Boisson

Recettes, boissons et menus médiévaux !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Avatar du membre
garin trousseboeuf
Messages : 1375
Enregistré le : dim. août 22, 2004 11:00 pm
Localisation : Saint Renan

jeu. févr. 25, 2010 1:26 pm

-> "Boire au Moyen Âge" de Jean Verdon
La oule, c'est cool... la fonte, c'est la honte... le verre c'est la misère.
Avatar du membre
cassetrogne
Messages : 4400
Enregistré le : lun. mai 17, 2004 11:00 pm
Localisation : Villebon/Yvette
Contact :

ven. févr. 26, 2010 1:48 am

Thibaut de Brabant a dit : Autrefois, le terme de "piquette", ne désignait pas un mauvais vin, mais un type de vin conçu pour être bu coupé d'eau, ou d'épice....
Tu peux détailler ?
Cassetrogne, Ménestrier aux Coquillards de Villon
http://www.coquillards-de-villon.com
http://coquillards.leforum.eu
Si sibi pilosus est, legitimus !
thibaut de brabant
Messages : 1271
Enregistré le : jeu. août 06, 2009 11:00 pm
Localisation : Lyon

lun. mars 01, 2010 3:18 am

Cela vient d'une discussion avec un vieux paysan ardéchois. (DCD désormais) qui me racontais que quand il était jeune (CAD en debut 1900), le mot de "piquette" désignait un type de vin spécifique, plus lourd et plus épais.
Celui ci était "conçu" comme un produit semi-fini, il ne se consommait pas tel quel mais dilué ou avec des épices. Il avait une réputation douteuse car on disait que celui qui en buvait trop devenait fou ou aveugle (a cause d'un fort taux en méthanol). Il était produit avec un cépage endémique en Ardèche. Ce cépage a désormais presque disparu sauf à la limite de la Haute Loire car il à été interdit et à été supplanté au début du siècle par le Jacquez, lui même interdit en 1938 pour des raisons similaires.
Ce cépage, à forte dose avait aussi des caractéristiques hallucinogènes. En gros il est à comparer avec de l'alcool de bois.

Je suis à peu près sur que cela existait au XIVeme car j'ai vu passer le mot de "piquette" dans une transcrïption d'un texte de cette époque lors d'une visite dans un musée de la vie rural local. J'essayerais de retrouver la source plus précisément a l'occasion.

Juste pour info et afin que les forumistes citadin soit conscient de certain point: Les point les plus reculé d'Ardèche ont fait leur révolution industrielle durant les cinquante dernières années. Le vieux dont je parle dormait sur une paillasse, assis dans un lit fermé dans sa cuisine en terre battu. Il s'eclairait avec des lampes a huile que l'on trouve que dans les musée de nos jours.
"Si j'avance, suivez-moi ;
Si je meurs, vengez-moi ;
Si je recule, tuez-moi."
Henri de la Rochejaquelein
Avatar du membre
guillaumedebeaufort
Messages : 371
Enregistré le : mer. déc. 09, 2009 12:00 am
Localisation : Savoies

lun. mars 01, 2010 9:52 am

Le cepage en question, ce ne serait- pas du "clinton" (à prononcer phonétiquement parce-que je sais pas si on l'écrit comme ça).

Parce qu'on a un pied du genre chez nous et il parait que ça fait un vin qui rend fou... :D
Savoyard power
Avatar du membre
Gildwin
Messages : 2861
Enregistré le : mer. nov. 24, 2004 12:00 am

lun. mars 01, 2010 9:58 am

Non je crois que le "clinton" fait plutôt des taches sur les robes des assistantes
[img]smile/dejaout.gif[/img]
Membre de l' International Society pour les OFF !
thibaut de brabant
Messages : 1271
Enregistré le : jeu. août 06, 2009 11:00 pm
Localisation : Lyon

lun. mars 01, 2010 10:19 am

Guillaume de Beaufort
Le cepage en question, ce ne serait- pas du "clinton" (à prononcer phonétiquement parce-que je sais pas si on l'écrit comme ça).

Parce qu'on a un pied du genre chez nous et il parait que ça fait un vin qui rend fou...
Non, mais des cépages produisant un peu de méthanol, il y en a quelques un quand même... C'est souvent ces cépage d'altitude il me semble. J'essayerais de retrouver le nom pour les fans de psilo [img]images/icones/icon15.gif[/img]

Percival
Non je crois que le "clinton" fait plutôt des taches sur les robes des assistantes

Image
"Si j'avance, suivez-moi ;
Si je meurs, vengez-moi ;
Si je recule, tuez-moi."
Henri de la Rochejaquelein
Avatar du membre
cassetrogne
Messages : 4400
Enregistré le : lun. mai 17, 2004 11:00 pm
Localisation : Villebon/Yvette
Contact :

lun. mars 08, 2010 5:17 am

Guillaume de Beaufort a dit : Le cepage en question, ce ne serait- pas du "clinton"
Du Noah.
Pas Yannick, mais le cépage.
(pas du vin de noix non plus ! ) [img]kator/smiley33.gif[/img]
Cassetrogne, Ménestrier aux Coquillards de Villon
http://www.coquillards-de-villon.com
http://coquillards.leforum.eu
Si sibi pilosus est, legitimus !
helene de cauciacum
Messages : 1077
Enregistré le : dim. déc. 31, 2006 12:00 am
Localisation : Cauciacum oise

lun. mars 08, 2010 7:33 am

Oui c'est le Noah mais c'est interdit depuis 1935 comme le clinton, l'herbemont, l'isabelle, le jacquez et l'othello, c'est parce que les vins à base de ce cépage contenaient des molécules proches de celle qu'on trouve dans l'absinthe.
Chez moi dans le Sud Ouest on le garde pour faire de l'eau de vie car cela ressemble à de l'eau de vie de framboise mais chut il faut pas le dire [img]images/icones/icon9.gif[/img]
<img src="http://pic.aceboard.net/img/12392/5879/1173084791.png" alt="http://pic.aceboard.net/img/12392/5879/1173084791.png" style="border:0" />


Chacun de nous a besoin d'une quête, l'homme qui n'en poursuit pas est perdu à lui même.
thibaut de brabant
Messages : 1271
Enregistré le : jeu. août 06, 2009 11:00 pm
Localisation : Lyon

lun. mars 08, 2010 4:42 pm

Cassetrogne
Du Noah.
Pas Yannick, mais le cépage.
(pas du vin de noix non plus ! )
Yep, dans mon coin je croix que c'est du Noah.

Il donne l'un des meilleurs vinaigre que je connaisse [img]images/icones/icon15.gif[/img]
"Si j'avance, suivez-moi ;
Si je meurs, vengez-moi ;
Si je recule, tuez-moi."
Henri de la Rochejaquelein
laure de penhars
Messages : 80
Enregistré le : dim. oct. 17, 2004 11:00 pm
Localisation : BLAIN

ven. mars 12, 2010 8:36 am

Eau de mûres sauvages (bon ok y'en a pas tout le temps...)

Faire bouillir 1 litre d'eau, dedans diluer 300 gr de miel.
Dès que l'ensemble arrive à ébulition : retirer du feu et incorporer un kilo de mûres (après on peut varier avec les fruits rouge de son choix suivant la cueillette...)
Laisser infuser pendant deux heures puis passer le tout au chinois.
Normalement on ajoute un quart de litre de vin blanc doux, mais on peut s'en passer.
Personnellement,je rajoute un peu de sirop de rose ou de violette...
Enfin, servir bien frais avec quelques feuilles de menthes fraîches. D'ailleurs, vous pouvez aussi mettre à la base quelques feuilles de menthe dans l'eau à bouillir.
Bonne dégustation !
Avatar du membre
vuillem
Messages : 866
Enregistré le : sam. août 13, 2005 11:00 pm

ven. mars 12, 2010 1:29 pm

Thibaut de Brabant a dit : Cela vient d'une discussion avec un vieux paysan ardéchois. (DCD désormais) qui me racontais que quand il était jeune (CAD en debut 1900), le mot de "piquette" désignait un type de vin spécifique, plus lourd et plus épais.

Je suis à peu près sur que cela existait au XIVeme car j'ai vu passer le mot de "piquette" dans une transcrïption d'un texte de cette époque lors d'une visite dans un musée de la vie rural local. J'essayerais de retrouver la source plus précisément a l'occasion.
C'est un peu léger comme démonstration... Je ne ferais pas trop confiance au fait qu'un terme désigne le même produit pendant 600 ans.
Le monde est déjà saturé de passé, à tel point que le présent peut à peine y trouver ça place (L. Olivier/Le sombre abîme du temps)
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

ven. mars 12, 2010 5:18 pm

Voir Villon et Rabelais: certains mots "populaires" ou argotiques n'ont pas pris une ride... [img]images/icones/icon15.gif[/img]
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1711
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Marennes (17)

sam. mars 13, 2010 5:53 pm

vuillem a dit :
C'est un peu léger comme démonstration... Je ne ferais pas trop confiance au fait qu'un terme désigne le même produit pendant 600 ans.
Euh... justement, là, tu induis le contraire de ce que tu veux démontrer.
Et il n'y aurait donc aucune raison que la "piquette" de l'an 1300 soit "de la piquette". ;)
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
Avatar du membre
vuillem
Messages : 866
Enregistré le : sam. août 13, 2005 11:00 pm

dim. mars 14, 2010 4:26 am

Oui, pour le dire autrement, ce n'est pas parce qu'un mot existe et est employé durant 600 ou 700 ans qu'il désigne la même chose. Sans compter que là, Thibault parle d'une transcrïption, ce qui suppose déjà une interprétation du terme écrit dans l'hypothétique source dont il parle. D'autant que le début du XXeme siècle, c'est vieux, mais ce n'est pas le Moyen Age, les cultures techniques ne sont plus les mêmes, et je pense que même étant archaïque, les procédés de vinification n'ont peut-être plus rien à voir. Bref, se baser sur le fait qu'un mot désigne un même type de produit de manière discontinue, sans avoir connaissance des procédés associés à ce mot me semble léger. Par contre, que ce même mot désigne communément un vin de mauvaise qualité, et que cette signification perdure c'est déjà plus probable, mais ça ne nous dit pas comment était fait ce vin.
Le monde est déjà saturé de passé, à tel point que le présent peut à peine y trouver ça place (L. Olivier/Le sombre abîme du temps)
Avatar du membre
yrwanel
Messages : 5715
Enregistré le : jeu. janv. 01, 1970 1:00 am

dim. mars 14, 2010 5:28 am

+ 1 pour Vuillem!
Répondre

Retourner vers « La Cuisine des Guerriers »