Un petit brouet despourvu

Recettes, boissons et menus médiévaux !

Modérateur : L'équipe des gentils modos

Répondre
Avatar du membre
Sagiterra
Messages : 1755
Enregistré le : ven. févr. 02, 2007 12:00 am
Localisation : Saintes (17)

dim. avr. 19, 2020 10:53 am

En ces temps où nous sommes assiégés par l'ennemi et, sans possibilité de sortir de la ville ou de ton village, tu as des petites côtes de bette dont tu te demandes ce que tu pourrais bien en faire ? Voici une proposition de Sagiterra pour participer à l'effort général de maintien de la santé du royaume.
Un petit brouet despourvu
Tu prends une livre de petites côtes de bettes, tu les nettoies et les coupes en morceaux, ni trop gros ni trop petits.
Tu découpes un panais en éclats (découpe à la chinoise).
Tu mets le tout dans un panier vapeur et fais cuire doucement.
Pendant ce temps, tu vas faire revenir à l'huile d'olive, dans un pot allant sur le feu*, un oignon émincé, puis trois gousses d'ail juste coupées en 3 ou 4 tranches, puis tu ajouteras un petit bol de petites fèves épluchées.
Quand cela a un peu rissolé (l'oignon ne doit pas brûler), tu ajouteras dans ce fonds les légumes vapeur, tu mélanges, puis tu ajoutes du lait d'amandes en quantité suffisante pour couvrir le tout.
C'est le moment où tu ajustes l'assaisonnement : sel, bien sûr, et au choix (ou tout ensemble, c'est une affaire de goût) poivre du moulin ou piment moulu, piment d'espagne, livèche, safran, coriandre moulue, etc.
Et tu vas cuire à couvert à feu très doux** en vérifiant que ça ne crame pas.
Quand tout est raisonnablement cuit, tu arrêtes le feu, c'est prêt.
Tu peux servir avec du riz cuit à la chinoise, ou une autre céréale (épeautre, orge, ou autre).
Maintenant, si tu veux faire de petits plats individuels pour toute ta famille…
Tu prépares des mini-cocottes pouvant aller au four : un peu d'huile au fond, tu répartis le brouet dans les cocottes.
Tu couvres le tout avec une bonne couche épaisse de pâte à crumble, et tu mets à four moyen*** pour une vingtaine de minutes.
Alors le crumble ? Eh bien c'est là aussi que doit se déployer ton génie culinaire. Le principe c'est d'utiliser ta farine préférée avec une matière grasse, sans oublier de saler la chose, sinon ça va être fade. Tu mélanges du bout des doigts de la farine (ou mieux : des flocons réduits en poudre) et du beurre ou de l'huile supportant la cuisson****.

* ou une casserole à fond épais ;)
** (au besoin avec un diffuseur)
*** (175°, Th. 6)
**** (Moi, j'utilise uniquement de l'huile d'olive comme matière grasse, et comme farine un mélange de flocons réduits en poudre : j'ai une "floconneuse" manuelle, un objet indispensable si on veut utiliser des graines un peu vieillissantes, un cas assez classique chez moi)
Conte, enluminure, calligraphie, où donc s'arrêtera-t-elle ?
Ahem... batterie jazz... euh... tir à l'arc dans une vie antérieure... :oD
Répondre

Retourner vers « La Cuisine des Guerriers »