Fourreaux

Affichez les photos de vos réalisations !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
Dom
Messages : 183
Enregistré le : ven. juin 13, 2008 11:00 pm
Localisation : Genève
Contact :

sam. janv. 28, 2012 7:27 pm

on n’a aucune source des décorations qu’il pouvait y avoir sur les fourreaux
si, moi j'en ai une, avec plus de 15 fourreaux

C. van Driel-Murray, Zwaardscheden en andere vondsten uit de 14de eeuw uit de Marktenroute te Leiden, Leiden 1988, 50 pages.
http://www.archaeobook.eu/publication/9 ... e-te-leide

un aperçu
Image
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4745
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

sam. janv. 28, 2012 7:31 pm

Ca a l'air très intéressant, mais l'ouvrage n'est pas consultable apparemment (ou alors payant).
S'agit-il de fourreaux d'épées ? L'âme en bois est-elle conservée ?
Le texte est-il en néerlandais ou bien y a-t-il une traduction possible en frenchie ou anglais ?
Avatar du membre
De Heer van Liere
Messages : 2467
Enregistré le : lun. nov. 01, 2004 12:00 am
Localisation : Bouvignies ( Belgique )
Contact :

sam. janv. 28, 2012 7:39 pm

Alléchant ! :love:

'Zwaardscheden', c'est bien fourreaux d'épée. 'Andere vondsten' = autres trouvailles/découvertes.

6 € pour 50 pages, ça semble valoir l'investissement.

Arghl... Frais de port pour la Belgique: 8,50€. 17 € pour la France ! Moi, je vais attendre de pouvoir visiter cette intéressante librairie à l'occasion. :gla:

PS: Olivier, pour toi qui te débrouille en allemand; le néerlandais ne devrait pas poser de problème: c'est du Platdeutsch, de l'allemand sans déclinaison. ;)
Modifié en dernier par De Heer van Liere le sam. janv. 28, 2012 8:00 pm, modifié 1 fois.
Ecce Brabantorum Dux militiae, leo dictus et Deus armorum !
Les Francs Compaings Brabançons, reconstitution historique du Brabant Ducal.
Avatar du membre
De Heer van Liere
Messages : 2467
Enregistré le : lun. nov. 01, 2004 12:00 am
Localisation : Bouvignies ( Belgique )
Contact :

sam. janv. 28, 2012 7:49 pm

En suivant cette piste, je suis tombé là-dessus :

http://www.collectie.legermuseum.nl/sit ... cheden.pdf

Tu pourras t'y tester en néerlandais. :roi:

Et, oui :
"Deze zwaardscheden werden gemaakt uit rund- of kalfsleer dat over dunne houten spaantjes getrokken werd."

Ces fourreaux ont été fabriqués en cuir de bœuf ou de veau qui était appliqué ( étiré, même... ) sur des petites lattes fines en bois !

:top:
Ecce Brabantorum Dux militiae, leo dictus et Deus armorum !
Les Francs Compaings Brabançons, reconstitution historique du Brabant Ducal.
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4745
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

sam. janv. 28, 2012 9:02 pm

De Heer van Liere a écrit :PS: Olivier, pour toi qui te débrouille en allemand; le néerlandais ne devrait pas poser de problème: c'est du Platdeutsch, de l'allemand sans déclinaison. ;)
Beeen, justement, je suis plutôt nul en allemand, la preuve, à Bouvines 2011, j'ai surtout discuté en anglais !

Ceci dit, c'est plus qu'alléchant, c'est paradisiaque, vu que jusqu'ici on n'a pour ainsi dire quasiment pas de sources archéologiques de fourreaux XIIe ou XIIIe.
Reste à savoir la provenance sociale : milieu aisé, très aisé, etc...
A savoir aussi s'il y a des traces d'usure (frottement liés à l'équitation, aux marches d'escalier d'un château, aux murs de pierre d'un château, à un transport en chariot...) ; rien qu'en portant mon épée au quotidien et en faisant attention, y a des traces d'usure.
Avatar du membre
Dom
Messages : 183
Enregistré le : ven. juin 13, 2008 11:00 pm
Localisation : Genève
Contact :

sam. janv. 28, 2012 9:08 pm

L'ouvrage est en néerlandais seulement, je l'avais acheté au Leger museum de Delft
Avatar du membre
De Heer van Liere
Messages : 2467
Enregistré le : lun. nov. 01, 2004 12:00 am
Localisation : Bouvignies ( Belgique )
Contact :

sam. janv. 28, 2012 10:21 pm

Le petit pdf que j'ai mis en lien ne contient pas des masses d'infos et les planches manquent.

Rien sur des traces d'usure. :jap:

Il s'agit en fait d'un dépotoir d'atelier dans le fond d'une rivière.
120 pièces appartenant à des fourreaux d'épées ont été retrouvées mélangées à des déchets ménagers et de boucherie. Seuls 5 fourreaux sont complets. ( Il y avait aussi 13 fourreaux de dagues, ainsi que des 'couvertures de poignées' )
Il s'agit manifestement de pièces qui ont été remplacées lors de la réparation de fourreaux; elles ont servi et tout ce qui était métallique ( bouterolles... ) et âmes en bois ne font pas partie des trouvailles( réutilisées pour le nouveau fourreau ou comme patron pour le nouveau... )
Ils ont pu néanmoins, grâce à la forme et aux dimensions des pièces de cuir, établir un classement en 4 catégories en fonction du type d'épée.... ( putatif... )
Classement suivant la typologie d'Oakeshott et des comparaisons avec les lames des Royal Armouries à Londres :
Groupe 1 = Oakeshott XII c. 1200-1325 ( 16 exemplaires )
Groupe 2 = Oakeshott XIIIb c. 1290-1340 ( 14 )
Groupe 3 = Oakeshott XIIa c. 1300-1400 ( 9 )
Groupe 4 = Oakeshott XVIa c. 1290-1340 ( 16 )

Les décos sont constituées de lignes parallèles et de points sur certains morceaux ( Ils les considèrent comme sans-doute plus anciens, peut-être provenant d'un autre lieu de production, et qui se retrouvent dans le groupe 1 ) et sur d'autres de lignes simples et de marques aux matoirs.( groupes 2 et 3 ) Une seule pièce est couverte de décos au matoir jointives.
Les pièces du groupe 4 ne sont pas décorées.

Ils déduisent de la présence de types XIIa ainsi que de quelques pièces ayant recouvert des poignées de plus de 17 cm de long qu'il devait y avoir des 'épées de guerre'/épées longues...

Il y a des traces de fixations métalliques sur des pièces du groupe 3, alors que celles des groupes 1 et 2 ont des découpes laissant à penser à un système d'attache au baudrier par lanières de cuir.

Ces éléments les ont poussé à dater le dépôt des pièces des groupes 1 et 2 des 3 premières décennies du XIVème ( alors qu'elles avaient peut-être servi pour des lames du siècle précédant ) et celles du groupe 3 de 1330 et plus tardives ( en plus du contexte stratigraphique perturbé par le type de dépôt... ).


:top:

Manifestement, ce sont les notes qui accompagnaient un article dans 'Armamentaria', Jaarboek Legermuseum 1992-1993, Delft.
Ecce Brabantorum Dux militiae, leo dictus et Deus armorum !
Les Francs Compaings Brabançons, reconstitution historique du Brabant Ducal.
Avatar du membre
khosrau de samarkand
Messages : 2322
Enregistré le : mar. juil. 03, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

dim. janv. 29, 2012 7:58 am

C'est intéressant tout plein! (Même si je ne comprends rien, j'achète souvent des ouvrages dans s'autres langues)
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4745
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

dim. janv. 29, 2012 12:03 pm

Merci beaucoup pour le "résumé-traduction", De Heer !
En effet, ça semble hyper intéressant !
Si je comprends bien, la traduction parle des mêmes trouvailles que celles mentionnées par Dom ?
Auquel cas on serait peut-être en droit de supposer que le bouquin montre diverses illustrations des fourreaux en question.
Ce qui m'inquiète, c'est qu'il n'y a que 50 pages... Ca fait assez "short" pour qu'il y ait moult photos des fourreaux d'épées...et de dagues, parce que mine de rien, je meurs d'envie d'avoir des infos sur les fourreaux de dagues, particulièrement le système d'attache, et la présence ou non de bouterolles : théoriquement, une bouterolle ne sert strictement à rien sur un fourreau de dague, la bouterolle ne trouve une justification et une utilité que sur les fourreaux d'épées !

Quelqu'un compte commander le bouquin ? Mieux, quelqu'un l'aurait déjà, histoire de savoir combien de fourreaux sont illustrés ?
Mais perso, je pense le prendre, vu la rareté des sources de fourreaux d'épées !
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4745
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

dim. janv. 29, 2012 12:09 pm

Euuuuh, je suis en train de zieuter le formulaire de commandes : 17 € de frais d'envois pour le paquet, A-BU-SE !!!
Le prix reste le même jusqu'à 32 kg, je me dis qu'il serait préférable de regrouper les achats entre tous ceux intéressés, et se les renvoyer ensuite lesu ns les autres : les frais postaux pour un bouquin de quelques grammes ne sont pas élevés en France via la poste, z'en dites quoi ?
Avatar du membre
De Heer van Liere
Messages : 2467
Enregistré le : lun. nov. 01, 2004 12:00 am
Localisation : Bouvignies ( Belgique )
Contact :

dim. janv. 29, 2012 1:33 pm

medieviste a écrit :
Si je comprends bien, la traduction parle des mêmes trouvailles que celles mentionnées par Dom ?
Je pense que le pdf est un résumé, destiné au bulletin annuel, alors que le bouquin en vente est bien l'article publié. Il s'agit bien de la même auteur.
Ecce Brabantorum Dux militiae, leo dictus et Deus armorum !
Les Francs Compaings Brabançons, reconstitution historique du Brabant Ducal.
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4745
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

dim. janv. 29, 2012 10:01 pm

Bon, pour revenir au sujet initial, parce que franchement, là on laisse intervenir n’importe qui, en plus sur des sujets qui n’intéressent personne, mais alors là, personne-personne, hein ! [img]images/icones/icon15.gif[/img] [img]images/icones/icon15.gif[/img] [img]images/icones/icon15.gif[/img]

Voici mon dernier bébé en date, tout frais d’aujourd’hui : un fourreau de combat (donc sans âme en bois, impératifs du pestacle obligent) en collet végétal de 3 mm d’épaisseur, teinté en noir dans la masse, avec motifs repoussés : une croix (ben vi, on est en Europe chrétienne à l’époque !) et un fond tapissé de fleurs de lys, matoir réalisé par Benoît G !

Couleur : noir. Tout simplement parce que vous avez pas aimé le vert l'autre fois.
J'rigole ! Tout bêtement pour faire -pour une fois- dans la convention basique, vu que sur les enluminures les fourreaux sont systématiquement représentés en noir.

Les petits « plus » :
- un renfort en cuir à l’intérieur, pour que la lanière du baudrier qui passe ponctuellement dans le fourreau ne soit pas usée ou sectionnée par les multiples dégainages et rangainages de l’épée. Ca m’est déjà arrivé une fois par le passé. Il en faut beaucoup, mais…j’en fais beaucoup, vu que je porte l’épée chaque jour… Couture invisible dans l’épaisseur du fourreau. Parage au point zéro sur le haut du renfort, pour que la pointe de l’épée, en rentrant dans le fourreau, n’accroche pas le cuir et ainsi déchire peu à peu le tout. Déjà vécu aussi. J’ai pris une vieille chute de cuir, d’où le vert… Après tout c’est invisible, autant utiliser les chutes, soyons écolos : pas de gaspillage ! :top:
Image

- Petit détail de la couture : j’ai « enterré » la couture dans une rainure afin d’éviter tout frottement. C’est totalement idiot, vu que j’ai des fourreaux qui encaissent tout depuis plus de 10 ans, mais j’avais envie, allez savoir pourquoi, juste pour le fun. De même la couture est faite dans la tranche du cuir. C’est pas totalement inutile, ça permet d’avoir une surface plate à l’arrière, sans le bourrelet de cuir comprimé par la couture qu’on retrouve habituellement sur ce type de fourreau.
Image

- Le fourreau avant assemblage :
Image

- Fourreau terminé, avec le baudrier noué. Finitions habituelles : pas de couture pour fixer le baudrier, tout est intégralement lacé avec les éléments du baudrier, aucun élément rapporté.
Image

- Détail du motif fleurdelisé :
Image

Comme d'hab', à vos p'tit commentaires, critiques, conseils, etc. :jap:
aloïs
Messages : 73
Enregistré le : sam. janv. 28, 2012 9:22 pm

dim. janv. 29, 2012 11:23 pm

bel ouvrage, tu utilise quel type de cuir et de quel épaisseur?
membre de la compagnie: Les chevaliers du temps jadis

le blog d'une amie artiste:
http://lartenorphe.skyrock.com/
Avatar du membre
arthaud
Messages : 166
Enregistré le : dim. juin 12, 2005 11:00 pm
Localisation : Paris

lun. janv. 30, 2012 12:31 am

Je trouve tes fourreaux superbe!! [img]images/icones/icon7.gif[/img] et encore plus depuis que tu t'es mis au repoussage! [img]images/icones/icon7.gif[/img] [img]images/icones/icon7.gif[/img] Pour ma part j'attends mon épée de Gael Fabre pour m'en faire un nouveau... Quoique... d'ici la je vais probablement en faire un nouveau "tout cuir" pour le combat, afin d'éviter le genre de désagrément que j'ai eu a Bouvines... Par contre je ne visualise pas bien la "couture dans la tranche" qui permet d'avoir une "surface plane" .Serait-il possible de voir un détail de cette couture parce qu'il est vrai que je trouve le bourrelet derrière le fourreau en cuir plutôt disgracieux... A part ça l'épée dans les fourreaux c'est une Albion? serait il aussi possible de la voir ? je me dis que la forme de la lame jour un rôle dans la forme du fourreau... La plupart des épées de combat ont des lames aisées fines je me dis que ça doit donner des fourreaux "difformes" car trop fin... mais bon je me trompe peut être. Bref toute ces questions car tu m'as bien donné envie de m'en faire un! [img]images/icones/icon17.gif[/img] Mais avant de me lancer je veux avoir toute les cartes en mains! :jap: Merci d'avance Honorable Reinhardt et encore bravo pour tes réalisations! j'suis fan!
arthenius
Messages : 263
Enregistré le : jeu. juil. 21, 2011 3:48 pm
Localisation : Alsace - Poche de colmar

lun. janv. 30, 2012 1:46 pm

superbe ton dernier fourreau
medieviste a écrit :j'adore faire ça, je regrette même de ne pas avoir plus de couteaux à habiller, car j'ai attrappé le virus de la création de fourreaux en cuir repoussé...
pour ca ca peux s'arranger :lol:
Membre des guerriers d'avalon http://www.guerriers-avalon.org/
Répondre

Retourner vers « Vos réalisations ! »