Bouclier Français fin XIIe

Affichez les photos de vos réalisations !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

vinçouille_

lun. juin 23, 2008 1:24 am

Très joli le bouclier !

et la peinture... [img]kator/smiley099.gif[/img]
arghh malheureusement je ne sais pas dessiné...

La peinture tu l'as appliqué directement sur le cuir ou sur di tissu ? tu as passé une sous-couche ?
Avatar du membre
Yvan de Tergate
Messages : 3499
Enregistré le : ven. août 27, 2004 11:00 pm
Localisation : Rennes

lun. juin 23, 2008 1:53 am

Oui, peinture acrylique directement sur le cuir. Certains sont adeptes du gesso en sous-couche. Personnellement, je n'en met pas, cela ne pose aucun problème particulier.
Les lances le Roi
Membre de Bouvines 1214
vinçouille_

lun. juin 23, 2008 2:15 am

Merci pour l'info.

Une autre question, les rivets (ou autres systemes d'attaches) pour les énarmes sont placés sous le cuir ou par dessus puis peints ?
Avatar du membre
Yvan de Tergate
Messages : 3499
Enregistré le : ven. août 27, 2004 11:00 pm
Localisation : Rennes

lun. juin 23, 2008 3:02 am

Les rivets sont généralement placés par dessus le cuir. On le voit bien sur les pièces archéo et même sur certaines enluminures.
Les lances le Roi
Membre de Bouvines 1214
Avatar du membre
Pierre Malot
Messages : 214
Enregistré le : lun. juin 23, 2008 11:00 pm
Contact :

jeu. juin 26, 2008 12:33 pm

Bonjour,

Pour ce qui est de la taille du lion, des proportions et de l'évolution de son dessin à travers le temps, je vous conseille traité d'Héraldique d'Otto Neubecker.
Un très bon ouvrage très bien documenté.
Pour info : Neubekcker est un vrai héraldiste ; pour vous dire s'il connaissait le pouvoir visuel du blason, c'est lui qui a créé les "logos des Teutons utilisés à partir de 1933".

Sans faire d'idéologie d'aucune sorte.
Son livre se trouve dans pas mal de librairie, notamment à celle du Musée de la Légion d'Honneur et des Ordres de Chevalerie, 2, rue de Bellechasse à Paris (en face du Musée d'Orsay) - c'est là que je l'ai acheté.
Avatar du membre
Dom
Messages : 183
Enregistré le : ven. juin 13, 2008 11:00 pm
Localisation : Genève
Contact :

jeu. juin 26, 2008 3:51 pm

[img]images/icones/icon10.gif[/img]
La nouvelle mouture est bien meilleure, c'est sûr.

Je viens d'acquérir un livre en allemand qui présente (avec photos n/b et couleurs) tous les boucliers connus (une vingtaine) des XIIe-XIVe s. d'occident.
Il y a également des photos de l'intérieur des boucliers, des reconstitutions des lanières, etc.
La deuxième partie du livre montre comment reconstituer un de ces boucliers (2 méthodes, 2 exemples).

Der Mittelalterliche Reiterschild
Image

on le trouve sur amazon.de
http://www.amazon.de/mittelalterliche-R ... 3935616104

C'est ce que j'ai trouvé de mieux sur le sujet depuis la thèse de Helmut Nickel datant de 1958.
Avatar du membre
Yvan de Tergate
Messages : 3499
Enregistré le : ven. août 27, 2004 11:00 pm
Localisation : Rennes

ven. juin 27, 2008 2:53 am

Je l'ai acheté il y a quelques semaines sur les conseils de Medieviste. Et bien que je ne parle pas un mot d'allemand (bah oui, le bouquin est en Allemand...) les illustrations sont déjà d'un très grand intérêt.

Et avec notre ami Google on arrive à traduire les mots clés ! :gla:
Les lances le Roi
Membre de Bouvines 1214
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4745
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

ven. juin 27, 2008 2:59 am

Dom a dit : C'est ce que j'ai trouvé de mieux sur le sujet depuis la thèse de Helmut Nickel datant de 1958.
100 % d'accord !
Ce bouquin est une bible pour ceux qui s'intéressent aux boucliers !
Reinhardt von Rappolstein
Avatar du membre
Yvan de Tergate
Messages : 3499
Enregistré le : ven. août 27, 2004 11:00 pm
Localisation : Rennes

ven. juin 27, 2008 3:01 am

Pas de traduction en Français de prévu ? Parce qu'à chaque fois que je l'ouvre, une grande frustration me prend aux tripes !!! :D
Les lances le Roi
Membre de Bouvines 1214
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4745
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

ven. juin 27, 2008 3:11 am

Eeeeh non !
Mais on arrive à comprendre l'essentiel.

Après un bon dico franco-allemand aide aussi à la compréhension globale...
Reinhardt von Rappolstein
Avatar du membre
Dom
Messages : 183
Enregistré le : ven. juin 13, 2008 11:00 pm
Localisation : Genève
Contact :

ven. juin 27, 2008 4:19 am

Traduction de la couverture :

Le Bouclier du Chevalier au Moyen-Âge
Jan Kohlmorgen
Développement Historique de 975 à 1350
Instructions pour la fabrication d'un bouclier apte au combat

La visite de Marburg (14 boucliers + une salle avec armes et pièces d'armures) vaut vraiment le déplacement (c'est au dessus de Francfort sur la carte) - il y a des choses qu'on ne voit vraiment bien que sur place.
Si vous êtes dans le coin profitez-en pour aller jusqu'à Darmstadt (au sud de Francfort), il y a un superbe heaume du XIVe s.
Avatar du membre
Dom
Messages : 183
Enregistré le : ven. juin 13, 2008 11:00 pm
Localisation : Genève
Contact :

dim. juin 29, 2008 12:07 pm

J'aimerais revenir sur ce bouclier

Image

Contrairement à ce que tu énonces plus haut, ce bouclier n'est pas allemand.
Il vient de Suisse (et on peut le voir au Musée National Suisse, à Zurich)

Il est connu sous les noms suivants :

Bouclier d'Arnold de Brienz ou Bouclier de Seedorf

(du nom du couvent où il était conservé, aux abords du Lac des Quatre Cantons - Vierwaldstätersee - dans le canton d'Uri...ce que l'on nomme chez nous : la Suisse centrale)

Ce qu'en dit le livre ... à part les considérations sur sa datation et le fait qu'il a été raccourci (on le voit à la forme de la pièce de cuir rebattue à l'arrière)...
les quatre planches d'Aulne de 15 mm d'épaisseur le constituant ont été rabotées en biais sur les côtés afin d'augmenter la surface de contact pour le collage.
taillandier fourbisseur
Messages : 630
Enregistré le : jeu. oct. 25, 2007 11:00 pm

dim. juin 29, 2008 1:49 pm

berhthramm a dit : Le graphisme avancé ne me choque pas (comparable au graphisme de celui de Ulf dans le niveau de détail).

Pour le CP je crois qu'il faut vraiment l'humidifier à coeur.
Je plussoie pour ce qui trait à l'humidification ;jusqu'au coeur du bois

la bonne méthode , je penses que chacun a sa méthode qui fonctionne
mais en général, le bois doit etre immergé dans l'eau bouillante , (une bassine de fortune fait l'affaire )puis couchée à sécher sur un gabarit ayant la forme désirée et maintenue par des serres afin qu'il ne cherche pas à gondoler

Pour ce qui est du lion , c'est le lion anglais qui signifiait les possessions anglaise en france (d'avant la pucelle et Calais et tout le touin-touin) la seule chose qui ''pourrait titiller un peu''ce sont les reliefs d'ombre sur le ventre et le dos qu n'y étaient pas mais perso je trouve qu'elles sont bien rendues
c'est toute l'écosse qui te regardes
Avatar du membre
hellin
Messages : 278
Enregistré le : mer. juin 20, 2007 11:00 pm

ven. juil. 04, 2008 1:31 pm

medieviste a dit :

100 % d'accord !
Ce bouquin est une bible pour ceux qui s'intéressent aux boucliers !
Pas mieux. J’ai ce bouquin depuis un bout de temps mais je ne fais que le feuilleter, car ni le courage ni le temps de traduire… 1 an d’allemand au lycée, 1 an dans les FFA, et pourtant que 3 phrases à mon actif…
Mais effectivement de très belles illustrations.
Ce qui m’a marqué dans ce bouquin, c’est le grand nombre d’escarboucles (dont on avait parlé dans d’autres post) toutes époques confondues.
Et aussi il me semble que l’évolution de la forme des boucliers, bien que procédant de l’évolution des armes, des protections corporelles,etc…, est quand même fortement liée aux représentations qui figurent dessus, par là j’entends que selon l’ampleur ou la disposition des armoiries, et bien pour une même époque, ou sur une brève période, un bouclier pouvait avoir plusieurs formes différentes et par sa surface offrir un champ plus ou moins large à la décoration. En largeur comme hauteur d’ailleurs.
M..de, des fois je me dis que j'aurais dû bosser l'allemand. [img]images/icones/icon9.gif[/img]
Avatar du membre
Yvan de Tergate
Messages : 3499
Enregistré le : ven. août 27, 2004 11:00 pm
Localisation : Rennes

sam. juil. 05, 2008 4:48 am

Pour la forme, on voit également cette diversité sur l'icono, les gisants et statuaires. Pour une même période, on peut trouver des boucliers de hauteurs et largeur différentes. Sur l'icono, les notions d'échelles sont toujours très relatives, mais sur les gisants et statues, les proportions sont généralement correctes.

Je n'avais jamais fait le lien avec le blason a représenter, mais c'est tout à fait possible... Bien observé :)
Les lances le Roi
Membre de Bouvines 1214
Répondre

Retourner vers « Vos réalisations ! »