Reconstitution métallurgique

Toutes les techniques pour vos réalisations d'équipement et d'armement !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
kalima
Messages : 1989
Enregistré le : ven. févr. 29, 2008 12:00 am

jeu. oct. 13, 2011 1:54 pm

Alattos,
a priori, on peut l'acheter pour 9,50€ par là, le bulletin sur l'archéologie expérimentale : http://www.lechodesvagues.com/nouvelles ... 12547.html

Sinon, j'ai croisé un truc en ligne en cherchant autre chose (comme souvent), j'ai pensé que ça pouvez peut-être intéresser :
Dubois Claude. Lercoul (Pyrénées ariégeoises). Un site sidérurgique du IIIe s. de notre ère. In: Gallia. Tome 57, 2000. pp. 53-62.
doi : 10.3406/galia.2000.3209
url : http://www.persee.fr/web/revues/home/pr ... _57_1_3209
alattos
Messages : 437
Enregistré le : dim. sept. 20, 2009 11:00 pm
Localisation : Strasbourg

jeu. oct. 13, 2011 1:56 pm

kalima a écrit :Alattos,
a priori, on peut l'acheter pour 9,50€ par là
cool ! merci du lien !
Avatar du membre
tripat3
Messages : 626
Enregistré le : mar. juin 02, 2009 11:00 pm
Localisation : Méru (60)
Contact :

jeu. oct. 13, 2011 6:56 pm

Oui, la technologie des bas fourneaux est fascinante, sans oublier les aciers et leurs affinages, tout ceci est passionnant, mais il ne faut surtout pas oublier la démarche de ces jeunes.
Ils sont passionnés de médiéval, ils sont passionnés par le travail de la forge, mais plus encore, la métallurgie et ils veulent faire partager leurs passions.
Quoi de plus ingénieux que de marier ces passions pour en faire quelque chose d’homogène. Puis de le structurer et de le rendre présentable pour……non, ne pas instruire, il parait que l’on ne peut rien apprendre au public, masse inculte qui ne pense qu’a bouffer et faire pisser son chien.
Pourtant je n’ai pas entendu de « Okay ! » je n’ai pas entendu de réflexions déplacées, et ce n’est pas que les enfants qui avaient les yeux allumés, les grands aussi avaient des étoiles dans les yeux.
Ces jeunes ne se sont pas laissé impressionner par les rabat-joie et les bien-pensants et ils ont offert leur savoir et les spectateurs ont pris ce savoir et en ont redemandé avec gourmandise.
Ce qui fait poser la question suivante : est-ce que les spectateurs sont trop bêtes pour s’intéresser à quelque chose ou bien c’est parce qu’on leur donne que des choses inintéressantes qu’ils deviennent bêtes ?
Avatar du membre
medieviste
Messages : 4744
Enregistré le : mar. sept. 12, 2006 11:00 pm
Localisation : colmar

jeu. oct. 13, 2011 7:42 pm

tripat3 a écrit :Oui, la technologie des bas fourneaux est fascinante, sans oublier les aciers et leurs affinages, tout ceci est passionnant, mais il ne faut surtout pas oublier la démarche de ces jeunes.
Ouaip, mo c’est ça qui m’émeut le plus ! Le fait que des jeunes soient capables de retrouver des gestes anciens, se faire ch… à sortir un acier de qualité moyenne par rapport à nos supers aciers high tech’ alors qu’ils auraient pu craquer le chéquier et se payer 1,5 kg de nos aciers spéciaux pour pas cher ! Non, ils ont choisi la difficulté, ils ont décidé de mériter leur acier !
Comme l’ami Orchis qui se faire braire à mériter son feu à l’ancienne ! Comme nos grands parents qui allaient chercher l’eau du puits à la main !
Je trouve ça morfidable !
Et sincèrement, j’aurais pas choisi de jouer le zozo en armure lors de pestacles, je pense que j’m’aurais orienté vers un métier manuel de ce genre (à supposer que j’ai le moindre talent manuel, ce qui reste à prouver…)

J’adore que des jeunes se mettent à retrouver, perpétuer, et par là, sauver un savoir manuel ancien !
D’ailleurs, Gaël, il a pas 30 ans ! Yannick Epiard était tout jeune aussi quand il a commencé le médiéval, Renoux itou !
C’est autrement mieux que jouer à la ninten-play ! :top:
tripat3 a écrit : est-ce que les spectateurs sont trop bêtes pour s’intéresser à quelque chose ou bien c’est parce qu’on leur donne que des choses inintéressantes qu’ils deviennent bêtes ?
Tu parles de TF1 là ??? [img]images/icones/icon15.gif[/img] [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Avatar du membre
tripat3
Messages : 626
Enregistré le : mar. juin 02, 2009 11:00 pm
Localisation : Méru (60)
Contact :

jeu. oct. 13, 2011 8:44 pm

Je parle de tous ceux qui ne se donnent même pas la peine de présenter le meilleur d’eux même, qui méprise tant les autres et qui ne peuvent même pas concevoir qu’ils soient autre chose que des ânes bâtés. Mais je ne pense à personne en particulier, bien sûr. [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Avatar du membre
Himon
Messages : 1368
Enregistré le : lun. juin 29, 2009 11:00 pm
Localisation : Ruffec 16

jeu. oct. 13, 2011 9:34 pm

tripat3 a écrit :Je parle de tous ceux qui ne se donnent même pas la peine de présenter le meilleur d’eux même, qui méprise tant les autres et qui ne peuvent même pas concevoir qu’ils soient autre chose que des ânes bâtés. Mais je ne pense à personne en particulier, bien sûr. [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Tu viens de donner une excellente définition du pecno moyen abreuvé de télé et de matuvu...MOI ...avant de mettre un doigt dans le forum ici présent.
Je ne dis pas que je suis beaucoupo mieux aujourd'hui, mais le fait que des allumés comme ceux la avec leur bas fourneaux sorte du lot ,fait que des pecnos ce dise....M***E avec le technolobotomie actuel on ne fait que reproduire vite fait mal fait des chose basique...mais qui demande de la sueur et du temps [img]images/icones/icon7.gif[/img] et une satisfaction extrême,parce que l'on sait que le résultat dépend uniquement de nous et non exclusivement de nos chéquiers [img]images/icones/icon13.gif[/img]
Memento mori , Memento audere semper
"Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance" Abraham Lincoln
Avatar du membre
laetitia
Messages : 811
Enregistré le : jeu. avr. 28, 2005 11:00 pm
Localisation : Melun

mer. oct. 19, 2011 9:43 pm

medieviste a écrit :Comme nos grands parents qui allaient chercher l’eau du puits à la main
Ah, ben les miens faisaient ça avec un seau, mais bon :D

Ouaip, sinon, je suis bien d'accord avec vous : ils font plaisir à voir travailler, ces jeunes gens :) [img]smile/thumb.gif[/img]
olivier et noémie
Messages : 79
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 11:00 pm

mer. nov. 16, 2011 5:19 pm

Bonjour à toutes et tous !
Je viens de lire avec attention ce post très instructif !
Ces gars n'ont pas froids aux yeux (oui bon ... auprès d'un bas fourneau .. Elle était facile ) ...
Y a que des passionné pour transcender dans la douleur et la sueur.
Voilà le genre d'animation qui sort de l'ordinaire.
Ils sont encore quelque uns à démontrer leur savoir faire et ceux là m'ont fait penser aux potiers du Léguer qui ont à l'occasion organisé des cuissons de poteries avec montage d'un four médiéval à la clé !

Nous leur souhaitons Noémie et moi une belle continuation !
Et encore chapeau !!!

Olivier et Noémie.
http://terrepierre.canalblog.com/
http://www.acme-medieval.com/

P.S : Comme quoi y a pas que la baston et les gnons qui font rêver le public ...
thibaut de brabant
Messages : 1271
Enregistré le : jeu. août 06, 2009 11:00 pm
Localisation : Lyon

mer. nov. 16, 2011 7:11 pm

vuillem a écrit : La définition de la loupe comme un produit hétérogène est la bonne. Quand au traitement post-réduction, il varie en fonction des périodes et des cultures. Il n'est pas connu de procédé de décarburation, comme avec la fonte d'un haut-fourneau. En tout cas, aucun indice archéologique ou historique ne permet aujourd'hui de le prouver. Le métal n'est travaillé qu'en phase solide, alors que dans le traitement de la fonte, la décarburation, appelée affinage, est réalisée en phase liquide (puis solide). De toute façon, l'acier se forge, à la différence de la fonte. Et on n'a, a priori, jamais trop d'acier.
La décarburation de la loupe se fait a la forge. En positionnant le lopin dans le fond du foyer, tu le rapproche de l'arrivé d'aire. La carence de carbone que tu craie dans le phénomène de combustion oblique l'oxygéné a aller chercher son carbone dans l'acier. Le phénomène est lent et surfacique, ce qui oblige en effet a feuilleté l'acier afin d'homogénéiser et de mettre en contacte de l'oxygène de nouvelles surfaces d'acier.
Avatar du membre
tripat3
Messages : 626
Enregistré le : mar. juin 02, 2009 11:00 pm
Localisation : Méru (60)
Contact :

mer. nov. 16, 2011 8:11 pm

En parlant de souffrance, je pense aux gars qui n'ont pas arrêtés de pomper pour ventiler le bas fourneau.
Ils étaient dans un état lamentable, endoloris à ne plus pouvoir lever les bras pour s'éponger la sueur, mais quand ils ont récupérés la loupe, la joie était telle qu'ils avaient complètement oubliés la fatigue et les douleurs....................;bon, je ne sais pas comment ça c'est passé le lendemain.

Merci à thibaut de Brabant de ces précisions
Avatar du membre
Orchis Stephanus
Messages : 328
Enregistré le : jeu. oct. 04, 2007 11:00 pm
Localisation : Drôme
Contact :

jeu. nov. 17, 2011 9:30 am

medieviste a écrit :Comme l’ami Orchis qui se faire braire à mériter son feu à l’ancienne !
Héhé, merci pour la comparaison mais c'est quand même autrement plus facile, voir simpliste, de faire du feu au briquet à silex que de sortir une loupe correcte d'un bas fourneau.
medieviste a écrit :alors qu’ils auraient pu craquer le chéquier et se payer 1,5 kg de nos aciers spéciaux pour pas cher !
Pour l'instant, j'en suis là... :-(
Mais dès que j'ai un peu de temps (et des sources sur comment étaient fabriqués ces scorgneugneu de briquets) j'essaie le briquet issu de loupe de bas fourneau...

Car ce genre de démarche est vraiment très intéressante ! Félicitations aux jeunes !
ASSOCIATION ORCHIS
 -briquets médiévaux
 -travail du cuir
 -animations pédagogiques
http://association-orchis.over-blog.com
thibaut de brabant
Messages : 1271
Enregistré le : jeu. août 06, 2009 11:00 pm
Localisation : Lyon

jeu. nov. 17, 2011 10:41 am

De mémoire, ils font tourner un bas fourneau tous les ans a la fête médiévale de Saint George d'huretier (enfin quand la météo le permet)
olivier et noémie
Messages : 79
Enregistré le : mar. juin 23, 2009 11:00 pm

ven. nov. 18, 2011 3:33 pm

Ah en plus ceux sont des récidivistes !
C'est génial de remettre le couvert !
Avatar du membre
Gerault d Armagnac
Messages : 200
Enregistré le : lun. sept. 11, 2006 11:00 pm
Localisation : VIENNE 38

ven. nov. 18, 2011 5:28 pm

...
Modifié en dernier par Gerault d Armagnac le ven. nov. 18, 2011 5:32 pm, modifié 1 fois.
Capitaine de la Compagnie des Porte-Peste, 1382
Avatar du membre
Gerault d Armagnac
Messages : 200
Enregistré le : lun. sept. 11, 2006 11:00 pm
Localisation : VIENNE 38

ven. nov. 18, 2011 5:32 pm

Pour ceux qui veulent des aciers "artisanaux" issus de bas fourneaux, contactez un maître coutelier forgeron car beaucoup créés leur acier dans les même conditions. D'ailleurs, dans la plupart des salon du couteau il y a des démonstrations de fabrication d'acier... Piste a suivre ici : http://www.forgefr.com/forums/index.php
Capitaine de la Compagnie des Porte-Peste, 1382
Répondre

Retourner vers « L'atelier du médiéviste »