BOURSE DEBUT 13ème

Toutes les techniques pour vos réalisations d'équipement et d'armement !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
Le Goupil
Messages : 6679
Enregistré le : ven. oct. 14, 2005 11:00 pm
Localisation : Vosges
Contact :

ven. avr. 13, 2012 12:30 pm

Des sources iconographiques de femme portant bourse/aumonière à la ceinture, contrairement à ce qui se passe pour les hommes, on en a quand même une tripotée, hein, pour le XIIIe...
www.eutrapelia.fr

Non non, les M2chants ne sont pas morts ! Tels les 4 Cavaliers de l'Apocalypse, nous œuvrons dans l'ombre... Tremblez, mécréants !!!
SARTAGO DELENDA EST !!!
Avatar du membre
Theophile
Messages : 329
Enregistré le : lun. janv. 17, 2011 2:18 pm
Localisation : Compiègne

ven. avr. 13, 2012 12:44 pm

C'est vrai Goupil.

À partir du 3ème quart 13e, on peut recouper avec les pièces archeos : des suspentes d'aumônieres métalliques retrouvées en contexte ; pour les hauts rangs certes.
Il est vrai que ces aumônières ne sont visibles, sur les enluminures, que sur les femmes ; je pense notamment à la bible de Maciejowski (et non, pas de jeu de mot pour moi :) ).
Edit : je pense que ces suspentes ont bien eu une fonctionnalité et, d'après les restes attenants, qu'elles étaient fixées à la ceinture visible.
Avatar du membre
chester
Messages : 433
Enregistré le : jeu. mars 05, 2009 12:00 am
Localisation : condat sur trincou (24)

ven. avr. 13, 2012 1:18 pm

voilà ce que j'ai pu trouvé dans ma petite bibliothèque médiéval que je suis en train de me faire
dans le livre "les croisades apogée de la chevalerie" edité par RST en 1963 par jay williams avant propos de margaret B freeman

Image

source: musee des monuments français à Paris
Dans le livre ils disent que c'est un pélerin du XIème siècle

Si je fais une sacoche en cuir comme celle si est ce que ça peu le faire?
On dirai qu'elle a un rabat sur le dessu ...

source burgerbibliother BERN
il s'agit de richard déguisé en homme des bois pour échapper à ses ennemis
Avatar du membre
chester
Messages : 433
Enregistré le : jeu. mars 05, 2009 12:00 am
Localisation : condat sur trincou (24)

ven. avr. 13, 2012 1:21 pm

toujours dans le même livre
Sur celle si le cavalier porte quelque chose en bandoulière dans le doc

Image

source: burgerbibliothen bern
il s'agit de Richard déguisé en homme des bois pour échapper à ses ennemies
Avatar du membre
malko
Messages : 5566
Enregistré le : mar. mai 17, 2005 11:00 pm
Localisation : Veyrac (87)

ven. avr. 13, 2012 1:29 pm

chester a écrit :il s'agit de Richard déguisé en homme des bois pour échapper à ses ennemies
Correction : il s'agit de Richard déguisé en simple voyageur pour échapper à ses ennemies.
Avatar du membre
malko
Messages : 5566
Enregistré le : mar. mai 17, 2005 11:00 pm
Localisation : Veyrac (87)

ven. avr. 13, 2012 1:41 pm

chester a écrit :mais faut bien trouver une solution, car sur les médiéval que je fais, tout le monde portent les horreurs que j'ai posté un peu au dessu, et personne ne dis rien car personne n'apporte de solution, c'est pour ça que j'ai ouvert cette page.

En fait, la majorité des personnes ne cherche pas de solution. Ces escarcelles font "à le Moyen Age", ça suffit donc amplement pour faire le beau sur une fête de village. Et puis, vu que les autres en ont, c'est que c'est bon. Tu connais sans doute le fameux effet : "je copie mon voisin".
Avatar du membre
Pierre de Mirmande
Messages : 1666
Enregistré le : lun. déc. 19, 2005 12:00 am

ven. avr. 13, 2012 1:44 pm

Et dans la première image, l'homme tient une palme. Je crois que dans ce cas, c'est un homme de retour de pèlerinage à Jérusalem. La sacoche est liée au pèlerinage. Richard serait donc déguisé en pèlerin avec les attributs correspondants.
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

ven. avr. 13, 2012 2:28 pm

Adelahide a écrit :
yrwanel a écrit :Mfff... vu l'habitude de porter la bourse planquée (euh... n'y voyez pas une quelconque autre allusion, .......), que se passe t-il pour les dames?
Retroussent-elles leur robe pour accéder à leur aumônière?
( wouaw, schoking) ;)
Ou de façon plus générale : ont-elles besoin de porter une bourse sur elle ? Dans quelles conditions, et pour quoi faire ?
Si l'on peut constater la présence de bourse décorative plus tard, peut-être parfois avec le but ostentatoire de montrer que l'on distribue l'aumône (d'où le terme d'aumônière...), quel besoin réel a-t-on de posséder un sachet sur soi contenant des trucs (et quels trucs ? ) quand on va aux champs ou travailler et que ce n'est pas jour de marché et qu'on n'a pas d'achat à faire, pas de véhicule à démarrer, pas de badge d'accès à produire, pas de de papier d'identité à détenir, pas de flacon de sels à trimballer, pas de paquet de clopes, pas de portable ?

Si l'on ne constate pas la manifestation d'une mode (particulièrement avec le sac à rabat de hanche, vers le XIV°s et uniquement sur les hommes), pourquoi tenir à rendre visible un accessoire dont la présence n'est qu'hypothétique et qui n'a que peu de justification ?

Faut-il croire que les femmes, au XIIIème, restaient vissées à leurs fourneaux et ménage?
J'ai quelques doutes dans une civilisation où TOUT est fait avec ses mains. ne pas oublier que 95% de la population est à la campagne et la main d’œuvre féminine a ses tâches, plus éterndues que torchonner la baraque, les marmots et faire la tambouille.
En ville, on a l'émergence (assez importante) des artisans, y compris féminins.

Du temps où je faisais encore les camps, franchement, cela m'ennuyait profond de devoir re-cavaler vers ma tente pour aller chercher l'un ou l’autre "brols" (déjà mon couteau sert-à-tout, par ex.), ne fût-ce que mon fuseau et poignée de laine. Et ça, c'est "médiéval": le fuseau permet de filer partout... en poireautant autour du puits, en papotant (le temps d'être servie au marché ou surveillant les marmots qui jouent), en campagne et dans un contexte "histo": garder les oies, moutons etc.. => on peut caler le fuseau dans la ceinture, mais la bonne poignée de laine?
Y mettre un pansement (cela sert toujours => au MA, un petit linge ou équivalent), c'est toujours utile. ;)
J'ignore si c'est "histo", mais en campagne, un sachet plié dans l"aumônière" peut servir si on trouve des trucs à récolter (tant qu'on passe par là), ou la pelote de ficelle (pratique aussi). [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Avatar du membre
malko
Messages : 5566
Enregistré le : mar. mai 17, 2005 11:00 pm
Localisation : Veyrac (87)

ven. avr. 13, 2012 2:58 pm

Ca m'étonnerait que tu fasses loger un fuseau dans une aumonière. :crazy:
Qu'il y ai eu des sacs ou des paniers pour transporter du matériel, oui. Nous sommes, je penses, tous d'accord pour le dire.
Mais que tout le monde, y compris dans les campagnes, se promenait avec une aumonière pour y loger leurs accessoires indispensables, pour moi, c'est non. D'autant plus qu'il faut voir la taille des aumonières. En général, c'est petit. Donc, on n'y loge pas grand chose.

Et juste pour rapporter tout ça à notre vision du XXIème siècle : je ne crois pas que les agricultrices, lorsqu'elle s'occupent de leurs bêtes, lorsqu'elles travaillent aux champs, bref quand elles font toutes leurs activités de tous les jours, se trimballent avec un sac pour transporter 350 choses qui-pourront-peut-être-servir-on-ne-sais-jamais.
Modifié en dernier par malko le ven. avr. 13, 2012 3:28 pm, modifié 1 fois.
Adelahide

ven. avr. 13, 2012 3:14 pm

yrwanel a écrit :Du temps où je faisais encore les camps, franchement, cela m'ennuyait profond de devoir re-cavaler vers ma tente pour aller chercher l'un ou l’autre "brols" (déjà mon couteau sert-à-tout, par ex.), ne fût-ce que mon fuseau et poignée de laine.
Est-ce que ton fuseau à laine tient dans une bourse à monnaie correctement proportionnée ? Le mien, non. :/
on peut caler le fuseau dans la ceinture, mais la bonne poignée de laine?
As-tu essayé d'utiliser une de ces quenouilles abondamment représentées avec les fileuses ?


Après, on peut s'inventer tous les prétextes du monde, n'empêche que la bourse à la ceinture, on ne la voit pas au début du 13ème, et qu'on la voit rarement plus tard (je parle bien de bourse, pas d'escarcelle masculine de hanche), et que quand on l'aperçoit, elle est sous un vêtement : pour y ranger un fuseau ou une "poignée de laine" ou une autre babiole de ce genre, c'est moins pratique qu'un panier (ou qu'une domestique).


PS/edit : croisement/convergence de post avec Malko. :)
Modifié en dernier par Adelahide le ven. avr. 13, 2012 3:15 pm, modifié 1 fois.
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

ven. avr. 13, 2012 6:35 pm

euh... j'ai des petits fuseaux...exprès pour le filage très fin, 15cm max. Et c'est "histo".
Ils ne se calent pas très bien dans une ceinture, comme les modèles plus grands.

La quenouille n'est pas indispensable au filage: tout dépend (aussi) quelle matière on file aussi.
Mais sans doute que je suis une "bille" en filage, expérimentation et "pas histo".

Quant au parallèle avec nos habits actuels, en campagne: on a des poches... chose pas connue au MA paraît-il. ;)
Là-dessus, libre à vous d'estimer que les femmes n'ont rien à porter à la ceinture au MA "parce qu'elles ont pas de cartes de crédits, GSM, clope,rimmel et rouge à lèvre, clé de bagnole" (mais elles ont les clés des coffres et de la maison...au MA), et que c'est pas représenté sur les miniatures ou autres. ;)
Avatar du membre
chester
Messages : 433
Enregistré le : jeu. mars 05, 2009 12:00 am
Localisation : condat sur trincou (24)

ven. avr. 13, 2012 6:40 pm

merci malko, pour la rectification, il ont du se tromper dans le livre ça arrive souvant.
Si non, si je me fais ce petit sac pour tranporter mes couverts, nourriture etc, pour des bivouac historique, que tranporte le pélerin qui d'après Pierre (ce qui est fort possible) rentrerai de jérusalem c'est bon ou pas ?
Mais les branches qui dépasse vers le bas du sac c'est quoi à votre avis?
Avatar du membre
treps
Messages : 754
Enregistré le : jeu. sept. 04, 2003 11:00 pm
Localisation : Epinac, Bourgogne
Contact :

ven. avr. 13, 2012 6:53 pm

Utiliser ce genre de sac dans une logique de reconstitution n'a de sens que si tu évoques un voyageur ou un pèlerin... A priori, au vu de ton avatar ce n'est pas le cas ;)
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1747
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Saintes (17)

ven. avr. 13, 2012 8:01 pm

chester a écrit :merci malko, pour la rectification, il ont du se tromper dans le livre ça arrive souvant.
Si non, si je me fais ce petit sac pour tranporter mes couverts, nourriture etc, pour des bivouac historique, que tranporte le pélerin qui d'après Pierre (ce qui est fort possible) rentrerai de jérusalem c'est bon ou pas ?
Mais les branches qui dépasse vers le bas du sac c'est quoi à votre avis?
Si tu parles de la 1ère image, à vue de nez, ce sont les pompons ou les franges du sac… (voir les nombreuses aumônières sur le livre des jeux d'Alphonse le Sage) ;)
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
Avatar du membre
chester
Messages : 433
Enregistré le : jeu. mars 05, 2009 12:00 am
Localisation : condat sur trincou (24)

sam. avr. 14, 2012 7:27 am

oK treps,je laisse donc tomber, car le personnage que je reconstitue est viconte du Béarn, et assugétie au roi Aragon comme son conseillé et chef militaire pour la croisade des Baléars.
Donc j'ai des sujet pour porter mes bagages. :lol:
Merci Sagiterra pour les renseignements
Répondre

Retourner vers « L'atelier du médiéviste »