Fourreau

Affichez les photos de vos réalisations !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
Haeron
Messages : 132
Enregistré le : mar. déc. 18, 2012 4:53 pm
Localisation : Strasbourg / Luxembourg
Contact :

mer. févr. 19, 2014 3:03 pm

Bonjour,

Voici mon premier fourreau typé XIII ème réalisé par mes soins (sauf parties métalliques, l'épée est une chantelame)
Toutes les critiques sont bienvenues mais soyez indulgent s'il vous plait :)

Avant tout l'état actuel :

Image

Image

Image

Concernant l'aspect des boucles et pendant, j'aimerais les patiner un peu pour leur donner un aspect plus mat, et aussi graver la plaque de la boucle afin de lui donner un aspect similaire au pendant.

Voici maintenant quelques étapes de la fabrication. Je n'ai pas utilisé de la colle historique (manque de place, dans un appartement pas évident) mais il s'agit de collet végétal d'un peu plus 2mm d'épaisseur.

L’âme en bois :

Image

Après recoupe et taille :

Image

Le cuir:

Image

Image

Image

Image

Et avant teinture + graissage :

Image


Les prochains, je les ferais avec du cuir plus fin... j'aime bien le rendu ici, mais plus fin, ça permet de faire d'avantage de chose.
J'aurais voulu faire des découpes dans le cuir du fourreau pour faire passer les lanières du baudrier, mais la c'est trop épais pour le faire, le rendu aurait été trop grossier je pense.

Boucle et pendant viennent de chez Lorifactor. La bouterolle, une pièce qui restera probablement unique, une plaque de 2mm d'acier forgé :D

Merci d'avance pour vos remarques :)

Edit : merci pour le tuto du site qui m'a bien aidé ici :)
Avatar du membre
frère inquisiteur
Messages : 4128
Enregistré le : mar. févr. 01, 2005 12:00 am
Localisation : Grenoble

jeu. févr. 20, 2014 10:10 am

Très beau! Bravo
Avatar du membre
Freki
Messages : 24
Enregistré le : mar. août 06, 2013 10:22 pm
Localisation : Sur une chaise de bureau

jeu. févr. 20, 2014 10:23 am

T'aurais pas fait une méga ellipse entre l'étape 1 et l'étape 2 ? [img]images/icones/icon15.gif[/img]

En tout cas beau boulot [img]images/icones/icon7.gif[/img]
"La plume est plus forte que l'épée" ... J'ai essayé et je confirme que c'est faux .
Avatar du membre
oriabel
Gentil Modo
Messages : 8858
Enregistré le : mer. mai 19, 2004 11:00 pm
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

jeu. févr. 20, 2014 10:33 am

Hello ! c'est ton baudrier qui me chiffonne un peu....c'est plus une ceinture qu'un baudrier (question de largeur) et de ce fait les plaque boucle et pendant font décalés par rapport à leur utilisation dans un contexte militaire XIIIème. Tu te bases sur quelle source ?
Prez, Lumière des Lumières, Sancta Domina, Muse du Savoir Médiéval et Chantre de la Reconstitution
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

jeu. févr. 20, 2014 11:01 am

Le baudrier ne me choque pas plus que ça. Le montage ressemble à ceux sur la cathedrale de Naumburg, l'épée de Fernando de la Cerda et Saint Maurice de Turin... Un classique, mais il diffère par quelques aspects. Notamment l'absence de "noeud" sur les lanières qui pendent, et les passages dans le cuir du fourreau. Mais si tu as utilisé un cuir épais, c'est tout à fait compréhensible que tu ne l'aie pas fait. La couture bord à bord en Z à l'arrière est un excellent choix... Marre des coutures en X et des renflements. [img]images/icones/icon15.gif[/img]

J'aurais choisi des couleurs différentes pour le fourreau et le baudrier, comme on voit sur la cathédrale ou l'épée de Fernando, et Maciejowski. Il faut que je pense à monter une bouterolle sur mon fourreau, mais je n'ai pas trouvé de bouterolle à la bonne taille et qui me plaise. Comment as-tu trouvé celle-ci?
Avatar du membre
Haeron
Messages : 132
Enregistré le : mar. déc. 18, 2012 4:53 pm
Localisation : Strasbourg / Luxembourg
Contact :

jeu. févr. 20, 2014 11:31 am

Oui concernant les sources, principalement Naumburg, quelques recroisement pour avoir quelque chose de cohérent compte tenu de l'épaisseur du cuir.
Concernant la boucle à plaque et pendant, ca reste assez hypothétique, celles ci ont une source, mais pas de référence précise permettant d'affirmer avec certitude que ce montage fut fait sur un baudrier ou une simple ceinture. (il faut que je remette la main dessus d'ailleurs, mais ca vient de chez Lorifactor comme dit).

Concernant la couture du même avis, effectivement je me suis aussi basé sur des sources (mais je n'ai que l'image en tête, la aussi je dois remettre la main dessus :D )
Pour la différence de couleur, j'emmèttrais l'hypothèse que ca pourrait aussi venir du fait que les cuirs ne sont pas les mêmes entre le baudrier et le fourreau, pas seulement une affaire de teinture. D'autant qu'avec une teinture naturelle type brou de noix, la couleur de base à une importance certaine.

La bouterolle a été faites sur mesure par un amis :)

Merci pour vos commentaires :)

Edit : d'autres photos si vous voulez sur le site de mon association ici
(par contre le site souffre de quelques lenteurs en ce moment)
Avatar du membre
oriabel
Gentil Modo
Messages : 8858
Enregistré le : mer. mai 19, 2004 11:00 pm
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

jeu. févr. 20, 2014 11:53 am

Haeron a écrit :Concernant la boucle à plaque et pendant, ca reste assez hypothétique, celles ci ont une source, mais pas de référence précise permettant d'affirmer avec certitude que ce montage fut fait sur un baudrier ou une simple ceinture. (il faut que je remette la main dessus d'ailleurs, mais ca vient de chez Lorifactor comme dit)
La boucle est un modèle assez classique pendant le XIIIème. Tu trouves une plaque de ce type sur le gisant d'Aliénor d'Aquitaine à Fontevraud (tout début XIIIème). Il y en a peut-être d'autres exemples, mais je ne les connais pas. En ce qui concerne le pendant, j'ai tout de même bien l'impression qu'on est plus sur du XIVème...sinon rien à dire sur le reste de ta réalisation :top:

Hervé Lacassagne fait aussi des bouterolles sur CDC.

Sinon question différences de couleur, je pense que Khosrau évoquait plus les ensembles baudriers-fourreaux de deux couleurs que tu peux voir sur un certain nombre de sources allemandes (par exemple baudrier blanc et fourreau rouge).
Prez, Lumière des Lumières, Sancta Domina, Muse du Savoir Médiéval et Chantre de la Reconstitution
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

jeu. févr. 20, 2014 12:03 pm

Oui c'est bien ça Oriabel, sur la cathedrale de Naumburg, le fourreau est noir et le baudrier blanc... Idem pour l'épée de Fernando. Dans le MAciejowski, le baudrier est très souvent blanc, et le fourreau brun ou noir... J'en viens même à croire que c'est une convention, ou symbolique (il me semble avoir lu ça quelque part, mais je ne sais plus où, peut être un Oakeshott).
Avatar du membre
Haeron
Messages : 132
Enregistré le : mar. déc. 18, 2012 4:53 pm
Localisation : Strasbourg / Luxembourg
Contact :

jeu. févr. 20, 2014 12:15 pm

oriabel a écrit :
La boucle est un modèle assez classique pendant le XIIIème. Tu trouves une plaque de ce type sur le gisant d'Aliénor d'Aquitaine à Fontevraud (tout début XIIIème). Il y en a peut-être d'autres exemples, mais je ne les connais pas. En ce qui concerne le pendant, j'ai tout de même bien l'impression qu'on est plus sur du XIVème...sinon rien à dire sur le reste de ta réalisation :top:

Hervé Lacassagne fait aussi des bouterolles sur CDC.

Sinon question différences de couleur, je pense que Khosrau évoquait plus les ensembles baudriers-fourreaux de deux couleurs que tu peux voir sur un certain nombre de sources allemandes (par exemple baudrier blanc et fourreau rouge).

Ah merci, je ne retrouvais plus ce fameux gisant :D

Si je ne dis pas de bêtise, c'est le cuir de renne qui est blanc aussi, l'épaisseur et la taille d'une peau semblent d'ailleurs adéquates pour la réalisation d'un baudrier, je n'ai pas eu l'occasion de voir du cerf tanné végétal pour voir ce que ça donne.
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

lun. févr. 24, 2014 7:44 am

Mêmes remarques que celles déjà dites.
Du cuir plus fin pour le fourreau permet plus de détails, de précision. Qui plus est du cuir épais n'apporte rien de plus en terme de solidité.
Sinon, la bouterolle me semble trop grande, enfin, plutôt trop haute, et surtout trop anguleuse. Lui donner un aspect plus arrondi aurait été plus gracieux. Ceci dit, je sais que forger une bouterolle est extrêmement délicat ! Perso, j'achète les miennes à ceux qui savent bien les faire, et il y en a peu.

Le baudrier me semble fin aussi, plus large serait plus harmonieux et surtout plus agréable à porter.

Sinon beau boulot, c'est propre, bien réalisé, soigné !
Avatar du membre
Haeron
Messages : 132
Enregistré le : mar. déc. 18, 2012 4:53 pm
Localisation : Strasbourg / Luxembourg
Contact :

lun. févr. 24, 2014 9:47 am

Pour la bouterolle, c'est peut être lié à la photo.
Et oui en plus trouver une bouterolle sur mesure compte tenu de l'épaisseur du fourreau, pas facile, et je remercie encore son forgeron :) il y en as pas mal qui m'ont dit non, préférant faire des bouterolles de série :P
Pour le baudrier, je n'ai pas assez d'élément de comparaison, c'est mon premier et le seul que j'ai vraiment eu l'occasion de porter. Il se porte bien et l'équilibre me semble pas mal, enfin c'est pas désagréable :) L'épaisseur doit aussi jouer un rôle, avec un cuir plus fin, il est possible que ca soit moins confortable avec cette largeur, mais la, ca donne un impression de résistance appréciable.

Globalement, Oui je pense que les suivant seront en cuir plus fin, mais si j'aime beaucoup celui la. Déjà avec du cuir plus fin, c'est vachement plus facile à travailler aussi :D (car la découpe et couture ici c'est assez tricky quand même pour avoir quelques chose de fin et propre, limite pour passer l'aiguille, j'ai du utiliser une pince parfois)

Merci pour le commentaire :)
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

lun. févr. 24, 2014 12:59 pm

J'ai le même souci, des bouterolles vraiment histo et vraiment bien faites, ça court vraiment pas les rues ! Vraiment !
Moi je prends le problème à l'envers : au lieu de chercher à avoir une bouterolle adaptée au fourreau, je fais mes fourreaux adaptés aux bouterolles : je rabote mon bois jusqu'à ce qu'il colle à l'épaisseur de la bouterolle.
Faut pas se leurrer, les bouterolles ont une taille standard, les lames d'épées aussi (j'ai pas encore vu d'épée qui fasse 1 cm d'épaisseur à la pointe : normalement, elles varient entre 2 et 3 mm d'épaisseur maxi à la pointe), donc un fourreau standard s'ajuste facilement à une épée standard. Seul bémol : les épées à pointes hyper fines en estoc type XVe. Mais bon, j'ai encore jamais fait de fourreau pour des épées XVe (je sais, je sais, c'est du racisme bête et primaire anti-XVe, on se refait pas !)

Pour les baudriers, j'en ai fait plusieurs, je les porte quotidiennement, et mon ressenti est qu'il est préférable d'avoir un baudrier en cuir fin mais large plutôt qu'épais et pas large : fin et large permet au baudrier de mieux épouser le corps du porteur et mieux "coller" au corps.
Du cuir épais à tendance à être plus rigide et donc moins près du corps. Difficile à expliquer, il faut porter les deux et comparer.

Mais comme ça a déjà souvent été dit, il n'y avait pas UN modèle de fourreau à l'époque, mais plusieurs variantes ! Comme pour les hauberts !
Avatar du membre
Haeron
Messages : 132
Enregistré le : mar. déc. 18, 2012 4:53 pm
Localisation : Strasbourg / Luxembourg
Contact :

lun. févr. 24, 2014 3:03 pm

Mais est ce que raboter ainsi le bois n'aurait pas tendance à fragiliser son extrémité?

Oui la diversité c'est bien :)

Edit : bien graissé, le baudrier est bien souple.
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

lun. févr. 24, 2014 7:10 pm

Fragiliser l'extrémité ? Aucun risque, avec la bouterolle qui vient consolider le tout, ça tient bien ! Je porte mes fourreaux au quotidien, il en prennent plein la figure, je les cogne fréquemment contre des murs, mats de tente et autres tables, et ça tient bien !

J'irai même plus loin encore, les rares fourreaux d'époque parvenus jusqu'à nous sont extrêmement fins ! 2-3 mm de bois, c'est tout fin, tout fragile ! Moi ça me fait même peur de voir une telle finesse du bois !
Je me dis aussi que le chevalier qui casse son fourreau à l'époque n'en a pas grand chose à faire : le casser signifie s'être cassé la figure de cheval donc avoir potentiellement perdu le combat, voire même s'être blessé durant la chute. Un fourreau cassé représente bien peu de choses comparé à une rançon !

Et pour avoir quelques fourreaux réalisés par un orfèvre du fourreau, je dois dire que ça a une toute autre gueule qu'un fourreau trop épais ! Et ils résistent super bien à un usage intensif !
Avatar du membre
Haeron
Messages : 132
Enregistré le : mar. déc. 18, 2012 4:53 pm
Localisation : Strasbourg / Luxembourg
Contact :

mar. févr. 25, 2014 9:41 am

Ah oui en effet le mien est plus épais, merci beaucoup pour l'information :)

Mais du coup, est ce que les fourreaux plus fin que tu utilise le sont pour des épées bluntées ou affutées?
Répondre

Retourner vers « Vos réalisations ! »