Tenue des marins

Sources, techniques, matières...

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
oriabel
Gentil Modo
Messages : 8892
Enregistré le : mer. mai 19, 2004 11:00 pm
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

mer. juil. 11, 2012 11:30 am

Thibaut a écrit :Perso en med et sur un bateau je met du cuir, tunique cousue étanche, chaperon cuir, le tout graissé à mort,et ça sert aussi sur les camps à terre quand il flotte!

Tu peux préciser ? Tu as l'occasion de faite du bateau en tenue médiévale ? Tes équipements sont- ils basés sur des sources ? Ça nous intéresse là :D
Avatar du membre
Thibaut
Messages : 38
Enregistré le : ven. juin 04, 2010 1:29 pm

jeu. juil. 12, 2012 5:39 pm

Pas de sources, en viking les tenues cuir sont acceptées sur pas mal d'event, c'est une question de bon sens (je sais la démarche n'est pas la plus sérieuse qui soit,je bosse pas mal le cuir et c'est un projet qui me tenait à coeur pour faire des expériences climatiques)
J'ai failli l'emmener à Bouvines mais dans le doute jai tout laissé à la maison (j'aurais dû, au moins pour en causer de vive voix...l'an prochain promis)
J'ai envisagé la création de cet ensemble suite aux commémorations de la création de la Normandie à Villers sur mer après avoir mis les pieds sur les bateaux de Thorvald Aventure et fait des ronds dans l'eau,le matos cuir ou fourrure de phoque à été validé par des amis ayant plus pratiqué le "drakkar"que moi.
Anatis Ordo, le coeur de la meule.
Avatar du membre
Thibaut
Messages : 38
Enregistré le : ven. juin 04, 2010 1:29 pm

jeu. juil. 12, 2012 5:56 pm

une image pour l'aspect général:

Image


détail couture ( couture trépointe (visible sur des restes de tentes romaines en cuir de chèvre) le point utilisé est un point de sellier lié.

Image

Je n'ai pas la primauté de ce type d'équipement, mais ce post m'intéresse (possible utilisation du vêtement de cuir au MA) d'où cette photo.
Anatis Ordo, le coeur de la meule.
Avatar du membre
oriabel
Gentil Modo
Messages : 8892
Enregistré le : mer. mai 19, 2004 11:00 pm
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

jeu. juil. 12, 2012 10:45 pm

Excellent :top:

Ceci dit, les Vikings sont partis dans des expéditioins assez lointaines et très contraignantes dans les conditions de navigation. Donc, il serait assez logique qu'ils aient des équipements adaptés à ces conditions. Ailleurs, la pêche ne se fait pas très loin des côtes (sauf à partir du développement de la pêche hauturière). Donc il y a sans doute des contextes très différents.

Comme quoi, toutes les tenues sont possibles sur un bateau :top:

http://www.lefaiseurderipailles.fr/page ... n-mer.html
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

ven. juil. 13, 2012 12:29 am

Ben, c'est surtout qu'eux doivent dormir à la belle étoile sur des navires dépontés... A la belle étoile donc dans le froid océanique bien mordant... Moi je suis admiratif parce que j'y arrive pas sur le pont du Ferry pour l'Angleterre par exemple... Trop froid ! Mais y'aurait donc à redire et examiner leur navigation : Cherchaient-ils systématiquement un abri côtier pour la nuit ? Campaient ils sur les îles où on sait qu'ils ont fait étape ou pas... Bref, leur conditions de vie en navigation me sont inconnues...

A+
Avatar du membre
kalima
Messages : 1989
Enregistré le : ven. févr. 29, 2008 12:00 am

ven. juil. 13, 2012 2:51 pm

je n'ai pas le temps de regarder les contenus mais pour les amateurs de marine, il peut être intéressant de fouiner par là :

Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l'enseignement supérieur public. 17e congrès, Nantes, 1986. L'Europe et l'Océan au Moyen Age. Contribution à l'Histoire de la Navigation.
http://www.persee.fr/web/revues/home/pr ... 8_act_17_1

Michel Mollat : L'Europe et l'Océan au Moyen Age 9

Jean-Christophe Cassard : Les navigations bretonnes aux temps carolingiens 19

Lucien Musset : Autour des Iles britanniques : les séquelles du mouvement des Vikings (XIe-XIIe siècles) 37

Robert Favreau : La Rochelle, port français sur l'Atlantique au XIIIe siècle 49

Jean-Luc Sarrazin : Les franchises des îles de mer et de Poitou et d'Aunis à la fin du Moyen Age 77

José Mattoso : Les ancêtres des navigateurs 95

Gabriella Airaldi : Les Italiens et l'Océan à la fin du Moyen Age 111

Miguel Angel Ladero Quesada : L'Espagne et l'océan à la fin du Moyen Age 115

Mme Abraham Thisse : Le commerce des Hanséates de la Baltique à Bourgneuf 131

Jean-Claude Hocquet : Vivre et travailler au Marais de Guérande 181

Eric Rieth : Bilan des recherches d'archéologie navale dans le domaine atlantique au Moyen Age 201

W.G.L. Randies : La navigabilité de l'Atlantique au Moyen Age selon les universitaires et selon les marins 211

Patrick Gautier Dalché : Comment penser l'Océan ? Modes de connaissances des fines orbis terrarum du nord-ouest (de l'Antiquité au XIIIe siècle) 217
Avatar du membre
Pierre de Mirmande
Messages : 1666
Enregistré le : lun. déc. 19, 2005 12:00 am

ven. juil. 13, 2012 7:36 pm

le furet a écrit :Ben, c'est surtout qu'eux doivent dormir à la belle étoile sur des navires dépontés... A la belle étoile donc dans le froid océanique bien mordant... Moi je suis admiratif parce que j'y arrive pas sur le pont du Ferry pour l'Angleterre par exemple... Trop froid ! Mais y'aurait donc à redire et examiner leur navigation : Cherchaient-ils systématiquement un abri côtier pour la nuit ? Campaient ils sur les îles où on sait qu'ils ont fait étape ou pas... Bref, leur conditions de vie en navigation me sont inconnues...

A+
Et il faut aussi prendre en compte les conditions climatiques de l'époque.
Avatar du membre
guillaumedebeaufort
Messages : 371
Enregistré le : mer. déc. 09, 2009 12:00 am
Localisation : Savoies

lun. nov. 12, 2012 3:22 pm

Je confirme pour avoir essayé que la laine suinté foulée est étanche.
Il existe une fabrique de drap artisanale en Savoie, la fabrique Arpin qui produit ce type de drap.
Si l’on met le drap sous le robinet, il faut plus d’une minute pour que la laine commence à absorber l’eau.
Sinon, le drap est déperlant et l’eau glisse dessus sans pénétrer et imbiber le tissus.

Ce drap était utilisé et reconnu par les alpinistes du début du 2ème siècle pour ses qualités thermique et hydrophobe.
C’était en quelque sorte le Gore Tex du temps ancien !

Par contre c’est du produit de luxe, 100€ à 120€ le mètre en laize de 120cm…
Et pour le prix, vous avez le droit à l’odeur de bête en prime !
Le Belliqueux
Messages : 728
Enregistré le : mer. sept. 22, 2010 8:39 pm

mar. nov. 13, 2012 12:00 pm

"la tenue de pêcheurs, qui est cirée pour mieux protéger des embruns.[...]La couleur jaune de la cire d'abeille donne au tissus cette teinte particulière qui offre l'avantage de repérer plus facilement le pécheur en cas de chute à la mer. Nos cirés actuels ont d'ailleurs gardé cette couleur. En mer, l'efficacité du vêtement est d'importance.[...] Les vêtements de pécheurs sont donc composés d'une tunique droite, à capuche, et d'un pantalon dépourvu de braguette, lié à la taille. Il s'agit sans nul doute de vêtement de dessus couvrant les vêtements du quotidiens." Florent Véniel
Ne pas confondre marque d'authenticité et travail de cochon.Le belliqueux peut être un vrais sale c...n
C'est un peu pour ça qu'il a pris ce nom!
Bivium
Messages : 73
Enregistré le : lun. juil. 05, 2010 6:42 pm
Localisation : Sud Belge

mar. nov. 13, 2012 4:36 pm

Hermelind a écrit :D'après ce que j'ai entendu dire (mais c'est du "on dit qu'un archéologue a dit que"... Donc, rumeur, rumeur... pincettes et tout), il y aurait quand même sous représentation du cuir en reconstit.
Le risque c'est de tomber dans le portnawak en en mettant à tort et à travers. Mais il y aurait certainement des pistes là aussi...


En travaillant sur le costume bruxellois aux XIV-XVème, J'ai eu l'occasion de dénicher une petite information intéressante, n'ayant certes rien à voir avec mon sujet d'étude premier, mais j'ai pensé d'ici, il pouvait avoir sa place. Des infos donc, sur quelques importants fragments de vêtements, retrouvés en Pologne, sur un site castral. C'est du cuir, c'est deuxième moitié du XIVème, voir même un peu avant, une des pièces était même rembourée sur l'avant (cependant n'est fait nulle mention de la façon du pourpointage).

Pour ceux que ça intéresse, on trouve ça dans les cahiers du léopard d'or, n°1, le vêtement, histoire, archéologie et symbolique vestimentaires au Moyen Age., Paris, 1989, p.230-231 pour les informations, et p. 239 pour une illustration d'un fragment de pourpoint.

Après, c'est pas de la marine, mais c'est de la source archéo, et c'est sympa à suivre.
Tout problème peut se résoudre avec davantage de canons.
Le Belliqueux
Messages : 728
Enregistré le : mer. sept. 22, 2010 8:39 pm

lun. nov. 19, 2012 8:28 pm

Je ne sais plus ou j'ai vu ça, des combinaisons, des ensembles XVème chausses doublet en une seule pièce!
Ne pas confondre marque d'authenticité et travail de cochon.Le belliqueux peut être un vrais sale c...n
C'est un peu pour ça qu'il a pris ce nom!
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

lun. nov. 19, 2012 11:32 pm

Bivium a écrit :
Hermelind a écrit :D'après ce que j'ai entendu dire (mais c'est du "on dit qu'un archéologue a dit que"... Donc, rumeur, rumeur... pincettes et tout), il y aurait quand même sous représentation du cuir en reconstit.
Le risque c'est de tomber dans le portnawak en en mettant à tort et à travers. Mais il y aurait certainement des pistes là aussi...


En travaillant sur le costume bruxellois aux XIV-XVème, J'ai eu l'occasion de dénicher une petite information intéressante, n'ayant certes rien à voir avec mon sujet d'étude premier, mais j'ai pensé d'ici, il pouvait avoir sa place. Des infos donc, sur quelques importants fragments de vêtements, retrouvés en Pologne, sur un site castral. C'est du cuir, c'est deuxième moitié du XIVème, voir même un peu avant, une des pièces était même rembourée sur l'avant (cependant n'est fait nulle mention de la façon du pourpointage).

Pour ceux que ça intéresse, on trouve ça dans les cahiers du léopard d'or, n°1, le vêtement, histoire, archéologie et symbolique vestimentaires au Moyen Age., Paris, 1989, p.230-231 pour les informations, et p. 239 pour une illustration d'un fragment de pourpoint.

Après, c'est pas de la marine, mais c'est de la source archéo, et c'est sympa à suivre.
Oui, je me rappelle avoir vu un "ciré" dans un village de pêcheur de mer du Nord, bicolore marron et jaune, à larges membres ... C"était un village de pêcheurs englouti sous une dune au XVéme dont j'ai bouffé le nom. Je crois que c'était la "Cornouille" ex des lances de Bretagne aujourd'hui à la Saynt-Georges qui l'avait recupéré ce bouquin, c'était une monographie sur la fouille de ce village côtier en Belgique ou dans ch'Nord ?. riche en quinziéme ...

A+
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

mar. nov. 20, 2012 12:43 am

Ce sont les fouilles de Raversijde.

Un rapport sur les textiles a été fait, assez étonnant sur ce que pouvait porter un "bête village de pêcheurs"! :lol:
(accessoirement un gisement de chaussures: quasi tout l'étal d'un cordonnier...)

Voilà le résumé des textiles: https://oar.onroerenderfgoed.be/publica ... 06-009.pdf
PS: ce n'est pas l’entièreté du bouquin... ;)
Avatar du membre
le furet
Messages : 5968
Enregistré le : lun. janv. 29, 2007 12:00 am
Localisation : Plouharnel

mar. nov. 20, 2012 4:55 pm

Merci ! t'es géniale !
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

mar. nov. 20, 2012 5:59 pm

De rien!

(sous toute réserve que ce lien fût déjà trouvé avant moi et que j'aurais "pillé"...) :crazy:
Je pense que il y a aussi eu des publications en néerlandais.. mais là, j'avoue ne pas avoir retenu.

Il y a d'autres résumés de rapport de fouilles sur ce site très intéressants sur le quotidien (yes, pour une fois y a des traces...) sur les puits et autres bidules...
Répondre

Retourner vers « Réalisation du costume civil »