il y a celui là aussi: http://www.youtube.com/watch?v=aV1QOYnT ... re=related

A noter, il s'agit de l'Ensemble Oni Wytars qui, pour l'occasion, s'est entouré de musiciens prestigieux: Efren Lopes à la cithole, Carlo Rizzo au tambourin, Ross Daly à la Lyra crétoise, etc...
aldac
Messages : 13
Enregistré le : sam. oct. 15, 2011 11:01 am

lun. oct. 17, 2011 8:16 pm

Sacré virtuose en effet !
Beaucoup de technique et de nombreuses années d’intense travail pour parvenir à ce niveau de maîtrise.

Cependant, interprétation par trop moderne (dans le sens d’actuelle) pour pouvoir considérer cela comme une proposition crédible de restitution de ces deux pièces instrumentales médiévales bien connues.
Nous sommes-là, à n’en pas douter, assez loin d’un «esprit médiéval» et de ce qui, dans ce domaine, devait se concevoir et se pratiquer au M.Â.
Ici : jeu outrancier, des instruments anachroniques, présence sur scène d’un nombre important de musiciens (excellents, c'est vrai), la sonorisation bien sûr !...)
Avatar du membre
Stéphane
Messages : 103
Enregistré le : dim. mars 06, 2011 8:52 pm

mar. oct. 18, 2011 9:10 am

C'est un point vue, je m'explique:
Le seul instrument utilisé qui n'est pas référencé dans l'instrumentarium médiéval français est le nyckelharpa, mais il est mentionné dans sa région d'origine (nord de l'Europe) dés le 14èm s. Idem pour les lyra crétoises (qui, je te l'accorde, ont dû évoluer au fil des siècles).
Concernant le nombre de musiciens, rien ne dit qu'ils étaient systématiquement en formation réduite. Au contraire, les menestrels pouvaient être très nombreux. Aux noces de la 5ème fille d'Edouard 1er (1290), ils étaient pas moins de 426!
Quand à l'interprétation, le manuscrit de Londres (d'où sont tirés les estampies ci dessus) comporte plusieurs mentions en marge des partitions invitant, et même encourageant, les musiciens à improviser (et donc à créer) autour du thème central, d'où ton impression d'un jeux "outrancier". C'est d'ailleurs un principe qu'on retrouve dans les musiques traditionnelles, musiques qui sont intimement liées aux estampies italiennes.
Je crois que nos oreilles sont éduquées à entendre des interprétations que nous "plaquons" à des principes de reconstitutions minimalistes qui n'appartiennent qu'à nous: contemporains du XXIè s. De plus nous faisons facilement des comparaisons avec les premières interprétations entendues sur disque, comme celles jouées avec talent par Rene Clemencic avec moins de musiciens, entres autres.
Le danger en musique est, je pense, de vouloir trop figer les choses. Les partitions n'avaient pas l'usage qu'on leur connait de nos jours, elles n'étaient qu'un support, y compris dans la musique religieuse (chant grégoriens par ex). Et puis, il ne faut pas oublier que les membre d'Ony Wytars (qui sont les mêmes que Unicorn) sont spécialisés dans les interprétations des musiques du moyen âge depuis plus de vingt ans, et qu'en conséquence, on peut dire qu'ils connaissent parfaitement le sujet.
Avatar du membre
Stéphane
Messages : 103
Enregistré le : dim. mars 06, 2011 8:52 pm

mar. oct. 18, 2011 9:12 am

J'oubliais! La sonorisation que tu vois, est en fait le dispositif d'enregistrement de leur album, à savoir: en "live", CAD une prise directe pour tout le monde et pas de multipistes.
Avatar du membre
Le Goupil
Messages : 6679
Enregistré le : ven. oct. 14, 2005 11:00 pm
Localisation : Vosges
Contact :

mar. oct. 18, 2011 9:44 am

Stéphane a écrit :C'est un point vue, je m'explique:
Le seul instrument utilisé qui n'est pas référencé dans l'instrumentarium médiéval français est le nyckelharpa, mais il est mentionné dans sa région d'origine (nord de l'Europe) dés le 14èm s. Idem pour les lyra crétoises (qui, je te l'accorde, ont dû évoluer au fil des siècles).
Le moraharpa est connu en Scandinavie au XIVe, le nyckelharpa est XVIe, ce me semble...
Stéphane a écrit :Concernant le nombre de musiciens, rien ne dit qu'ils étaient systématiquement en formation réduite. Au contraire, les menestrels pouvaient être très nombreux. Aux noces de la 5ème fille d'Edouard 1er (1290), ils étaient pas moins de 426!
Mais c'était pour un évènement exceptionnel, d'une part, et d'autres part, le terme de "ménestrel" au XIIIe est aussi "fourre-tout" que celui de "jongleurs", donc il pouvait y avoir des conteurs, des jongleurs, des acrobates, des montreurs d'animaux, etc.
Stéphane a écrit : Et puis, il ne faut pas oublier que les membre d'Ony Wytars (qui sont les mêmes que Unicorn) sont spécialisés dans les interprétations des musiques du moyen âge depuis plus de vingt ans, et qu'en conséquence, on peut dire qu'ils connaissent parfaitement le sujet.
Personne ne connait parfaitement le sujet, puisque personne n'y était. En outre, parfois, certains ensembles ou individus sont dans une démarche depuis si longtemps qu'ils réfutent tout ce qui sort de la voie qu'ils ont tracée et qu'il considèrent souvent comme la seule valable (et je trouve ce phénomène particulièrement marqué dans la musique médiévale)... ;)
www.eutrapelia.fr

Non non, les M2chants ne sont pas morts ! Tels les 4 Cavaliers de l'Apocalypse, nous œuvrons dans l'ombre... Tremblez, mécréants !!!
SARTAGO DELENDA EST !!!
Avatar du membre
Stéphane
Messages : 103
Enregistré le : dim. mars 06, 2011 8:52 pm

mar. oct. 18, 2011 10:18 am

Merci cher camarade pour ces précisions. Il est vrai que le terme "parfaitement" est un peu fort, mais en tous cas, quand on écoute leur travail (sur les 5 albums que j'ai), je pense qu'ils connaissent le sujet, ce qu'il leur permet d'être "dans les clous" en terme d'interprétation mais aussi de se donner des libertés: n'oublions pas que toutes les interprétations, tous types confondus, sont du fait d'artistes et non d'historiens. Et puis je ne pense pas que ces gens soient des "Ayatollah" de la musique médiévale, sinon comment expliquer sur une pièce la présence du tambourin polytimbrale de notre cher Carlo Rizzo (et là Aldac, tu as raison sur l'anachronisme), mais ce n'est pas le propos de cet ensemble.
Répondre

Retourner vers « En avant la musique ! »