[Boisson] Un hypocras maison .. mais bon

Recettes, boissons et menus médiévaux !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Répondre
gevaen
Messages : 46
Enregistré le : ven. sept. 24, 2010 9:47 am
Contact :

ven. sept. 24, 2010 1:12 pm

Bonjour à toutes et tous,

pour contribuer au forum à l'aide de mes modestes recherches, je vous livre la recette de l'hypocras que nous pratiquons. Ce n'est pas le plus historique, mais en tous les cas il est fort apprécié sur les camps.
Si vous voulez le format directement imprimable il est en pdf à cette adresse : http://harde-des-preux.cso-si.com/scrip ... as-LHP.pdf

En voici le texte (n'hésitez pas à poser vos questions en réponse), et pour ceusses qui auront le courage il y en a sur ma tablée [img]images/icones/icon17.gif[/img] prêt à gouter.
Au commencement, voici la liste des ingrédients qu'il te faudra patiemment acquérir dans l'échoppe de grande étendue la plus proche :
une bouteille de vin rouge (75cl)
deux clous de girofle
une graine de cardamone
trois cuillères à souper de miel liquide
une cuillère à dessert de cannelle moulue
une cuillère à dessert de gingembre frais émincé
En sus, garde-toi une gamelle, un torchon bien propre et quelques filtres à café.


Concernant le vin, il est dit qu'un bon bourgogne prévaut. Pour notre part, et après maints débats et tentatives, il n'existe pas mieux qu'un bon bordeaux à tâcheronner tablier ! A l'accoutumée, le vin le moins dispendieux se suffit pour cette aménagement.
Pour cannelle et gingembre, les cuillères se doivent être généreuses, tout autant que pour le miel. La cardamone elle ne vaut qu'entière; l'amener au pilon lui fait semble-t'il perdre son intérêt.


Maintenant te voilà prêt à œuvrer : emplit une gamelle (point de cuivre !) avec le vin, verse le miel, ensuite clous, graines et cannelle et gingembre ! Passe un bon moment au fouet à lier l'ensemble, jusqu'à ne plus avoir la résistance du miel dans le jus. Puis prestement va te reposer une nuitée.

Au levé, lorsque tes yeux de nouveaux se sont habitués à la lumière et ta chevelure revenu en bon ordre sur ton crâne, passe ce mélange à travers le torchon pour en retirer la plus grande partie de la lie. Surtout ne crains pas de perdre un peu de jus.
Puis, saisissant tes filtres à café, passe maintenant ce liquide devenu breuvage, et prends tes aises parce que c'est long ! Une fois ta bouteille de nouveau remplie, tu peux la conserver bouchée pendant plusieurs semaines, voire au-delà. Bonne beuverie (mais avec modération) !
Avatar du membre
Maistre Alvin
Messages : 76
Enregistré le : mar. oct. 20, 2009 11:00 pm
Localisation : mesnil saint pere (10) aube

lun. sept. 27, 2010 12:15 am

La cardamone elle ne vaut qu'entière; l'amener au pilon lui fait semble-t'il perdre son intérêt.

Pour ma part, je pile au mortier, ça ne lui retire pas de saveur, mais l'aide, au contraire, à se diffuser, le vin je le fais chauffer jusqu'au bord du frémissement, hors du feu j'ajoute le miel pour le faire dissoudre, puis je lui redonne 1 coup de chauffe (comme plus haut, jusqu'à frémissement), puis j'ajoute mes épices enfermés dans 1 "chaussette", je couvre et laisse macéré pendant 24h00.
Cela dit, il existe autant de recettes et façon de faire, que de jours dans l'année, là c'est ma recette et pas âme l'ayant gouté ne s'en est plaint.
«A VAILLANS CUERS RIENS INPOSSIBLE.»
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1710
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Marennes (17)

mar. nov. 23, 2010 9:01 pm

Ayant manqué récemment de cannelle en bâton, j'ai utilisé de la cannelle en poudre dans ma recette perso habituelle, mais je trouve que ça donne de l'amertume. Toutefois, je dois préciser que je fais macérer 5 jours, peut-être que sur un temps plus court ça marque moins...
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
alattos
Messages : 437
Enregistré le : dim. sept. 20, 2009 11:00 pm
Localisation : Strasbourg

mer. nov. 24, 2010 10:59 am

Maistre Alvin a écrit :le vin je le fais chauffer jusqu'au bord du frémissement
Quel est l'intérêt de faire chauffer le vin ?
C'est un produit exempté de bactéries et de levures théoriquement, donc pas la peine de le stériliser.
Si c'est pour mieux dissoudre le miel, ou mieux encore le stériliser, alors vaut mieux le faire chauffer (le miel) quelques minutes à 65° (pas plus, sinon vous perdez les molécules organoleptiques, et il a été prouvé qu'une chauffe de moins de 5 minutes à 65°C suffisait pour le "désinfecter" (http://www.hydreaumiel.org/hydromellifi ... _miel.html)) et le rajouter au vin froid...
Enfin voilà s'il y a une raison particulière je veux bien la connaître :)
Avatar du membre
malko
Messages : 5566
Enregistré le : mar. mai 17, 2005 11:00 pm
Localisation : Veyrac (87)

mer. nov. 24, 2010 10:40 pm

La chauffe est très certainement là pour faciliter l'infusion des épices et également pour faire fondre le miel plus vite.

J'ai également testé de faire chauffer le vin une fois. 20 minutes après avoir mis la chaussette pleine d'épices pilés, c'était assez infusé. Pour un truc fait en moins d'une heure, le résultat était tout à fait correct. Pas excellent, mais correct...
alattos
Messages : 437
Enregistré le : dim. sept. 20, 2009 11:00 pm
Localisation : Strasbourg

jeu. nov. 25, 2010 11:56 am

mouais, du coup sauf en cas d'urgence, c'est domage de faire chauffer le vin et donc faire chuter la qualité du vin (même si c'est du 1er prix)...
Répondre

Retourner vers « La Cuisine des Guerriers »