Peinture à pigments naturels sur bois : appel à vos expérien

Toutes les techniques pour vos réalisations d'équipement et d'armement !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
in nomine noctis
Messages : 281
Enregistré le : lun. juin 07, 2010 12:20 pm
Localisation : Alsace
Contact :

lun. oct. 28, 2013 7:17 pm

ivan a écrit :Mettre une couche de gesso sur le bois, puis tempera à l'oeuf, puis une couche de vernis. Jamais eu de problème avec ce système, qui est d'ailleurs historique.
C'est ce que j'ai expliqué mais en plus court :D
Enlumineur et archer, haro sur la plume...
http://www.enlumineur.com
Avatar du membre
gros poulet
Messages : 431
Enregistré le : lun. avr. 24, 2006 11:00 pm
Localisation : A cheval
Contact :

lun. oct. 28, 2013 8:06 pm

puis une couche de vernis
oui mais quel vernis ? Parce qu'en 13eme je n'en connais pas...
Lord Chicken, The Kingslayer !!!!

https://www.facebook.com/CavalariaDelphina
Avatar du membre
ivan
Messages : 298
Enregistré le : mar. juin 19, 2007 11:00 pm
Localisation : Paris

lun. oct. 28, 2013 9:05 pm

gros poulet a écrit :
puis une couche de vernis
oui mais quel vernis ? Parce qu'en 13eme je n'en connais pas...

Un réponse rapide, avec les deux principales sources (Théophile et la Mappae Clavicula) est ici : http://www.e-conservationline.com/content/view/1079

Il y a des vernis modernes à base de huile de lin. Ils sont histo-compatibles.
Avatar du membre
oriabel
Gentil Modo
Messages : 8892
Enregistré le : mer. mai 19, 2004 11:00 pm
Localisation : Saint-Maur-des-Fossés

mar. oct. 29, 2013 9:48 am

Question idiote sans doute mais...
Quels pigments utilisez-vous ? origine minérale exclusivement ? ou autre ?
Prez, Lumière des Lumières, Sancta Domina, Muse du Savoir Médiéval et Chantre de la Reconstitution, Katochka !
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

mar. oct. 29, 2013 12:22 pm

re-belote: soucis relationnel avec les pdf qu'on trouve sur le net, mais:

Produits naturels pour la peinture au moyen age => pdf pas mal fait

http://www.or-pigments.com/couleurs.html

http://encrer-le-monde.over-blog.com/co ... n-%C3%82ge

La "galère", très souvent dans ces écrits est que on confond, à tort, les tinctoriales destinées à teindre (soit teinture des textiles) et les pigments destinés à colorer (soit peindre une surface).
Une tinctoriale peut être AUSSI une colorante: pastel (isatis tinctoria), kermès, garance, etc...et comporter un ou des pigments.
Les pigments ne sont pas forcément des tinctoriales: lapis lazuli, malachite, etc..
Idem, relevons une confusion hélas très fréquente dans l'obtention des couleurs composées suivant les deux techniques.
En teinture, cette couleur composée sera obtenue par trempage successif dans des bains de couleurs différentes. Exemple d'obtention d'un vert: un bain de pastel suivi d'un bain de "plante à jaune". (+ utilisation d'un mordant pour fixer les molécules sur le textile)
En peinture, on mélangera sur la palette le pastel et la "plante à jaune" avant d'apposer la couleur sur le support. Les produits destinés à "fixer la couleur", les liants éventuels n'ont rien à voir avec les procédés de teinture. ;)

Les pigments peuvent appartenir aux 3 genres: minéral (malachite, orpiment, ocres..), végétal (garance, pastel) ou animal (pourpre, kermès)

Il semblerait que, suivant le siècle et l'endroit, des couleurs eurent des préférences et/ou furent "accessibles" ou pas. ;)
Autre lien, intéressant, mais qui dépasse votre époque: http://rembrandt.royaltalens.com/fr/cou ... de-garance
NB: cela reste antérieur aux pigments chimiques qui prirent le pas à partir du XIXème. ;)
Avatar du membre
in nomine noctis
Messages : 281
Enregistré le : lun. juin 07, 2010 12:20 pm
Localisation : Alsace
Contact :

mar. oct. 29, 2013 4:38 pm

yrwanel a écrit :re-belote: soucis relationnel avec les pdf qu'on trouve sur le net, mais:

Produits naturels pour la peinture au moyen age => pdf pas mal fait

http://www.or-pigments.com/couleurs.html

http://encrer-le-monde.over-blog.com/co ... n-%C3%82ge

La "galère", très souvent dans ces écrits est que on confond, à tort, les tinctoriales destinées à teindre (soit teinture des textiles) et les pigments destinés à colorer (soit peindre une surface).
Une tinctoriale peut être AUSSI une colorante: pastel (isatis tinctoria), kermès, garance, etc...et comporter un ou des pigments.
Les pigments ne sont pas forcément des tinctoriales: lapis lazuli, malachite, etc..
Idem, relevons une confusion hélas très fréquente dans l'obtention des couleurs composées suivant les deux techniques.
En teinture, cette couleur composée sera obtenue par trempage successif dans des bains de couleurs différentes. Exemple d'obtention d'un vert: un bain de pastel suivi d'un bain de "plante à jaune". (+ utilisation d'un mordant pour fixer les molécules sur le textile)
En peinture, on mélangera sur la palette le pastel et la "plante à jaune" avant d'apposer la couleur sur le support. Les produits destinés à "fixer la couleur", les liants éventuels n'ont rien à voir avec les procédés de teinture. ;)

Les pigments peuvent appartenir aux 3 genres: minéral (malachite, orpiment, ocres..), végétal (garance, pastel) ou animal (pourpre, kermès)

Il semblerait que, suivant le siècle et l'endroit, des couleurs eurent des préférences et/ou furent "accessibles" ou pas. ;)
Autre lien, intéressant, mais qui dépasse votre époque: http://rembrandt.royaltalens.com/fr/cou ... de-garance
NB: cela reste antérieur aux pigments chimiques qui prirent le pas à partir du XIXème. ;)
Pas mieux, mais le lien de l'association Or et pigments comporte pas mal d'erreurs!!
Enlumineur et archer, haro sur la plume...
http://www.enlumineur.com
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

mar. oct. 29, 2013 5:15 pm

J'avoue que, en moyenne, je me borne à éventuellement passablement donner un avis sur les teintures.
Niveau pictural, j'ai bien essayé 2 ou 3 trucs (anciens), sans plus, donc n'estime pas être compétente en cette matière (ancienne). ;)

En "moderne", cela va moins mal. ;)

Je dois avoir des ouvrages papier dans un coin....lequel ressemble furieusement à des caisses (entassées dans un coin) actuellement, en vue de déménagement.
=> je ne suis pas en mesure de fournir les références, n° de page et recopiage in extenso, dans l'immédiat.
(et ceux qui doute du nombre de mes bouquins sont aimablement convié à venir aider à mettre en caisse et les trimballer, dont les descendre du grenier...) :roi:
Avatar du membre
in nomine noctis
Messages : 281
Enregistré le : lun. juin 07, 2010 12:20 pm
Localisation : Alsace
Contact :

mar. oct. 29, 2013 5:57 pm

yrwanel a écrit : (et ceux qui doute du nombre de mes bouquins sont aimablement convié à venir aider à mettre en caisse et les trimballer, dont les descendre du grenier...) :roi:
Merci, mais nous préparons également notre déménagement [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Enlumineur et archer, haro sur la plume...
http://www.enlumineur.com
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1742
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Saintes (17)

mar. nov. 05, 2013 11:26 pm

Seigneur… tout le monde est plus ou moins en train de déménager ??? Comment ça se fait, alors que je suis aussi en train d'attendre une réponse pour faire mon bagage? [img]images/icones/icon13.gif[/img]
Heureusement que le fofo ne bouge pas, lui (quoique… y'a pas si longtemps… :lol: )

Cela dit, ce topic est passionnant ! Merci à tous nos spécialistes débordants de ressources et de signets… :)
Je m'interroge aussi sur la possibilité des encres…
Est-ce qu'on pourrait, par hasard, faire une encre + ou - brunâtre avec des pelures d'oignon? (j'en ai des stocks, mais c'est léger comme de la plume et c'est pas demain la veille que je pourrai teindre une cotte avec… :lol: ) En ajoutant, par exemple, un mordant quelconque… :??:
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

mar. nov. 05, 2013 11:39 pm

Houlà, la pelure d'oignon....
Mais tu vas te faire incendier, ma Belle, avec une telle hérésie! :crazy: :lol:

Bon, en attendant la suite de certaines recherches sur une couleur jaune "mystère" en Scandinavie, et si tu veux faire ce qui est dénommé en reconstitution de la teinture "baba cool", l'oignon fait partie des teintures textiles (ou les oeufs de Pâques en Germanie, histo peut-être pas pour le MA, je ne sais pas de quand date la coloration des oeufs de Pâques, mais XIXème, c'est certain) "sans mordant" (comme le curcuma, le brou de noix...). ;)

Comme "encre": pas utilisé à ma faible connaissance des encres.(pas trop mon rayon) et peintures.

HS: tu peux en changer la couleur de base avec des "mordants" type sel de fer (pas abuser, cela bouffe la fibre) ou sel de cuivre. Chrome et étain sont devenus interdits (un poil toxiques).
PS: tu peux rafler les pelures d'oignon chez ton épicier ou au supermarché: on les jette! :D

Niveau encre: voir sur le blog de Dame Chlodyne. Elle en connait un solide rayon!
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1742
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Saintes (17)

mer. nov. 06, 2013 1:23 am

Nan mais je me suis fait de l'encre avec du brou de noix (fait maison, hein, avec les bogues des noix de Coucy-le-château…) :D
et j'ai plein de petits sachets achetés à la Foire de Pontoise chez notre ami Askavian… Quand je vais être à la retraite (plus que 2 mois à attendre, et on fait péter la roteuse… :hic: ) je vais pouvoir consacrer mon temps à remplir mes petits pots de couleurs…
Le blogue de Dame Chlodyne, je connais, j'adore, avec ses images incroyables où elle te montre des trucs que tu verrais pas si elle ne te disais pas : «eh, regarde là, tu vois St Luc, il a mis ses encres dans des cornes, mais si, regarde son lutrin, là, à droite…» et toi tu vois un truc gros comme une tête d'épingle, et tu te dis, mais elle a raison, elle doit avoir une loupe qui grossit 400 fois!!!!!!!!

Mais c'était juste une question que je me posais, vu que je commence à être envahie par les sacs de pelures… [img]images/icones/icon9.gif[/img]
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
Avatar du membre
in nomine noctis
Messages : 281
Enregistré le : lun. juin 07, 2010 12:20 pm
Localisation : Alsace
Contact :

mer. nov. 06, 2013 11:12 am

Sagiterra a écrit :Mais c'était juste une question que je me posais, vu que je commence à être envahie par les sacs de pelures… [img]images/icones/icon9.gif[/img]
Ben à part les utiliser en déco, je vois pas ce que tu pourrais en faire, puisque le "jus" obtenu à partir de l'oignon, même mordancé, ne tient pas à la lumière (Et sur l'ensemble des manuscrits que j'ai étudié, je n'ai jamais vu cette teinte)
Enlumineur et archer, haro sur la plume...
http://www.enlumineur.com
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

mer. nov. 06, 2013 11:46 am

Le "jus d'oignon", sur textile, tient nettement plus longtemps que certaines teintures modernes bien chimiques...
J'ai testé!

Mais tout à fait d'accord que il "tient" moins longtemps que la garance (ou la campêche, pas histo pour le MA occidental).
Garance et oignon ont été utilisés pour tisser un coussin, il y a 35 ans, en pleine période "baba coll" (que j'assume pleinement: à l'époque, la reconstitution médiévale, on s'en fichait totalement). ;)

Accessoirement, il y a d'autres teintures, "mineures", qui tiennent encore moins bien que l'oignon...(testé aussi). :D
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1742
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Saintes (17)

mer. nov. 06, 2013 2:56 pm

Merci les gensses !!! ;)
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
Avatar du membre
chlodyne
Messages : 155
Enregistré le : mar. juin 29, 2010 1:13 pm

mer. nov. 06, 2013 7:08 pm

Pour les recettes d'encre, je renvoie au forum Encre et Lumière où tout plein de calligraphes sauront te répondre Sagiterra.

Un membre donnait la référence de ces deux ouvrages :

Manuel Roret pour la fabrication de l'encre 1856
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... ork.langFR

Secret concernant les arts et métier tome 1784 chapitre X pour fabriquer son encre :
http://books.google.fr/books?id=D_g-AAA ... &q&f=false

Merci de lire mon blog, c'est gentil ce que vous dites !
Dame Chlodyne, peintre d'imageries médiévales
http://www.claudinebrunon.com
Blog : http://arhpee.typepad.com/enluminure
Groupe Enluminure/Calligraphie : https://www.facebook.com/groups/1425864087660078/
Répondre

Retourner vers « L'atelier du médiéviste »